Alice a trouvé un nouveau jouet

2.1KReport
Alice a trouvé un nouveau jouet

Alice s'allongea à bout de souffle, regardant sa nouvelle envie de Brent alors qu'il s'allongeait à côté d'elle en souriant. Elle lui rendit son sourire et repensa avec béatitude à leur première rencontre et à la façon dont ils en étaient arrivés à cette position maintenant.

Cela faisait des mois qu'Alice et Drew n'étaient pas arrivés. Et il avait continué sa vie depuis lors, laissant Alice affamée à la recherche d'un autre homme avec qui jouer. Elle se sentait comme un loup traquant sa proie parce qu'elle était si prudente dans le choix de son prochain partenaire. Elle a verrouillé sa cible le jour où elle a rencontré Brent.

Brent était un ancien directeur de l'emploi précédent de ses colocataires avant de commencer l'université. C'était un homme assez gentil, offrant à Alice des boissons et des endroits où dormir quand elle l'a rencontré pour la première fois ce soir-là, elle et sa colocataire cherchaient à se saouler dans la ville natale de ses colocataires un week-end. Alice avait été prévenue qu'il serait un peu pervers, ce qui ne l'inquiétait pas puisqu'elle et sa colocataire étaient également assez perverses. Quand elle est entrée dans l'appartement, elle était assez étonnée. Il y avait une armoire à alcool pleine à gauche de l'entrée, un bel écran plat à droite avec des canapés placés devant. Brent avait couru vers son ordinateur directement devant l'entrée plaquée contre le mur, il avait parlé dans son micro qu'il avait dû couper le jeu plus tôt car il avait de la compagnie. Alice sourit en remarquant qu'il jouait à Donjons et Dragons. Ce qu'Alice aimait aussi jouer. Elle a mis une note mentale qu'il pourrait être potentiel si jamais elle choisissait de le poursuivre sexuellement.

Le lendemain matin, après une énorme frénésie de tous les trois buvant, Alice et sa colocataire ont quitté l'appartement de Brent pour retourner dans leur ville universitaire, bien sûr après avoir dit au revoir et l'avoir remercié pour l'endroit où s'écraser. Après qu'ils soient tous les deux allés chez ses colocataires pour récupérer leurs affaires et prendre une douche, Alice a reçu un SMS d'un numéro aléatoire qu'elle n'a pas reconnu. Elle a roulé avec en supposant que quelqu'un avait obtenu son numéro d'un enfant dans les dortoirs où ils séjournaient ou quelque chose comme ça, car elle n'était pas exactement étrangère aux nombres aléatoires.

"Hé, j'ai passé un bon moment hier soir. J'espère pouvoir te revoir ! Au fait, c'est Brent ».

Alice sourit et demanda comment il avait obtenu son numéro. Elle était assez martelée la nuit dernière, alors elle savait à peu près qu'elle lui avait probablement donné son numéro à un moment donné la nuit dernière. Il a répondu en confirmant sa conviction qu'elle lui avait en fait donné son numéro.

Après quelques jours de textos, Alice a appris le secret de Brent. Qu'il était accro au sexe et qu'il aimait attacher ses partenaires et faire ce qu'il voulait avec lui. Alice ressentit cette sensation familière lorsqu'elle lut la confession. Elle repensa à cet après-midi et à la façon dont elle en avait voulu plus. Elle a réalisé que c'était une chance de l'obtenir à nouveau et elle était prête à bondir. Alice a avoué qu'elle était dans des scénarios similaires et c'est à ce moment-là qu'elle et Brent ont prévu de se rencontrer.

Après des mois passés à déterminer quand serait le bon moment pour se rencontrer, ils se sont mis d'accord sur un week-end où aucun d'eux n'avait à travailler et Brent n'avait aucune chance qu'une entreprise quelconque passe. Alice monta dans sa voiture et descendit, pensant à quel point Brent promettait d'être brutal et elle sentit sa chatte commencer à se mouiller. Elle a réglé son régulateur de vitesse, et puisqu'elle était une conductrice hors de l'État, cela faisait pratiquement partie de ses conducteurs éduqués pour apprendre à conduire avec son genou. Elle défit son jean et le baissa légèrement. Elle a atteint l'intérieur et a joué avec la lingerie en dentelle qu'elle avait achetée pour ce jour. Il était noir et était d'une seule pièce, couvrant à peine ses seins DD et un string comme une ficelle couvrant sa chatte maintenant humide. Alice fit courir ses doigts de haut en bas sur cette ficelle, sentant sa chatte vouloir avoir quelque chose, n'importe quoi glisser à l'intérieur. Elle se mordit la lèvre et tendit la main dans le sac qu'elle avait emballé, et en sortit un petit vibromasseur rabbit, elle tira la ficelle sur le côté et gémit alors que son vibromasseur glissait facilement en elle. Elle l'a allumé bas et l'a gardé là, le laissant lentement l'entraîner dans un orgasme...

Après environ une heure de conduite et 3 orgasmes plus tard, Alice s'arrêta à l'appartement de Brent, attrapant son sac, elle remonta le chemin pour être accueillie par Brent à la porte. Il sourit et l'accueillit à l'intérieur, embrassant sa tempe en entrant. Elle posa son sac et se tourna vers l'homme blond de 6 pieds 7 pouces avec qui elle passerait le week-end. Elle sourit et se pencha et plaça un doux baiser sur ses lèvres, et elle sentit tout son corps s'illuminer d'excitation.

Après s'être installé et avoir fait un tour un peu plus approfondi de l'appartement maintenant qu'Alice était sobre, elle et Brent se sont retrouvés dans sa chambre. Alice s'allongea sur le lit et s'y enfonça, c'était un matelas en mousse à mémoire de forme, et Alice réalisa qu'elle allait s'amuser avec ça. Brent s'est excusé pour sortir et faire quelque chose dans le salon. Alice regarda autour d'elle et vit que c'était une jolie petite pièce. Le lit était fait et avait une couverture en fourrure noire recouvrant les draps, des rideaux blancs sur la fenêtre, une commode noire avec une télévision sur le dessus. Alice a décidé de surprendre Brent quand il est revenu et a enlevé son haut et son jean, s'allongeant sur le lit et se positionnant de manière à ce que son cul soit relevé et qu'il fasse la moue...

Brent était dans la cuisine en train de leur préparer des boissons. S'il se souvenait bien, elle adorait les mules de Moscou qu'il avait fabriquées le week-end où ils s'étaient rencontrés. Il baissa les yeux pour voir que sa bite était de nouveau dure. Il sourit alors que sa bite avait été dure plusieurs fois aujourd'hui en pensant à la jeune fille qui était maintenant dans sa chambre. Après avoir rentré sa bite dans sa ceinture, il ramassa les boissons et retourna dans la pièce. Il n'avait pas été couché depuis trois ans, alors il espérait durer un moment. Il ouvrit la porte et s'arrêta sur le pas de la porte, les yeux écarquillés alors qu'il fixait Alice couverte de sa lingerie étriquée. Il sentit sa bite se contracter et marcha sur le lit, lui offrant un verre et la regardant bouger, voyant sa grosse poitrine se balancer et son cul compléter son corps. Après avoir pris son verre et pris une gorgée, il fit de même et offrit sa main pour prendre le verre et le poser sur le support à côté du lit. Ensuite, il se retourna et regarda Alice.

Alice sourit et lui fit signe de s'asseoir, ce qu'il fit et Alice commença une sorte de strip-tease pour lui. Danser sur lui et presser sa poitrine contre lui puis presser son cul contre lui. Brent tendit la main et la fit se pencher, attrapa sa hanche et se pencha, plaçant un doux baiser sur son clitoris à travers le tissu, cela fit trembler Alice mais elle aimait ça. Il tendit la main sous son oreiller et en sortit deux paires de menottes noires. Il les montra à Alice et haussa un sourcil, demandant s'il pouvait les utiliser. Elle hocha la tête et il se pencha, menottant ses poignets à ses chevilles. Il la repositionna contre lui et commença sa torture.

Il prit deux doigts et les fit courir le long du tissu recouvrant la chatte d'Alice. Il pouvait sentir qu'elle avait joui au moins deux fois avec la façon dont le tissu était encore humide et collant. Il pouvait la sentir fermer puis écarta le tissu et prit un doigt, le glissant lentement vers l'intérieur et l'extérieur d'elle. Elle gémit et bougea un peu mais il la ramena dans sa position et lui frappa le cul. Il lui a dit de ne pas bouger et qu'elle obtiendrait ce qu'elle voulait. Il retourna dans sa chatte, y glissa deux puis trois doigts et commença à jouer en elle. Faites-les tourner et faites-les glisser vers l'intérieur et vers l'extérieur. Alice gémit un peu mais le laissa faire son truc. Atteignant son autre main, Brent place trois doigts sur son clitoris et commence à le frotter dans un mouvement circulaire. Alice gémit un peu plus fort et commença à gémir plus fort. Elle pouvait sentir son orgasme arriver. Brent a reconnu l'étroitesse de sa chatte alors il s'est simplement levé et s'est déplacé sur le côté, posant une main sur sa hanche et l'attirant contre lui alors qu'il commençait à frotter son clitoris. Alice cria lorsqu'elle fut envoyée par-dessus bord et se sentit gicler pour la première fois. C'était intense et ses jambes tremblaient. C'était la première fois qu'elle giclait et elle était un peu secouée par la force que cela avait été. Brent se pencha et commença à sucer son clitoris gonflé, glissant sa langue autour et glissant ses doigts en elle et hors d'elle. Elle grogna à la sensibilité et essaya de s'éloigner mais il la garda contre lui. Il parla dans son clitoris avant de s'éloigner et de répéter sa question.

"Ai-je la permission d'avoir mon chaton à ma façon" ?

"Oui papa" réussit Alice en le regardant avec des yeux soumis.

"Allez-vous bien vous comporter?" demanda Brent en souriant malicieusement.

Alice hocha la tête et il se dirigea vers son placard, il tira les portes et ouvrit un tiroir qui avait été intégré.

Il sortit un gode et un vibromasseur et se tourna vers Alice.

"Je les ai commandés spécifiquement pour les utiliser sur vous", a déclaré Brent en souriant. "Et il y a plein d'autres jouets dans le tiroir". Il s'est assis sur le lit dans son sperme et a pris dix gode, utilisant la pointe pour glisser de haut en bas sur son clitoris et souriant alors qu'elle fermait. Il a pris la bite de 12 pouces et l'a enfoncée aussi fort qu'il a pu dans Alice. Elle glapit un peu mais se calma. Il a commencé à le faire glisser lentement vers l'intérieur et l'extérieur d'elle, voyant sa chatte bien saisir la fausse bite. Il a ensuite pris le vibromasseur et l'a allumé, visant une vitesse constante moyenne et l'a placé sur son clitoris. Alice gémit et essaya de bouger mais Brent lui ordonna de rester dans un grognement profond. Alice obéit et gémit plus fort, hurlant pratiquement alors qu'un autre gros orgasme le frappait. Le liquide a bondi autour du vibromasseur et du gode et Brent a commencé à la baiser plus fort avec le gode. Le claquant en elle faisant durer son orgasme plus longtemps. Après ce qui semblait être des minutes d'orgasme, il sortit le gode et le plaça sur le sol à côté d'elle. Il posa le vibromasseur sur le lit et se pencha, défaisant ses menottes.

Il s'est levé et l'a fait se lever, elle était encore vacillante à cause de ses orgasmes mais elle avait toujours faim de plus. Il lui a menotté les poignets ensemble et lui a ordonné de glisser sur le gode, elle s'est conformée en se mettant à genoux et en glissant sur la bite, elle le regarda en attendant ses prochains ordres. "Ouvre ta bouche sale petite salope" elle sourit et ouvrit la bouche, il sortit sa bite qui était au moins de la même taille que celle à l'intérieur d'Alice, du moins c'est ce qu'elle jugea. Il a mis sa bite dans sa bouche et a attrapé l'arrière de sa tête, glissant sa bite dans sa gorge et baisant brutalement son visage. Il pouvait l'entendre bâillonner et sourire, regardant dans ces yeux qui étaient à la limite de la peur et du désir. Il relâcha un peu et la laissa le sucer à son rythme, lui ordonnant de monter le gode sur lequel il l'avait fait glisser en même temps. Elle se concentra sur sa tête pendant qu'elle se balançait sur le dido, avant de faire glisser le faux pendant que sa bouche glissait sur le vrai. Elle a continué pendant un certain temps, laissant le plaisir s'accumuler pour les deux. Brent gémit qu'il allait jouir et Alice le tira au fond de sa gorge. Quand elle sentit sa bite se contracter, elle se redressa et se concentra sur sa tête, avalant tout ce qu'il avait. Il s'appuya sur la commode car ses jambes vacillaient maintenant. Il sourit et ordonna à Alice de se lever. Elle s'exécuta et il se pencha pour l'embrasser profondément. Il a levé la main et a glissé sa lingerie en dentelle pour révéler des seins DD parfaitement ronds. Il s'est mis à genoux et a fait tenir Alice avec ses jambes écartées, il a pris un sein et a commencé à sucer son mamelon, tout en levant une main pour caresser l'autre et sa main restante pour atteindre et doigter son clitoris. Elle inclina la tête en arrière et gémit bruyamment, elle était sur le point d'avoir un autre orgasme quand il s'arrêta et s'éloigna. Il prévoyait de sortir la sienne maintenant.

Brent ordonna à Alice sur le lit de s'allonger sur le dos et d'écarter les jambes. Elle s'exécuta et regarda Brent avec des yeux soumis, il sourit et se mit à genoux, plantant ses lèvres sur son clitoris et commença à le lécher. Il la tongait et attrapa le vibromasseur sur le côté et le ralluma une fois de plus, le glissant dans et hors de sa chatte tremblante. Alice gémit et se cambre alors qu'un autre orgasme traverse son corps, elle a du mal à parler alors que Brent continue de la sucer et de jouer avec son sperme. Il a finalement lâché prise après l'avoir envoyée dans un autre orgasme à travers la sensibilité.

Après avoir senti qu'elle en avait assez, Brent s'est levé et l'a taquinée avec sa propre bite. Glissant sa tête de haut en bas sur le clitoris gonflé avant de claquer sa bite en elle. Il sentit ses genoux fléchir alors qu'il sentait la chatte d'Alice serrer fermement sa queue, il gémit et se retira lentement, se détendant à quel point il avait Alice mouillée. Il leva les yeux et rencontra des yeux affamés et il continua à s'enfoncer lentement, sentant sa bite se raidir. Il a attrapé le dos d'Alice et l'a cambré, posant sa tête et prenant un de ses seins dans sa bouche, il a commencé à tirer sur son mamelon et à le mordiller tout en se frottant contre elle, il l'a sentie frissonner et elle a commencé à se tordre en suppliant Brent de la baiser plus fort. . Il n'obéit jamais mais garda le rythme lent, sentant Alice se tendre sous lui. Il sentit tout son corps commencer à trembler alors qu'il sentait sa chatte se resserrer encore plus autour de lui et sentit la montée de liquide qui suivit. Il leva les yeux pour voir que ses yeux avaient roulé vers l'arrière de sa tête et qu'elle était à bout de souffle à cause d'un autre orgasme. Il gémit en sentant ses couilles se resserrer et il se retira ne voulant pas encore jouir en elle. Il embrassa son cou et planta lentement un doux baiser sur ses lèvres, elle lui rendit son baiser doucement et il établit un contact visuel. Il pouvait voir qu'elle avait encore faim, mais il savait qu'elle ne pourrait pas durer plus longtemps. Il s'est allongé et l'a amenée à sa rencontre. Elle était chancelante mais elle a quand même réussi à le monter et il a commencé à la taquiner avec sa tête. À chaque contact de sa tête avec son clitoris, il pouvait le sentir trembler, et le sperme dégoulinant de sa chatte était chaud et paradisiaque, il caressa un peu sa bite avant de la faire glisser d'un pouce dessus. Elle gémit et il continua à se caresser, chaque fois qu'il s'approchait de son clitoris, il glissait son pouce dessus si et sentait toute sa chatte et son corps frissonner, il a souri et sans avertissement, il s'est enfoncé en elle. Alice haleta et inclina la tête noire, elle était tellement plus humide et serrée en haut que Brent ne put s'en empêcher. Il a tenu ses hanches et a attrapé sa gorge, l'attirant vers lui et a commencé à pousser. Elle gémit de plus en plus fort, criant pratiquement alors que Brent la maintenait contre lui par la gorge d'une main et que l'autre lui pinçait les mamelons. Elle a de nouveau eu un orgasme et cette fois Brent n'aurait pas pu se retirer s'il avait essayé. Il sentit sa bite gonfler puis monter, il ne pouvait pas dire à qui appartenait le sperme alors qu'il regardait tout glisser le long de sa bite à chaque fois qu'elle glissait, il sourit et se détendit, la relâchant et elle tomba à ses côtés, souriant et se baissant en jouant avec leur sperme mélangé. Elle était fatiguée et épanouie, elle savait qu'elle allait profiter de ce week-end alors qu'elle se détendait à bout de souffle et commençait à imaginer comment elle avait rencontré Brent...

Articles similaires

Colocataires

L'université est compliquée quelles que soient les circonstances, mais pour Nick Kotsopoulos, c'était d'autant plus difficile. Laissant sa famille et tout ce qu'elle avait jamais connu, elle a voyagé à l'autre bout du monde pour avoir la chance d'élargir ses horizons en obtenant son doctorat en anglais de l'Université de Yale. La décision a été difficile à prendre, mais sa famille savait aussi bien qu'elle que pour qu'elle obtienne la meilleure éducation possible et ouvre de nombreuses portes en cours de route, elle devait quitter son pays d'origine et chercher des conseils à l'étranger. Jeune et brillant, Nick a été immédiatement...

1.4K Des vues

Likes 0

Salut ch. 26 leçons douloureuses

Le vrai chapitre 26. Mlle Hilda Ashton était assise à son bureau et examinait les rapports du nouveau venu, le le plus récent étant celui d'Emily Ashby. Elle se souvint d'Emily du leçon particulière qu'elle lui a donnée lors de son entretien, un avertissement si rien d'autre, mais néanmoins une occasion de profiter de ses beaux charmes. D'après le rapport d'Emily, Mlle Ashton a pu voir qu'elle s'était installée bien et devenait une élève habile et studieuse, mais secrètement elle espérait que l'enfant se rebellerait. Plusieurs chambres insonorisées avaient été construites le sous-sol pour corriger les élèves rebelles. Pendant que Miss...

1.2K Des vues

Likes 0

The Breeders Life 6: La punition, c'est la vie

The Breeders Life 6: La punition, c'est la vie Pour ceux d'entre vous qui sont trop bêtes pour se souvenir de tout ce que je vous ai dit sur notre vie après la guerre. La voici en quelques mots... si vous êtes une femme, c'est nul, si vous êtes gay, c'est nul, si vous refusez de respecter les règles, vous saurez ce qu'est la douleur. C'est ce qui arrive quand vous ne vous conformez pas. Au lycée, nous avions un gars dans notre classe, il avait quatorze ans quand il a été surpris en train d'avoir des relations sexuelles avec un...

1.4K Des vues

Likes 0

Un anniversaire d'inceste chapitre 15

Remarque : j'ai étudié comme un diable pour ce chapitre en essayant d'entrer dans l'esprit féminin, alors faites-moi savoir comment j'ai fait. C'est le plus long de tous les temps à 35 pages, les femmes montrent plus leurs sentiments que les hommes donc j'ai dû écrire en conséquence. L'histoire est du point de vue de Rita, de cette façon vous pouvez voir toutes ses émotions et tout, et il y a une section où la vue est de la mère, afin que vous puissiez voir comment fonctionne son esprit rusé. J'ai mis du temps à écrire ça, mais c'est parce que...

1.6K Des vues

Likes 0

Mandi partie 3

C'était samedi. Enfin, j'ai pu voir Mandi et son corps magnifique, oh ces seins. Je me suis mordu la lèvre en pensant à elle. Oh merde, qu'est-ce que j'allais porter? Je me levai d'un bond et regardai dans mon placard, rien que des T-shirts et des jeans. Rien de tout cela n'était approprié pour un rendez-vous. Je me suis faufilé hors de ma chambre et je suis allé dans la chambre de ma mère. Heureusement, elle était partie. J'ai ouvert son placard lentement et c'était la première chose que j'avais vue. Il était suspendu à environ trois quarts du chemin vers...

907 Des vues

Likes 0

Énormes seins mexicains

Fbailey histoire numéro 392 Énormes seins mexicains Camille était sans aucun doute la plus grande fille de ma classe. À quinze ans, elle mesurait une tête de plus que la plupart des garçons et ses seins étaient probablement plus gros que dix filles réunies. J'admirais Camille depuis le début de l'école quand elle a été transférée. Elle parlait bien l'anglais et encore mieux l'espagnol. C'était une grande fille mais elle était aussi jolie. Elle avait un gros ventre, un gros cul et des seins encore plus gros. Elle me rappelait une version plus jeune et plus jolie de ma propre mère...

1.3K Des vues

Likes 0

Le Bar_(0)

Je suis entré dans le bar environ une heure avant l'heure de fermeture. Je m'étais approché du bar pour prendre un verre lorsque la femme de chambre a été appelée à l'autre bout du bar alors qu'elle commençait à mélanger mon Jack et mon Coca. J'ai regardé son petit cul serré s'éloigner de moi sous ses longs cheveux blonds et j'ai pensé qu'elle était rappelée avant que je prenne mon verre n'était pas une mauvaise chose, sa robe noire moulante s'accrochait si bien à ses fesses que je pouvais voir son string. Quand la femme de chambre est revenue, j'ai vu...

742 Des vues

Likes 0

Actrice en herbe – L'histoire de Chelsea, partie 4 Le dilemme de Robs

Chelsea avait vraiment besoin de bite maintenant et Rob a senti son opportunité, il a déplacé Keira sur le côté et est allé aligner sa bite quand Micheal l'a interrompu, Tu as bien fait, mais ceci est à moi, tu n'obtiendras que ce que je te passe. Maintenant, regarde-moi baiser ta sœur devant toi. Tu peux utiliser ton petit jouet comme bon te semble. Rob était dévasté, il avait besoin de baiser sa sœur tout de suite mais il s'est retrouvé à obéir, il s'est tenu sur le côté alors que le vieil homme arrivait derrière elle, tendant la main, il...

632 Des vues

Likes 0

Définir la première table

Définir la première table Darien Kingford souleva la poignée de son téléphone et appuya sur le bouton clignotant de sa ligne privée. L'identification de l'appelant a montré un numéro qu'il n'a pas reconnu. Oui, bonjour, dit-il, presque avec une morsure dans la voix. Bonjour, M. Kingford, a salué une jeune fille. « Ravi de vous parler. J'espère que tu te souviens de moi? Je suis la fille dont le père m'a loué il y a trois semaines, et j'ai sucé ta bite et avalé tout ton sperme. Tu as dit que tu voulais être à nouveau avec moi, alors me voilà...

2.2K Des vues

Likes 0

Ma grande et heureuse famille ! (Quatrième partie)

« Pourquoi devons-nous aller chez eux ? Je me suis plaint à ma mère alors que nous prenions la voiture pour aller chez mon cousin Jack et Mia. Parce que ton oncle est parti toute la journée aujourd'hui et ils ont besoin de quelqu'un pour s'occuper d'eux pendant que leur mère est partie faire des choses. Ce ne sera que pour un petit moment. Dit-elle en démarrant la voiture, et nous étions en route. Aller chez mes cousins ​​a toujours été très ennuyeux pour moi. Ça ne me dérangeait pas de traîner avec eux, surtout après la soirée spéciale chez moi...

1.2K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.