Révision de la partie 1 de Loving Babysitter

571Report
Révision de la partie 1 de Loving Babysitter

Tout a commencé quand j’avais 16 ans. Je m’en souviens comme si c’était arrivé, comment pourrais-je un jour oublier ? Mes parents partaient hors de la ville pendant quelques jours pour déplacer des camions. Mon frère aîné vivait avec ma tante et j'ai insisté sur le fait que j'étais assez vieux pour prendre soin de moi. Cependant, mes parents m’ont donné un gros non comme réponse. Ils savaient que je n’étais pas bien de passer de longues périodes de temps seule. Ils ont demandé à l'un des amis de mon père, Jamie, de rester avec moi pendant leur absence. Jamie avait 28 ans. J'ai toujours pensé qu'elle était un peu bizarre avec ses cheveux bruns très courts, qu'elle ne portait jamais de vêtements de fille, qu'elle cachait ses yeux derrière des lunettes de soleil et qu'elle conduisait un gros camion. Quel genre de fille a fait ça ?

Jamie est arrivé alors que mes parents préparaient leurs bagages pour être prêts à partir, et mon frère était parti. J'étais encore un peu énervé alors je suis resté assis là à jouer sur l'ordinateur avec mes cheveux blonds sales tirés en une jolie queue de cheval.

Jamie m'a souri et a dit : « Ne t'inquiète pas Lisa, nous nous amuserons beaucoup. Nous pouvons faire tout ce que vous voulez. J'ai juste haussé les épaules sans la regarder plus d'un coup d'œil et je lui ai dit au revoir puis je suis allé dans ma chambre.

J'ai enfilé des vêtements plus confortables : un short et un débardeur. J'étais assez contente de mon corps à ce stade car j'étais assez mature physiquement et j'avais déjà des seins assez gros. J'ai toujours été petite, donc je savais que je pouvais paraître belle en peu de temps, mais mon père me faisait toujours une crise, me disant de « mettre de foutus vêtements » pendant qu'il les mettait.

J'étais déjà comme une adolescente folle de sexe mais je ne connaissais RIEN au sexe. Éducation sexuelle. n’était pas obligatoire dans mon école, donc je n’étais pas vraiment sûr de savoir comment cela fonctionnait VRAIMENT. Tout ce que je savais, c'est que 2 personnes se mettaient nues, rien d'autre. Je savais comment faire un baiser français en entendant les gens parler, mais je n'avais même jamais eu de baiser bouche fermée. Je savais que tu pouvais aussi faire des trucs sexuels avec ta bouche, mais pas grand-chose d'autre. Dans l’ensemble, j’étais plutôt naïf.

Je suis sorti et j'ai allumé la télé, m'affalant sur le canapé. Jamie était juste assis sur la causeuse, en train de lire et m'a regardé, le visage devenant rouge, "Une fille de ton âge ne devrait vraiment pas s'habiller comme ça."

J'ai roulé des yeux, "Oh allez. C'est juste un short. Ensuite, je l'ai basculé sur Comedy Central.

Je pouvais sentir qu'elle me regardait, ce qui me rendait curieux à son sujet. Je l'ai regardée de haut en bas du coin de l'œil avec envie. Pourquoi ne pourrais-je pas avoir de gros seins comme les siens ? Pourquoi les cache-t-elle sous ces chemises amples ? Je me demande à quel point elle est mince. Elle s'est dirigée vers la cuisine et j'ai vu qu'elle portait des pantalons pour hommes et je me suis souvenue d'avoir dû porter les vêtements de mes frères et cela m'a toujours mis en colère. Qu’est-ce qui pourrait donner envie à une femme de faire ça ? Ensuite, j'ai remarqué le balancement de ses hanches et j'en ai été intrigué.

Lorsqu'elle se rassit, je me dirigeai vers la cuisine pour prendre un verre, en essayant de marcher comme elle le faisait. Jamie a étouffé un rire derrière moi, ce qui m'a rendu fou alors je me suis caché derrière la porte du réfrigérateur. J'ai mis plus de temps que nécessaire à choisir de boire du thé et j'ai essayé d'en prendre une tasse, mais c'était hors de ma portée car j'étais si petite.

"Euh, Jamie?" Dis-je timidement.

"Ouais chérie?"

"Je ne peux pas atteindre." Dis-je d'un ton vaincu.

Elle a souri et est venue me chercher une tasse. Alors qu'elle levait la main, sa chemise se souleva un peu et je pus voir à quel point elle était tonique. J'ai aussi vu qu'elle avait un tatouage, TELLEMENT COOL ! C'était sur sa hanche gauche et c'étaient deux symboles de filles verrouillés ensemble.

J'ai laissé échapper: "Qu'est-ce que ça veut dire?" et j'ai touché le tatouage. Elle faillit laisser tomber la tasse et la posa sur la table.

"Oh, eh bien, tu sais comment les filles sortent habituellement avec des garçons ?" » demanda-t-elle, le visage un peu rouge. J'ai hoché la tête.

"Eh bien, je suis une fille qui sort avec des filles." Dit-elle en retournant dans le salon.

Je suis resté là une minute avant de verser mon verre. Quoi? Est-ce qu'elle vient de dire ça ? Je l'ai rapidement versé et me suis précipité dans le salon.

"Whoa whoa whoa. Que veux-tu dire? Je pensais que les filles DOIVENT sortir avec des garçons ? Je veux dire, c'est comme ça que ça marche. Tous mes amis regardent les garçons et... je ne comprends pas. Comment cela fonctionnerait-il ? Je veux dire, tu n’as pas besoin d’avoir des rôles de fille ET des rôles de garçon pour le faire ? J'étais un peu troublé en demandant, puis je rougis : « Eh bien, c'est ce qu'on m'a dit. Je n’en suis pas vraiment sûr.

Jamie avait l'air un peu choqué, "Attends, on ne t'a pas parlé de sexe ?"

J'ai secoué la tête et j'ai dit : « Mais je veux vraiment savoir. Tous mes amis semblent le faire et je suis trop gêné pour ne pas savoir demander.

Jamie prit une profonde inspiration et tapota le siège à côté d'elle. Je me suis assis et j'ai siroté mon thé. "Eh bien, savez-vous d'où viennent les bébés?"

"Ouais, je sais qu'ils grandissent à l'intérieur d'une fille puis ressortent entre ses jambes."

« Eh bien, pour que le bébé commence à grandir, il faut que la fille ait des relations sexuelles avec le garçon. Cela ne fonctionne que si elle est assez vieille pour le faire. As-tu commencé tes règles ?

J'ai rougi et j'ai dit : « OUAIS ! DUH! Je veux dire, je ne suis pas un petit enfant ! Je sais qu’il s’agit d’un œuf pour le bébé qui se décompose et sort. Je suis juste content qu'il tombe en panne ! Je veux dire, je ne suis pas une poule, je ne veux pas qu’un œuf entier en sorte !

Elle a ri puis a dit : « Eh bien, pour qu’une femme ait un bébé, cet ovule doit être fécondé. Ensuite, il devient un bébé en elle pendant 9 mois.

"Euh, c'est bizarre. C'est pourquoi les femmes enceintes grossissent ? Le bébé qui grandit à l’intérieur ? J'ai demandé puis j'ai réfléchi à voix haute. « Comment féconder l’œuf ? Je ne veux pas de saleté dans mon ventre si jamais je veux un bébé ! »

Jamie éclata de rire : « Non non non, ce n'est pas comme le jardinage. Les garçons ont ce qui les féconde.


"Comment tu l'as obtenu?" J'ai demandé.

Ici, elle est devenue rouge vif : « Eh bien, avec le sexe. Vous voyez, si un garçon se touche, son pénis deviendra dur. Ensuite, il le met à l’intérieur de la fille, là où le bébé peut sortir, et commence à le pousser vers l’intérieur et l’extérieur.

"OH MON DIEU! EWWW!! Ils font pipi avec ce truc !! Je ne veux JAMAIS quelque chose comme ça en moi ! J'ai fait une grimace bâillonnée.

« Je ne vous en veux pas, ils sont vraiment dégoûtants. Eh bien, une fois qu’il fait cela depuis un moment, des substances blanches jaillissent de l’endroit où il fait pipi et c’est ce qui féconde l’œuf. C'est ce qu'on appelle du sperme ou du sperme en argot.

"Wow, c'est dégoûtant. Les filles peuvent-elles jouir ? » J'ai demandé.

« Eh bien, en quelque sorte. Ce n’est pas quelque chose qui féconde pour autant. Eh bien, si une fille est vraiment excitée et veut du sexe, elle se mouille là-bas. C'est du sperme de fille. Elle peut aussi en gagner plus si elle a un orgasme.

"Eh bien, cela explique beaucoup de choses. Je suis presque toujours mouillé là-bas. J'étais tellement gêné ! Je pensais que j'avais juste fait pipi un peu ! Mais qu’est-ce qu’un orgasme ?

Ses yeux sont devenus énormes, "Eh bien, c'est une VRAIMENT bonne sensation qu'une fille ressent si quelque chose lui fait vraiment du bien sur ses parties intimes assez longtemps. À quelle fréquence êtes-vous mouillé ? Est-ce que quelque chose en est la cause ? M'a demandé Jamie en s'agitant sur son siège.

"Eh bien, si j'atterris là-bas et parfois quand je passe du temps avec mes amis, comme quand on se change ou qu'on s'embrasse. Mais tu ne peux pas coucher avec une fille, il n'y a pas de pénis, murmurai-je.

Elle a semblé intriguée par ce que j'ai dit mais m'a simplement demandé : « Tu te touches déjà ? Moi aussi." Dit Jamie en se mordant la lèvre.

"Ouais mais ça commence à faire un peu mal au bout d'un moment alors j'arrête. Peut-être que je le fais mal. Comment faites-vous correctement ?

Jamie sourit un peu, "Eh bien, c'est difficile à expliquer. Tu dois juste continuer à essayer jusqu’à ce que tu trouves ce qui te fait du bien.

"Montre-moi?" Ai-je demandé, vraiment curieux. Je veux dire, j’ai changé de vêtements avec d’autres filles, alors qu’est-ce qui ne va pas avec ça ?

Ses yeux sont devenus un peu grands et elle a commencé à balbutier : "Je ne pense pas que je devrais faire ça."

"Très bien, je vais te montrer et tu pourras me dire ce que je fais de mal." J'ai dit.

Elle a commencé à bégayer et à dire non, mais j'ai enlevé mon short et ma culotte et je me suis allongé sur le canapé. Elle regardait juste ma chatte, ce qui m'a fait commencer à devenir plus humide.

"Pourquoi est-ce que ça me fait mouiller Jamie?" Ai-je demandé en tâtonnant là-bas pour sentir l'humidité.

Quelque chose semblait craquer chez Jamie. Ses yeux vert émeraude s'illuminèrent alors qu'elle se fixait sur mes yeux bleus glacials et elle gémit et s'approcha. "Eh bien, ça aide si tu enlèves ta chemise. Je le ferai aussi. Dit-elle en retirant ma chemise, en défaisant mon soutien-gorge et en la plaçant à côté de moi.

D'une manière ou d'une autre, cela m'a embarrassé et m'a fait rougir le visage. Elle a aussi enlevé sa chemise et son soutien-gorge, ses mamelons étaient plus foncés que les miens. Une sorte de couleur marron alors que les miennes étaient vraiment roses. Ses seins étaient aussi beaucoup plus gros et je ne pouvais pas m'empêcher de la regarder.

Jamie m'a souri et m'a demandé : « Veux-tu les ressentir ? Le tien sera probablement aussi grand quand tu seras plus vieux aussi. » Demanda-t-elle en pinçant ses tétons.

Je les ai vus devenir durs comme les miens, j'ai tendu lentement les deux mains et je les ai touchés. Jamie soupira et pencha un peu la tête en arrière. Sa peau était si douce. Son corps avait l'air si ferme mais quand j'ai serré un peu ses seins, ils étaient doux. J'ai tordu ses tétons comme elle l'avait fait et elle a sursauté un peu.

Elle m'a ensuite retiré les mains. "Maintenant, montre-moi comment tu fais, et je te montrerai comment je le fais." Dit-elle en enlevant son pantalon.

J'ai rougi et j'ai dit : "Eh bien, j'entends des filles parler de doigté mais mes doigts ne peuvent pas aller aussi loin, alors je joue juste avec ça." Puis j'ai commencé à frotter mon dur morceau de chair.

Elle s'allongea sur le sol avec ses fesses dans ma direction. Je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer à quel point son cul était rond et j'aurais aimé que le mien le soit aussi. "Tu veux dire comme cela? Sur ton clitoris ? C’est comme ça que ça s’appelle. Dit-elle en commençant aussi à se frotter le clitoris.

J'ai hoché la tête et j'ai continué avant longtemps. J'ai commencé à ressentir cette pression douloureuse et je me suis arrêté. "Tu vois, maintenant ça fait mal."

Jamie s'est levé et s'est assis entre mes jambes. "Ne t'arrête pas, ça commence à se sentir mieux après ça."

"Mais ça fait mal, je ne veux pas." J'ai pleuré.

"Alors je le ferai pour toi." Elle a dit et a commencé à me frotter le clitoris. J'ai commencé à me tortiller.

"Mais Jamie, ça fait bizarre." Dis-je dans un léger gémissement.

Puis elle s'est penchée et l'a léché, ce qui m'a vraiment fait sursauter.

"Qu-qu'est-ce que tu fais ?" J'ai demandé confus mais ça faisait du bien.

"Faites-moi confiance Lisa." Elle a ensuite commencé à le sucer et tout d'un coup, la douleur a disparu dans les spasmes de la plus grande sensation du monde. Des décharges de plaisir traversèrent tous mes nerfs. J'ai senti du jus s'écouler de ma chatte et ils lui ont giclé. Je m'en suis immédiatement sorti.

Jamie était assise là avec un air choqué sur le visage, avec mon sperme sur son visage. Je ne savais pas ce que c'était. Trop jeune, j'avais l'impression que je venais de lui pisser sur le visage.

"Oh mon Dieu! Je suis vraiment désolé! Tiens, laisse-moi te chercher une serviette ! Oh, je suis vraiment désolé. Je ne peux pas croire que j’ai fait ça. Dis-je énervé et j'ai essayé de me lever.

Elle s'est essuyé le visage et l'a léché et au début, j'étais dégoûté jusqu'à ce qu'elle dise : « Wow, tu es une giclée ! C’est la chose la plus sexy que j’ai jamais vue ! »

"M-mais n'est-ce pas," je rougis fort et murmurai, "pipi ?"

Jamie a souri de manière sexy et a continué à l'essuyer et à le lécher, "Non, c'est du sperme. Cependant, la plupart des filles ne peuvent pas l'éjecter comme ça. Veux-tu essayer ça sur moi ?

"Je suppose. C'était si bon. Était-ce un orgasme ?

"Oui, c'était mignon. Maintenant, tu peux m'en donner un comme je viens de le faire pour toi. Dit-elle en se détendant. «Faites simplement ce que j'ai fait. Je vais vous aider."

J'ai hoché la tête, j'ai penché la tête et je l'ai léché un peu. "Ça a un drôle de goût."

« C’est un goût acquis. Vous finirez par l’aimer. Jouez un peu. Je sais que tu es curieux. Dit-elle en respirant fortement.

Alors j'ai utilisé mes doigts et j'ai écarté ses lèvres, en regardant tout ça partout. J'ai mis un doigt à l'intérieur, curieux de savoir ce que ça faisait. "Oh ouais, maintenant, sens-toi bien." Jamie a dit et je l'ai fait. J'ai senti tous les murs. C'était gluant et doux mais avec des zones rugueuses. Elle a gémi un peu pendant que je le faisais. Je pensais que cela signifiait que je lui faisais du mal alors j'ai arrêté.

"Non, ça va, bébé. Gémir signifie que ça fait du bien et que vous le faites bien. Continue à jouer." » Dit-elle, un peu désespérée.

J'ai remis mon doigt mais j'ai senti qu'il me restait encore de la place, alors j'en ai mis un autre et je les ai remués un peu. Elle a encore gémi alors j'ai pensé qu'elle aimait ça alors j'ai continué à les remuer.

"Maintenant, utilise ta bouche. Lèche et suce mon clitoris. » dit Jamie en poussant quelque peu ma main.

J'ai penché la tête vers le bas et j'ai mordu son clitoris. "Oh, c'est bien, ne mords pas fort."

"O-d'accord." J'ai dit, puis j'ai recommencé à le grignoter, puis à le sucer, tout en la doigtant. J'ai commencé à suivre mon instinct et j'ai glissé mes doigts dans et hors de sa chatte, la faisant gémir. Ensuite, j'ai fait des cercles autour de son clitoris avec ma langue, en le suçant un peu. J'ai commencé à créer des motifs aléatoires avec ma langue, en commençant à m'amuser avec. Je ne voulais pas m'arrêter même si ma bouche me faisait mal et ma langue était fatiguée.

"Oh mon Dieu, n'arrête pas Lisa, je suis si proche." J'ai pris cela comme un signal pour recommencer et peu de temps après, tout son corps a commencé à avoir des spasmes. Je ne savais pas si je devais arrêter mais elle semblait aimer ça alors j'ai continué. Je pouvais sentir cette substance épaisse sortir sur mes doigts et mon menton mais cela ne m'a pas arrêté.

Bientôt, elle tendit la main et me repoussa. "Ça suffit bébé. Tu es vraiment doué pour ça. Tu veux en faire plus ?

"Non," dis-je avec la mâchoire serrée, "J'ai mal à la bouche."

"Aww, pauvre bébé." Dit-elle en me prenant le visage dans ses mains. "Laisse-moi l'embrasser et faire en sorte que ça se sente mieux."

Elle m'a ensuite embrassé sur la joue, puis sur mes lèvres. Je fermai les yeux et écartai un peu les lèvres. Mon premier baiser! Avec une fille! Une fille plus âgée ! Jamie a glissé sa langue dans ma bouche et j'ai suivi son exemple, la laissant diriger cette danse de la langue.

J'ai copié certains mouvements qu'elle faisait jusqu'à ce que je n'en puisse plus et elle s'est arrêtée. Nous nous sommes regardés dans les yeux, rêveurs. L'émeraude et la glace, verrouillées l'une contre l'autre.

"Allez Lisa, allons te nettoyer." Dit-elle en me conduisant à la salle de bain.

Articles similaires

Rentrer à la maison gay...

Rentrer à la maison gay… (Episode 2) Mon séjour chez l'oncle Donnie était enfin terminé. Nous avions eu des relations sexuelles sauvages exceptionnellement sensuelles presque tous les soirs. J'étais triste de devoir partir, mais j'étais également ravie d'explorer mes nouvelles connaissances sexuelles sur un garçon de mon âge. J'étais sûre de ma sexualité maintenant. Je suis gay! Il restait encore beaucoup d'été et ma troupe de scouts avait plusieurs voyages que j'attendais avec impatience. Il y avait un garçon de 2 ans plus jeune que moi avec qui j'aimais bien côtoyer lors des sorties. Son nom était Bobby, 15 ans, mince...

2.6K Des vues

Likes 0

Chérie partie 3

Dans cette partie, j'ai changé mon style de contorsion. PS J'aimerais savoir qui est votre fille préférée alors n'hésitez pas à commenter. 'Toc Toc Toc' John se réveilla en sursaut pendant un instant, oubliant où il était. Puis il l'entendit à nouveau. « Knock » « Knock » « Knock » mais cette fois, il était accompagné d'une voix douce et salée, « room service ». C'était Rose. John retira les couvertures de sa tête à temps pour la voir ouvrir dans sa tenue de femme de chambre avec un plateau de crêpes et de sirop. Voyant que John était debout, Rose fit un de ses sourires alléchants et...

2.4K Des vues

Likes 0

Déménagement de meubles

Avant de commencer, je veux commencer par me décrire. Je suis un garçon de 17 ans en pleine forme. J'ai de longs cheveux blonds que je laisse pousser jusqu'à ce qu'ils couvrent presque mes yeux. Je mesure environ 6' 3 et j'ai une très grosse bite. Et à cause de cela, je ne suis pas vierge. En fait, je pense que j'ai baisé toutes les filles de mon lycée. J'ai sonné à la porte, puis j'ai déplacé nerveusement mes pieds. Au bout d'un moment ou deux, la porte s'ouvrit. Debout là, il y avait la fille la plus chaude que j'aie...

2.4K Des vues

Likes 0

Une histoire pour les femmes

Avant de commencer... Faisons un marché. Si vous aimez mon histoire, ajoutez SnapC. Désireux de rencontrer des gens ouverts d'esprit et j'aime partager et recevoir des « photos ». Accord? Utilisateur : Kazaragh Mes fantasmes et mes désirs sont infinis, nous avons tous des envies et des fétiches. Le plaisir est la chose la plus naturelle que nous, humains, puissions désirer, et le désir est humain. Laissez mon écriture s'implanter dans votre esprit, prenez votre temps pour l'imaginer et pour les années à venir, souvenez-vous-en. J'écris avec le désir de vous emmener dans un voyage de l'esprit en essayant de prendre la luxure en...

2.1K Des vues

Likes 0

Samedi après-midi_(0)

Comme prétexte : tout cela est 100 % vrai. Pas d'embellissement, pas d'exagération et pas de composante fictive. Cela faisait un moment que je n'avais pas vu Jim. Nous ne parlions plus autant qu'avant. Nous avions l'habitude de nous connecter à l'adolescence. Buvez quelques bières, déshabillez-vous. Principalement des expériences d'adolescents. Nous avions discuté en ligne, et à l'improviste, il m'a dit Je veux venir te voir, ça fait trop longtemps. Je n'étais pas sûr, mais il avait raison, ça faisait longtemps. Il a toujours eu une certaine emprise sur moi. Je ne peux pas l'expliquer. Mais à l'adolescence, il avait toujours aimé venir...

2.3K Des vues

Likes 0

Pour le meilleur ou pour le pire : l'histoire de Robert

L'histoire de Robert Robert se réveilla ce matin-là par une sensation étonnante qu'il n'avait pas ressentie depuis longtemps. Il ouvrit les yeux et baissa les yeux pour voir sa femme, Janet, glisser lentement sa bouche de haut en bas sur sa queue. Elle leva les yeux quand il se réveilla et lui sourit. Elle arrêta ce qu'elle était en train de faire et remonta son corps. Elle a commencé à l'embrasser alors qu'elle le chevauchait, se penchant et guidant sa bite en elle. Une fois qu'il était à l'intérieur, elle s'assit et commença lentement à chevaucher la bite de Robert. Elle...

2.2K Des vues

Likes 0

Dortoir de GF 1

C'est l'histoire de Teagan, ma petite amie à l'époque où j'étais à l'université et de sa colocataire, Sarah. Teagan est d'origine asiatique, ce qui lui a valu une petite silhouette élancée, des yeux noisette, de longs cheveux noirs et une peau naturellement bronzée. Elle a la chance d'avoir des bonnets B fermes, un ventre plat et des fesses minces et galbées - elle va souvent à la salle de sport pour faire des squats. Et pour couronner le tout, elle est très jolie avec un doux sourire. Étant introvertie, elle est très douce et timide. Ce n'est qu'après un an de...

2K Des vues

Likes 0

Devenir Oméga, Partie 4

Devenir Oméga, Partie 4 Des hommes autour d'elle. Elle, nue et collée sur le sol, ses lèvres grondantes et ses yeux flottants. La drogue nage dans ses veines et sa chatte palpite. Des caméras autour d'elle, le monde qui regarde. Ils allaient la détruire. Omega sentit son cœur rater un battement et elle sut, si tout s'arrêtait maintenant, qu'elle était là où elle était censée être. ___ Elle a souri. Ses yeux papillonnèrent. « Battez-moi », murmura-t-elle. Ils s'avancèrent, silencieux. Putain de me battre, a-t-elle crié. Plus près maintenant. Pourtant, ils n'ont rien dit. Tue-moi si tu veux. Ils rigolent. Elle...

2.2K Des vues

Likes 0

Le directeur, chapitres 1 à 11

Chapitre 1. L'opportunité et la configuration. Ma femme et moi avons décidé de sortir de la voie rapide du monde de la haute technologie. Nous avons eu l'occasion d'accepter des emplois qui nous ont été offerts par un ami qui savait que nous étions un peu épuisés. Il était membre du conseil d'administration d'une école privée qui s'occupait d'enfants ou de jeunes adultes qui essayaient de reprendre leur vie en main. C'était pour ceux qui avaient pris la décision difficile d'essayer d'obtenir un diplôme d'études secondaires après des démêlés avec la loi. C'était une sorte d'internat pour mécréants. Comme nous avions...

2.9K Des vues

Likes 0

La guerre_(1)

Pendant la guerre à l'époque, j'ai rejoint l'armée. J'étais enfermée et entourée de grands hommes hétéros sexy, forts et courageux. Le premier commandant de notre escadron était tellement sexy. Il s'appelait Rob. Un homme très masculin et musclé avec de fortes racines country. Quand nous ne nous disputions pas, il était presque nu et confiant. Il était marié et avait la plus belle femme de tous les temps. Je l'enviais. Il n'y a jamais vraiment eu de femmes dans la guerre. Seuls les gros hommes malodorants, sales et en sueur. Rob avait des photos nues de sa femme. D'autres hommes avaient...

2.9K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.