Lois de l'attraction : la Playgirl

681Report
Lois de l'attraction : la Playgirl

REMARQUE FACEBOOK
Lundi 7 septembre 2015
5h13, heure du Pacifique

L’attraction a aussi des lois – comme si une chienne « salope » voulait que certains principes soient suivis avant de continuer à frapper et de commencer à avoir des relations sexuelles de toute façon. De mon point de vue, ce sont les principales lois de l’attraction que j’ai apprises en expérimentant à la fois l’amour et le sexe.

1. Ne demandez jamais de sexe à un homme. Oui, vous m'avez bien compris. Les hommes n'aiment pas que les femmes leur demandent du sexe. Ils feront comme s’ils n’avaient pas bien entendu ce que vous avez dit, ou changeront immédiatement de sujet, ou encore vous diront qu’ils ne sont pas d’humeur pour ce genre de choses.

C'est tellement injuste! Lorsqu'il voudra glisser sa main dans votre pantalon, il s'attendra à ce que vous lui fournissiez ce dont il a envie à ce moment précis. Il dira : "Bébé, la dernière fois que nous avons fait l'amour me manque vraiment. Tu étais incroyablement génial, tu sais ? Si ça ne te dérange pas, chérie, nous pouvons tenter une seconde fois."

Lorsque vous dites : « Pie, je ne pense pas que ce soir soit le moment idéal pour ça », il grognera de la façon dont vous le traitez si mal, qu'il vous donne tout ce que vous voulez, et pourtant vous le trompez de son droit. . Imagine seulement? En général, la plupart des gars sont tellement ennuyés, au point que vous êtes même tenté de croire qu'il va vous tuer pour avoir prononcé un « non » inaltérable.

Dites-lui que vous voulez faire l'amour et il vous ignorera comme s'il n'avait pas entendu ce que vous aviez dit. "Bébé, ce n'est pas le moment approprié pour ça ; je veux dire, je suis tellement fatigué que j'ai besoin de me reposer sans aucune légère perturbation." Est-ce une règle juste, mesdames ? Il demande du sexe et il l'obtient, mais il vous est interdit de demander quoi que ce soit de sexuel, étant donné qu'il ne vous le donnera pas si vous osez suivre vos tripes ?

2. Suivez tout ce que votre homme évoque – n'importe quoi, à condition que ce soit lui qui l'a proposé. Honnêtement, même nous, les femmes, souhaitons que nos hommes fassent certaines choses sexy pour nous. Malheureusement, peu de femmes ont le courage de dire à leurs hommes ce qu’elles veulent exactement.

Le sexe et l’amour ne doivent jamais conduire à l’esclavage ! L’homme et la femme doivent être libres, communiquer librement sans craindre la réaction de l’une ou l’autre des parties. Si vous voulez qu’il fasse A, B, C, D, dites-le-lui. Cela augmentera votre libido à chaque fois que vous le verrez faire cette chose et vous fera jouir deux fois plus vite et plus longtemps. De cette façon, vous pourrez tous les deux profiter pleinement de l’amour et du sexe.

Vous n'êtes pas un robot dont il faut toujours s'occuper et se gouverner. Amusez-vous de manière créative et ne laissez rien vous empêcher de vivre vos fantasmes.

Si ses idées ne sont pas assez excitantes à chaque fois que vous faites l’amour, pourquoi ne pas donner vie à vos propres méthodes et grincer des dents jusqu’à en tirer le meilleur parti ? Si vous avez quelque chose à couper le souffle, n'hésitez pas à déchirer son emballage. Ne le sois pas, bébé. Le ciel est sans limites ; disent-ils toujours. Pourquoi alors doit-il vous imposer des limites ?

****

Je suis à la fois en difficulté, en incertitude et en remords. Je suis tombée amoureuse du mauvais gars. Qu’est-ce que je symbolise en le décrivant comme « le mauvais gars » ? Je vais rendre cela clair – aussi simple que naturel, de l’eau douce, sans saleté ni boue lorsqu’elle coule dans un long ruisseau brut. J’aurais aimé que tout cela ne se produise pas en premier lieu. Si Dieu me permettait un seul souhait, je refuserais des richesses insoupçonnées ; juste pour commencer une page soignée et ordonnée de ma vie.

Après trois jours d'université, je suis tombé sur ce beau jeune homme. Il avait l'air courageux et astucieux ; il était dans une forme impeccable. De ses cheveux bruns épurés jusqu'à ses pieds actifs, il était une merveille à regarder. Partout où il passait, les filles tournaient la tête pour le regarder, émerveillées et remplies d'un plaisir inexprimable.

Je ne savais pas qu’il me surveillait cette nuit-là. Je m'installais tranquillement sur la chaise de la bibliothèque, lorsque j'ai rapidement vérifié autour de moi sur une impulsion aléatoire et j'ai remarqué le bel homme qui regardait dans ma direction. Il était tout sourire, sûr de lui. Je n’avais pas le courage de faire ce qu’il a fait. Je lui ai juste souri en retour, honteux, et j'ai rapidement détourné le regard. Franchement, j'étais gêné par tout ce qui s'était passé.

«Tyrone Emerson est mon nom. Puis-je connaître le vôtre, s'il vous plaît ? » Il a adressé une pétition la deuxième fois que nous nous sommes croisés dans le café-bar surplombant ma classe. J'étais avec ma colocataire, Julie Evans, ou Mme De La Vega. Elle est plus mince que moi, avec de longs cheveux roux foncés bouclés.

«Je m'appelle Phoebe Jones, étudiante en première année de premier cycle en criminologie. Que poursuivez-vous ici à Wotton ? Je suis conscient. La plupart des hommes détestent qu’une femme leur demande ce qu’ils font dans la vie ou ce qu’ils envisagent de faire à l’avenir. J'avais de belles raisons de lui proposer cela.

« Je fais des études d’économie, comme si j’aspirais à devenir économiste. Comme toi, c’est la première fois que je viens ici. Julie avait cet air inquisiteur sur son visage. Je ne dis pas qu’elle avait aussi été frappée par l’engouement pour ce joli type. Nous étions assis seuls tous les deux lorsqu'il a fait surface de nulle part et s'est assis sur le tabouret le plus proche de moi.

Tyrone et moi sommes devenus amis. À ma grande excitation, j'ai réalisé qu'il se logeait dans la structure en face de la mienne. La mienne était une auberge réservée aux filles. C’était une habitation exclusivement réservée aux hommes. Nos compartiments, ou chambres, se donnaient sur les uns les autres pour rendre les choses à couper le souffle. À vrai dire, cela commençait à me consterner. C'était comme si les circonstances nous réunissaient, comme si le destin savait que nous étions faits l'un pour l'autre. C’était peut-être le cas – c’était l’impression que je commençais à avoir.

Un soir prématuré, alors que je m'asseyais non loin de mon mur vitré pour effectuer une mission d'usurpation d'identité sur mon ordinateur portable, le téléphone a sonné et je me suis précipité pour répondre, pensant que c'était maman qui appelait. « Maman, comme c'est agréable d'avoir de tes nouvelles. J'appelle votre ligne plus d'un millionième fois maintenant. Jusqu’à présent, vous ne répondiez pas. Qu’ai-je fait pour mériter ce traitement dur de votre part ?

« Phoebe, voici Tyrone. Je ne suis pas ta mère, comme tu me crois. Je vous ai regardé faire votre travail sur votre appareil – votre Dell, je veux dire – depuis mon appartement ici. Je voulais juste vous avertir que vous avez tenté les questions 2 et 6 de la mauvaise manière. Seriez-vous dérangé si je venais vous donner un coup de main ?

Honnêtement, cela m'a laissé dépourvu de tout mot. Premièrement : Comment Tyrone a-t-il eu connaissance de mon numéro de téléphone ? À mes yeux, c’était un étranger. Et je ne donne pas de coordonnées à des étrangers que je ne connais pas parfaitement. Comment le savait-il ? Il pourrait être un espion ou un voleur. J'ai toute ma foi en Julie. Elle ne pourrait jamais me trahir sur ce point, même si on lui présentait un gros chèque interchangeable avec des piles et des montagnes de dollars.

Deuxièmement, comment savait-il que je travaillais sur une mission ? A-t-il des yeux de Superman, des yeux qui lui permettent de regarder fixement ma fenêtre de loin tout en étant capable de suivre chaque petit acte que j'entreprends ? Je pourrais télécharger du porno ou faire du sexe avec un extraterrestre que je ne connais pas personnellement sur Twitter. Je pourrais jouer à un de ces jeux érotiques où il faut enlever les vêtements d'une femme, petit à petit. Comment se fait-il qu'il soit si positif que je transpire sur une foutue mission et que je ne parcoure pas une liste infinie de vidéos YouTube ?

Troisièmement, il semble définitivement convaincu que mon ordinateur portable est une marque Dell. Depuis mon arrivée dans cette université, je ne l'ai jamais emporté avec moi en public. Il reste dans ma chambre tout au long de la journée. Je jure que Tyrone n’a jamais mis les pieds dans mon appartement. Est-ce qu'il essaie de me montrer qu'il est un magicien ?

Quatrièmement, les problèmes de ma mission pourraient être numérotés dans n’importe quel ordre étrange et amusant. Dites des lettres majuscules A à F ou des chiffres romains I à VI. Dans n'importe quel ordre, un être humain normal n'est pas censé le savoir, sauf lorsqu'il travaille sur un double, ou laissez-moi dire un jumeau, de ma mission maudite. En colère, je l'ai interrogé : « Qu'est-ce que tout cela signifie ? Que tu es un sorcier, c'est ça ? Est-ce que tu utilises la magie pour m'espionner, Tyrone ?

Il rit, impuissant. « Je ne suis pas un nécromancien. Je vais tout clarifier une fois sur place. Suis-je la bienvenue dans ton appartement, Phoebe ? Son ton… il avait une impression d'un autre monde. Je n’ai pas pu le localiser avec précision. C'était juste là, solide mais évident.

« Je vous reçois à bras ouverts. Viens ici s'il te plait. Je vais marquer le pas, flâner jusqu'à ce que tu apparaisses enfin. Tu ferais mieux de faire vite, je t'en supplie. C'était tout ce que je pouvais dire, pour le moment.

STATUT FACEBOOK
mardi 8 septembre 2015
11h06

Un mec mignon a récemment posté ceci : Cela ne coûte que 0 $ de dire à votre femme qu’elle a l’air bien. Pourquoi est-il si difficile pour certains hommes de faire en sorte que leurs femmes se sentent spéciales ? Il a raison; très correct. Laisse-moi l'appeler Hardin. Ses publications sont si souvent appréciées par les femmes et les filles, car il a des choses mignonnes à dire à leur sujet. Lorsqu'il a noué une relation avec cette dame en particulier, d'autres filles se sont montrées honnêtes et ont admis qu'elles vendraient leur âme au diable juste pour sortir avec lui. Aussi effrayant que cela puisse paraître, c’est la vérité – je veux dire, c’est ce qui s’est passé.

J'ai tapé ceci en réponse à lui :

C’est un point qui mérite votre attention, ma chère.

Puisque vous êtes déjà un homme et que vous connaissez votre sexe mieux que nous, les dames, j'ai pensé que vous alliez non seulement poser cette question, mais aussi dire ce que vous pensez être les raisons possibles pour lesquelles certains hommes ne le font pas. Ce serait un mensonge absolu de dire que tous les hommes ne disent pas à leurs femmes qu’elles sont belles. Certains hommes le font, presque quotidiennement, et les femmes qui ont ce genre d'hommes doivent apprendre à les apprécier, car une fois qu'elles les ont perdus, elles ne retrouveront peut-être jamais leur espèce de diamant presque éteinte.

Voici quelques raisons pour lesquelles je pense (certains mais pas tous) que les hommes ne prennent jamais l'habitude de dire à leurs femmes qu'elles sont magnifiques :

1. Le mec est terriblement laid et il le sait et le craint. En fait, il a tellement peur que s'il fait prendre conscience à sa femme à quel point elle est belle, elle y réfléchira à deux fois lorsqu'un mec plus beau s'approchera d'elle et ira jusqu'à l'abandonner pour le plus joli mec. Pour l'imagination du mec, ce sera comme : "Je ne peux pas lui dire qu'elle est belle, ce qui est la vérité indéniable ici. Elle me dit à chaque fois que je suis beau, et pourtant j'ai l'impression que tout cela n'est qu'un mensonge. Qui sait ? Elle se moque de moi avec ses amis dans mon dos. Je ferais mieux de la faire se sentir plus laide aussi pour qu'elle puisse rester avec moi et ne pas m'abandonner pour un de ces beaux mecs qui recherchent sans cesse de nouvelles femmes avec qui gâter et s'amuser. . En plus, le semblable va avec le semblable, n'est-ce pas ? Le semblable attire le semblable en d'autres termes. La laideur maintient la laideur, et la beauté veut sa beauté. Les oiseaux des mêmes plumes laides se rassemblent. Les roses de couleurs identiques et époustouflantes scintillent en harmonie.

2. Personne ne dit au mec qu'il est beau et, par conséquent, il ne veut pas rendre la vie facile à sa fille, dont il craint qu'elle ne commence à profiter de ce fait. Incontestablement, les femmes reçoivent plus de compliments que les hommes. "Hé, cette robe te va à merveille. Où l'as-tu achetée ? J'aimerais aussi essayer ta coiffure fantaisie. Qui l'a coiffée pour toi - où, quand et comment et quel est son nom commun ?"

"Ma sœur, tu as les plus beaux yeux qui soient. Ils scintillent comme des émeraudes qui brillent au soleil. Tu es tout simplement magnifique."

"Petite amie, emprunte-moi une tranche de tes hanches. Tu dois me prêter ton corps sexy. Je veux des jambes galbées comme celles-là, sans aucun poil. Je veux que mes seins ressemblent aux tiens chaque fois que je mets une variété de soutiens-gorge. Ton le corps est impeccable dans presque tous les types de vêtements. »

Je n’en suis pas si sûr, mais la majorité des hommes reçoivent rarement des compliments sur leur beauté. De nombreuses femmes sont complimentées et admirées à la fois par leurs semblables et par les hommes. Cela pourrait résoudre le mystère. Je réfléchis seulement.

****

J'étais dans le doute ; la raison? Si c’était normal de ressentir cela pour un garçon ; Je ne fais pas référence à l’un de ces « petits garçons » mineurs qui surveillent les rues. Je ne sors pas avec des petits garçons. C’est illégal et tabou punissable dans tous les pays présents sur la planète Terre. Je veux des garçons plus grands, des hommes mûrs, dotés de goût et d’intelligence, et non leurs homologues non mûrs ! J'ai à peine fait une sieste depuis ma première rencontre avec Tyrone. Pendant des heures ininterrompues dans le confort de mon lit, je me suis affalé paresseusement, aspiré par des pensées illimitées le touchant. Que m'avait-il fait ? J'avais l'impression qu'on m'avait jeté un sort ou quelque chose comme ça.

Pour aggraver les choses – ou était-ce la meilleure idée ? – je me suis tourné vers ma mère pour obtenir des conseils en matière de rencontres. Elle supervise un site de rencontres très apprécié sur le Web, avec des millions de visiteurs qui le feuilletent chaque mois glissant. C’était à lui seul une raison suffisante pour éclaircir ma raison de l’approcher.

"Tu sors ensemble, Phoebe?" Amber avait l'air excitée au téléphone. En fait, elle avait hâte d'en savoir plus sur ce garçon dont je parlais.

«Nous ne sortons pas encore ensemble, maman. Je voulais juste vous faire savoir qu'il y a une alchimie entre nous deux. Il est toujours plus chaleureux et tendre avec moi. Je suis convaincu que je l'aime bien. Le seul problème est que je passe des heures et des heures à réfléchir à son sujet. Pensez-vous que c'est un comportement normal de ma part ?

« Tu es clairement amoureuse du garçon, Phoebe. Es-tu sûr qu'il ressent la même chose pour toi ? S’il ne le fait pas, j’ai peur que les choses ne prennent une tournure amère pour toi, chérie. Ne vous laissez jamais tomber amoureux d’un homme dont vous n’êtes pas convaincu qu’il chérit les mêmes émotions pour vous. Vous pourriez bien finir comme l’une de ces femmes au cœur brisé que je console tous les jours sur le Web.

À vrai dire, cela commençait à me faire peur. Cela m’a fait réfléchir à deux fois sur la direction que je voulais prendre avec tout cela. Étais-je vraiment tombé amoureux, ou simplement me trompais-je ? L’idée que Tyrone me conduise dans une sorte de piège me fit frissonner d’horreur. Maman avait raison, et c’était vrai en fait. Quoi qu’il en soit, j’ai écarté ces pensées.

CHATTER SUR FACEBOOK
mardi 8 septembre 2015
21h16

Julie et moi parlons de presque tout ; la nourriture, la mode, l’amour, la religion, la vie, le sexe. Elle est ma confidente, quelqu'un sur qui je peux toujours m'appuyer. Oui, je lui fais plus confiance qu'en moi-même. Je me sens chanceuse d'avoir une chérie comme elle. Avec elle, je suis toujours plus libre. Elle a quatre ans de plus que moi, même si elle a parfois tendance à se comporter de manière bizarre, ou laissez-moi dire bébé.

C'était la nuit. Je n’avais pas grand-chose à faire. Je m'ennuyais et je me sentais intentionnellement seul. Mon accès Internet Blackberry était en panne, j'ai donc dû récupérer mon modem et accéder à Internet en utilisant mon ordinateur portable. La vérité est que j'aime faire des trucs sur mon téléphone. C'est facile et je fais beaucoup de tâches paresseuses. En utilisant mon Dell, je dois m'asseoir dans une pose précise et m'assurer de me concentrer de tout cœur sur tout ce que je fais. Sinon, pour résumer un récit lent et abrutissant : Julie et moi avons envoyé des SMS. Cela aurait dû être sur What's App ou sur une autre application bien connue. Je ne peux pas me souvenir à cent pour cent de ce que c’était exactement, à moins de revenir dans le passé et de le confirmer – ce que je ne tiens pas à accomplir, remarquez.

Au cas où vous ne le sauriez pas, les filles ont un faible pour discuter de sujets interdits et classés X. Nous n’en avons rien à foutre de faire ça. C’est simplement un dialogue naturel – notre truc, notre passion, notre secret. Ce que nous ne supportons pas, c’est que quelqu’un, principalement un homme, écoute notre conversation. C'est toujours nul. Beurk !

PHOEBE
Il semblerait que les hommes ne peuvent pas se passer du sexe, Julie. Je ne suis pas follement curieux de baiser Miguel, même s'il a envie de me vider la libido. Je ne comprends pas. Pourquoi les hommes veulent-ils toujours du sexe plus que toute autre chose ? S’ils s’y intéressaient moins, je le jure : je serais vierge encore aujourd’hui !

Ne me serrez-vous pas la main à ce sujet ? Je veux dire, quand tu compares mon cas avec le tien ? Votre homme ne vous dérange-t-il pas de vous déshabiller constamment pour que vous puissiez vous amuser intimement dans son lit ou dans le vôtre ?

Chaque fois que je suis amoureux, je perds la raison au point que je suis prêt à me livrer à n'importe quel type de sexe pour lui plaire. C'est pour cela que j'en apprends de plus en plus à ce sujet. À chaque fois, j'ai pour objectif de découvrir d'autres façons de le faire vibrer, calmant ainsi son appétit.

JULIE
Tu as raison, Phoebe. Mon mari aime le sexe plus qu'il n'est accro à sa Play Station. Parfois, je n'arrive pas à le comprendre. Je veux juste avoir une relation normale et pourtant douce avec lui. Je veux qu'il m'achète des romans romantiques et des cartes d'anniversaire et qu'il passe beaucoup de temps en ma compagnie, que ce soit de jour comme de nuit. Je veux plus que du sexe.

Oui, comme toute femme ordinaire, je ressens aussi cette forte démangeaison de l'avoir. Je sais comment me contrôler avec brio, peu importe. Si j'ai vraiment envie de sexe, je le fais savoir à Denzel. S'il le veut aussi, il me le dit. Une relation sans sexe, c'est comme... du thé sans sucre. Vous devez mettre du sucre pour obtenir cette douceur.

Ne me prends pas pour une accro au sexe, ma fille. Je ne suis pas un amoureux inconditionnel des rapports sexuels. Moi non plus, je ne comprends pas pourquoi les hommes ne peuvent pas s'en passer. Dis-moi : est-ce qu'il t'achète des sous-vêtements ?

MOI
J'aurais aimé qu'il le fasse. Pour être honnête avec vous, ce n’est pas le cas. J'achète ma propre culotte, Julie. Après tout, je suis assez grand pour gérer ça ; Je suis adulte, n'est-ce pas ?

JULIE
Qu'est-ce que tu aimes dans le fait de coucher avec Miguel ? Moi-même : je ne peux pas m'empêcher de caresser la grande poitrine poilue de Denzel ou de m'incliner sur lui nu. Ses cheveux me chatouillent tout le temps les seins. Je veux dire que la sensation que procure le fait d’être allongé sur lui est merveilleuse, galvanisante en plus. J'en suis incroyablement accro, je le jure.

Denzel est poilu partout, remarquez. Même son cul a des poils, ma fille, tu imagines ça ?

MOI
Ne me fais pas éclater de rire. Sérieusement, madame ! Ne savez-vous pas qu'il est normal que la majorité des hommes aient des poils sur tout le corps, même sur les fesses ? Eh bien, oui, même certaines femmes sont poilues. Cela dépend.

Hé ma fille, je ne peux pas résister à regarder Miguel dans les yeux à chaque fois qu'il entre en moi. Je ne sais pas. J'aime toujours voir ses expressions tout au long de l'acte. Cela seul suffit à me faire jouir.

JULIE
Donne-moi quelques raisons pour lesquelles tu coucherais avec lui, sans hésiter ?

MOI
1. Il sent le paradis, je donne ma parole. J'ai déjà reniflé ses vêtements : son boxer ample et ses sous-vêtements serrés, tout pour lui ; son parfum glorieux... Je n'ai jamais rien rencontré de pareil à aucun moment de ma vie. Je préfère coucher avec un homme qui sent bon plutôt qu'avec un homme qui pue le déchet.

Dieu merci : Miguel sent bon, et c'est naturellement accordé. Non! Il ne vaporise pas quotidiennement de bouteilles d’eau de Cologne sur tout son corps. Cela me rebuterait instantanément. Il se sent, simple mais naïf, sucré et miellé.

Condamner! Son parfum me manque déjà. J'aurais aimé qu'il soit plus proche de moi, à distance de reniflement, pour que je puisse le respirer et ensuite le contempler. Rien qu’en le sentant délicieux, j’ai faim. Je jure que c'est la vérité !

2. Il est la seule personne qui me traite avec noblesse. Qu'est-ce que je dis ici ? Avec moi, il est toujours doux et toujours attentionné et toujours sympathique. C'est pourquoi je ne vais pas le quitter. Je l’ai fait la dernière fois et les choses sont devenues désastreuses. Cinq minutes après le début de son absence, j'avais l'impression d'être soudainement à court d'oxygène. Pourquoi? Parce qu’il me gère comme personne d’autre n’est capable de le faire, d’une manière particulièrement impressionnante.

Je me souviens encore de ces nuits paradisiaques disparues avec lui ; lui qui joue de la guitare pour moi ; chanter un roman, des paroles douces que je n'avais jamais entendues ailleurs ; dansant frénétiquement sous mes yeux d'une telle manière que je ne pouvais m'empêcher de rire. Il sait parfaitement comment agrémenter ma journée.

C'est pourquoi je le traite comme un roi. En fait, il est mon roi. Quoi qu’il me demande, je l’accomplis. Je l'aime; Je l'aime; Je l'aime!

3. Il m'aime. Honnêtement, pourquoi devrais-je prendre la peine de coucher avec quelqu'un qui ne s'intéresse pas à moi, encore moins à mon cœur ? Quand je dis qu'il m'aime, je le pense. Chaque soir, il m'envoie un texto d'embrassement, mourant d'envie de savoir comment je vais. Chaque fois que j'apprends que j'ai un texte qui attend d'être lu de sa part, je me souris avec contentement, dans une angoisse agitée. Je me tortille même à voix haute ; mais pas assez fort pour que tout le monde puisse l'entendre. Mon bonheur, c'est mon affaire, n'est-ce pas ? Et pourtant, il peut toujours être partagé avec mes amis les plus proches, comme vous par exemple.

"Je t'aime, Phoebe", tels sont les mots qu'il murmure infailliblement sur ses lèvres, à chaque fois et chaque jour. Non seulement cela, mais ses actions prouvent également ce qu’il déclare. "Girlie, tu es la plus belle chose que j'ai jamais vue. Quelle serait ta réaction si je te disais que je veux t'épouser ?"

Je l'aime aussi, parce qu'il m'aime. Nous nous aimons. Pourquoi alors ne dois-je pas lui donner de relations sexuelles ? Il ne va pas me déchirer le cœur et me laisser sans ressources. Il m'aime assez fort – il est dans une certaine mesure prêt à s'installer avec moi, ajoute-t-il constamment. Malheureusement, je ne pense pas être encore prêt pour le mariage.

Si on lui donnait la chance de mourir à ma place, il dit qu'il le ferait avec plaisir, mais avec une grande souffrance de notre part, car il me laisserait seul derrière lui. Non! Je ne veux pas qu'une chose pareille nous arrive. Ce ne sera certainement pas le cas !

JULIE
Hé ma fille ! Au cas où vous ne le sauriez pas, les hommes tromperont toujours leur partenaire, aussi formidables et satisfaisantes soient-elles. C'est la principale raison pour laquelle la plupart des femmes commencent à baiser d'autres mecs dans le dos de leurs hommes. Ce qui est drôle, c'est que si la majorité des hommes se font prendre en flagrant délit, avec des preuves accablantes et déroutantes de la part des femmes, la masse des femmes infidèles ne se fait jamais prendre. Comment ça se fait?

Je ne te mentirai pas, ma fille. J'ai déjà triché. Pas parce que je le voulais. Il m'a trompé en premier, et ça m'a vraiment fait mal de le découvrir. Je me suis dit : "Je ne suis pas assez bien pour lui ? D'accord, nous allons voir à ce sujet." J'ai continué à jouer à son jeu, plus intelligemment que lui, en faisant exactement les mouvements qu'il avait exécutés sur moi, mais sans oser répéter ses erreurs.

Comment gérer l’infidélité d’un homme ? Pensez-vous que les hommes fidèles existent encore ? Dis-moi, s'il te plaît, chérie !


MOI
C’est la pire chose qui puisse arriver dans une relation. Tricherie! Malheureusement, cette merde arrive partout, de la maison la plus somptueuse à la plus pauvre. Les hommes trichent et ils vous tromperont toujours. Les femmes ont aussi appris à tricher. Ils le font de manière impitoyable et intelligente que les hommes ne le font.

Eh bien, vous semblez oublier que c'est vous qui m'avez appris à mélanger les cartes de triche une fois qu'il les jette sur ma table, me faisant peur et m'excitant complètement. Je dois juste être extrêmement prudent ; sinon, je serai pris au dépourvu et laissé suspendu au sec dans une foutue embardée effrayante. S'il ne me donne pas tout ce que je veux, je dois élaborer un plan B. Je ne veux pas jouer au mannequin ici, n'est-ce pas, bébé ?

En sortant avec mon premier homme, j'ai découvert qu'il me trompait, enfin, juste pour me rendre un peu jaloux et remonter mes chaussettes en le serrant contre moi. C'est alors que l'horreur de l'infidélité a commencé pour moi – sur mon premier homme, et non sur mon neuvième ou mon onzième !

Quoi qu’il en soit, ce premier gars semble m’apprécier encore aujourd’hui. Il n'est pas venu à la putain de séance avec moi. Cela explique peut-être pourquoi ses yeux s'illuminent brusquement chaque fois que je m'émerveille devant lui. Il veut juste me baiser, et ensuite appeler ça une conquête accomplie.

JULIE
Des hommes, des hommes, des hommes. On ne peut jamais sympathiser avec eux. Lorsqu’ils auront envie de sexe, ils vous traiteront comme une reine. Une fois qu'ils ont fini et satisfaits, ils vous abandonnent comme si vous n'aviez plus d'importance. Je sais. Tous les hommes ne sont pas comme ça. Pourquoi continuons-nous à rencontrer les méchants pour la plupart, visage d'Ange ?

Eh bien, il semble que nous ayons tous les deux la même technique pour gérer les hommes « trompeurs ». Nous les poignardons dans le dos, comme s'ils nous poignardaient en premier lieu. Comme toi, j'ai été trompée par mon premier homme. Dans son cas, il nous poursuivait tous les quatre en même temps, et nous avons tous dit « oui » d'un coup, ne sachant pas ce qu'il faisait avec détermination dans notre dos. Après avoir gâché les autres filles, il a décidé de devenir sérieux avec moi. Je n'avais pas appris à pardonner facilement à cette époque. Je l'ai donc laissé dans des larmes qui ne séchaient pas.

MOI
Julie, parle-moi de ton beau-fils, Lucas, qui, selon toi, semble te convoiter ces jours-ci. Vous avez presque mon âge, 25 ans, et vous êtes mariée à un homme de 41 ans, qui a un fils de 22 ans ; celui qui est né hors mariage – en dehors de son deuxième mariage, ce qui est le cas.

Est-ce que ce Lucas est chaud et sexy ? Je veux dire, n'est-il pas censé te craindre en tant que mère ? Vous êtes en fait sa véritable mère. Si vous aviez le choix entre lui et son père, pour qui choisiriez-vous ? Sois honnête avec moi, chérie. Je vous en prie.

Je me souviens de l'histoire que tu me racontais l'autre jour ; que vous étiez sorti dîner en famille – vous, votre mari, Lucas, et ses deux jeunes sœurs. À l'improviste, vous vous êtes assis face à lui, vos jambes effleurant constamment et accidentellement les siennes. À la fin, il a eu une érection massive, dure comme de la pierre, que vous avez découverte en vous penchant pour ramasser votre bague tombée.

Vous avez également dit que Lucas avait avoué à son meilleur ami, Cody – vous écoutiez leur conversation derrière la porte fermée de sa chambre – qu'il vivait des rêves humides dans lesquels vous mettiez en scène à un rythme de plus en plus rapide. Que penses-tu de tout ça, ma mignonne ? Il semblerait que votre beau-fils ait envie d'avoir une liaison avec vous. N'êtes-vous pas d'accord avec moi sur ce point ? Ou peut-être pensez-vous que cette lumière angélique devient simplement folle et invente des trucs bizarres ?

JULIE
Tu veux en savoir plus sur mon beau-fils, Lucas, Phoebe ? Je n'ai aucun problème à expliquer cela. Oui, il se passe des choses, je veux dire une attirance entre nous deux. Je ne sais pas comment l'aider. Lucas est incroyablement beau, et d'un autre côté, je suis aussi extrêmement attirante. Nous ne pouvons pas nous résister. Quand mon mari est là, nous nous battons comme un chat et un chien forcés de rentrer dans le même chenil, mais derrière cela, nous voulons juste baiser et nous battre dans le lit. Si vous le voyez, je jure que votre vagin va être inondé de sucre. Il me fait mouiller rien qu'en me regardant intensément.

Au début, je détestais l'idée d'avoir une liaison avec lui, étant mon beau-fils, presque mon propre enfant. Maintenant, je l'adore ! L'autre jour, nous étions seuls à l'intérieur de la maison, nous nous sommes embrassés, nous nous sommes léchés la gorge et nous avons chuchoté les choses les plus douces. Je pense que je l'aime. C'est ce que je commence à ressentir maintenant.

Je serai honnête envers toi en tant qu’ami, jolie bébé. Mon beau-fils et moi commençons à nous énerver et à nous énerver en même temps. Je ne peux pas dire « non » à avoir des relations sexuelles avec un garçon aussi extrêmement beau ; il ne refusera pas de caresser les seins et de picorer la peau d'une reine de beauté comme moi. Je me fiche de ce qui se passera ensuite.

J'ai épousé Denzel uniquement pour me venger. Pas parce que je l'aimais. Au début, j’étais tellement amoureuse de ce type. Il m'a quitté pour personne, je veux dire une fille qui n'avait rien d'extraordinaire ni d'extraordinaire. Ses copains m'ont dit qu'il l'avait épousée juste pour me faire du mal. Je n'étais pas disposé à faire tout ce qu'il m'ordonnait d'accomplir dans notre relation. À ses yeux, elle était très soumise dans presque tout. Elle devint ainsi son épouse légitime. Pour le piquer, je suis sortie avec un gars aussi riche que moi et je l'ai finalement épousé. Ce n’est pas un véritable amour qui m’a poussé à ce mariage de ma part. Maintenant, je veux vraiment retomber amoureux du fils de Denzel, ce qui est le cas.

***

Je ne peux pas oublier ce premier moment où je l’ai croisé, même si j’ai reçu d’innombrables coups de masse à la tête. Ce n’était pas quelque chose que j’attendais avec impatience. C’est juste arrivé – un coup de malchance ou un malheur. Ouais, c'était un accident. Je descendais les escaliers en toute hâte, imprudemment. Je n’arrive pas à me rappeler ce qui m’a précisément envahi. La prochaine chose que je sais, c'est que j'ai frappé ces bras forts, ces mêmes bras qui me tiennent fermement dans ce lit simple. Je le jure : j’ai oublié ce que signifie virtuellement la solitude. Sa chambre a l'air simple mais moderne avec goût. J'emménagerais ici à la moindre occasion de le faire.

Lentement, ses yeux se posent sur mon visage. Je ne suis plus gêné d'être nue avec lui. J'y suis maintenant habitué. La vérité est que je peux retirer tous mes vêtements en public, et je m’en fous complètement. La seule chose qui m'empêche de faire cela, c'est de faire un spectacle d'horreur devant tout le monde en mouvement, puis de me faire menotter les mains, le visage plaqué contre le mur, et finalement de me faire remorquer dans un fourgon de police. Beaucoup de gens donnent des noms différents à cette chose – je veux dire à ce véhicule.

"Tu n'as pas l'air heureux d'être ici avec moi", remarque-t-il, raison pour laquelle il décide de faire un commentaire. Je le regarde tranquillement. Dans ma tête, des millions de pensées se bousculent. Je réfléchis, je réfléchis et j'en fais trop. Je n’arrive pas à prendre une décision finale. Ma tête est sur le point d'éclater. Il a un point. Je devrais arrêter et me concentrer uniquement sur lui.

« Ce n’est pas ce que j’ai dit ou laissé entendre. Qu'est-ce qui te fait dire ça, Miguel ? Je feins un sourire joyeux. Il ne l’achète pas. Je suis devenu tellement ennuyé que je n'arrive pas à faire un faux acte, ce que je triomphe toujours en faisant. Mon Dieu. C'est alors devenu bien trop grave !

« Qu'est-ce qui, à mon sujet, t'inquiète terriblement, ma mignonne ? Peut-être ai-je fait quelque chose que vous trouvez offensant ? Dis-le-moi, bébé, et je ne tarderai pas à m'excuser. Je lui tiens la joue avec ma main. C'est doux comme un bébé, délicieux. Je le caresse doucement. Il se tait soudain et s'essouffle, comme un bébé devenu muet. Je ne vais le quitter pour rien au monde, je le jure.

« Vous n’avez rien fait qui puisse me contrarier. La vérité est que je ne pense qu’à nous, à notre avenir ensemble, vers où nous nous dirigeons. Il est toujours essoufflé et d'un silence alarmant, prenant en considération chaque mot que je prononce. "Que penses-tu de nous, ma douce tarte?"

« Nous n’avons pas seulement besoin de baiser. Nous devrions nous marier, chérie……..un jour, je veux dire. Entre ces deux mots « cher » et « un », il remarque à quel point mon expression faciale a changé amèrement. Oui je l'aime; profondément qui plus est. Je ne suis pas prêt à l'épouser si tôt. Je t'en supplie.

Je suis prête à tout pour satisfaire ses besoins sexuels, même si cela implique de vendre mon âme au diable. Pourquoi je dis ça ? Il me tient gentiment les fesses avec ses mains laineuses. Je lui souris légèrement. Il sourit de nouveau avec confiance en lui. Il sait précisément ce qu'il me fait. Il a localisé mon anus et y a rapidement enfoncé un doigt ferme. "N'ose pas toucher à ma reine des fesses", je le préviens, le visage sérieux. "Ma chatte est déjà mouillée de ton sperme. Il est rouge gonflé en plus. Ne penses-tu pas que cela me suffit à supporter ?

"Tu n'aimerais pas que j'essaye l'anal avec toi, Lily ? Je meurs d'envie de te baiser le cul, bébé, depuis la première fois que tu t'es nu sous mes yeux. S'il vous plaît, laissez-moi faire. Ce sera rapide et indolore, je le promets. J'ai un plug anal. Je peux te réchauffer si tu le souhaites.

"Non", je refuse gentiment. « Je ne suis pas prêt pour ce genre de chose ce soir. Donnez-moi juste un peu de temps pour y réfléchir. Il semble en colère et déçu par moi. Je ne veux pas changer d'avis, désolé. C'est moi qui possède ce cul qu'il veut baiser si cruellement. Il doit juste attendre, ou baiser quelque part.

"D'accord. Je ne vais pas vous tordre le bras. Nous essaierons une fois que vous serez prêt. Je veux que tu saches toujours une chose : je t’aime, toi, toi et toi seul.

Je souris timidement en réponse. «C'est ce que je veux aussi que vous sachiez. My love for you is deeper than the bottomless floor of the Pacific, limitless like the starry heavens overhead.” He tweaks my breast sharply, kissing it teasingly. I giggle lightly, pulling back from him. He goes for my lips instead.

“Now, split up your legs one last time, baby, will you please?” He begs me, his voice wounded seeming. This is surprising, taking into account that I have not done anything to stir his pain, or should I say agony? Anyway, I do what he is asking me to. My legs are entirely his tonight—and my whole body too. He eases into me. I hang wide open my mouth, gripping both sides of the bed. I just can’t control it. Tears gush their way out rapidly. "Est ce que je t'ai blessé?" He kindly asks.

« Ce n’est pas le cas. Just fuck me one last time and get us ended with this ordeal.”

“It is now an ordeal, baby?” Oui. I have astonished him by saying that. Whatever!

“Don’t mind me, Miguel. Do it quickly. I am so tired. I must rest for hours undisturbed after this.” Late that night, I can barely sleep. I am by myself, seated on the lounge and silently thinking about what happened hours past. Just after I had sex with him, my stomach began experiencing weird-like sensations. I feel like I am being electrocuted deep inside or something. I have to call Julie, my bestie. She might be able to explain what the hell is exactly going on to me.

"Phoebe, are you okay? You sound nervous to me. I am wondering: How did fucking go with that jerk? Was he rough with you, even this time around?" Whenever I am about to have sex, Julie is the first person I let know about my furtive plans. She counsels me on how to go about it and also how to respond to the heavenly-like sensations that surface in the process. She lets me know whenever she wishes to pull her legs apart for her man. We are not ashamed to discuss our sex lives.

"I don't think I am okay, Julie. Is it common to have funny feelings in the stomach after having sexual intercourse? I swear: I feel like electricity is moving inside my belly. This is starting to scare me for sure." She is quiet for a while, definitely thinking stuff—I guess.

"I don't know what to say, Angel. Maybe you are allergic to some sex toy he put into you. Tell me: Did you guys experiment with strange gadgets?"

I shake my head, even if she can't see this motion on her phone. "No, he didn't fuck me using any sex toy. Neither did I masturbate with the help of any. I don't know where this alien feeling is coming from, I swear."

"Just keep calm, dear. It could be that you are not used to his semen. I mean some ladies with weaker wombs react to strong semen. Girl, you have to be careful with that guy. He can get you filled with child that easily. He seems to have an impressively high sperm count, and his sperm might have a very powerful impact on your...inside." I put my hand on my belly, and then slide it into my pants. I am still wet. I didn't wash his cum out once we were through. It drips down my legs, bit by bit and awkwardly. I had to wear three varied-style panties, just so to stay off from making a noticeable scene.

"Thanks honey, for the recommendation. Nothing is paining thus far, really. I solely feel uncomfortable with these tickles that my stomach is undergoing. Since they are itching skin deep, I can't scratch them, otherwise I would have done that by now."

She sighs out in relief. "Your guy seems reproductively blessed. You will definitely get used to sleeping with him in time, I promise you. Did sex with him hurt, even slightly, if I may kindly ask?"

"It didn't. At first I was ecstatic, before he entered me. But then I suddenly lost interest and focus after he had began ploughing deeper into my womb. Thereafter, he took me into an orgasm by surprise."

Julie coughs unexpectedly. I think she is mocking me. Is she really? "Sorry, that is me and my flu. I still have not fully recovered. Would you mind if I call you back minutes from now? I have a guest to attend to straight away."

I sigh calmly. "No problem, pal."

Miguel sounds over the moon with his latest accomplishment. First, he beeps my line, and then he forwards the proceeding text:

I am happy that I have at last fucked a beautiful creature like you, Phoebe. You played hard before I was finally able to sneak my dick into your pants. Now I have made my conquest.

I laugh quietly to myself, and then respond:

You are mad, dude. Yes, you have finally succeeded in sneaking—or is it sticking?—your handsome dick into my pants. I didn't know your dick tasted sweeter than sugar. What must I call it: Sugar Miguel?

He snorts back at me, rudely.

Sugar Miguel: That is your moniker for my penis? Girl, you are so dumb and low at the same time. Why don't you call him Sweet John or Sweet Jake instead? That sounds a lot better.

Condamner! I can't help getting aroused. My legs feel like they are being caressed by those strong hands and pecked by those seductive lips that I am now lusting after. My vagina is noisily weeping. She is hungry for more sex already!

Miguel, would you mind if we do it again? I want more...and more of Sweet Jake. S'il vous plaît, ne me dites pas non. You are the one who has aroused me. Now you must face the consequences of doing that. I can't keep back the fires of lust from consuming me. What have you done to me, you asshole?

He sounds eager to have more sex with me as well.

I will fuck you again....my beautiful angel. I am dying to fuck you the millionth time. Those juicy thighs of yours, when undressed for me to lay my eyes on, are as tempting as ever in my mind. Your purple-like tear or vagina—I want to see it and finger it what's more.

I bury my head into the pillow, spreading my legs apart. It is gloomy inside my room, with dim multi-colored lights blazing sickly. I can see Miguel posing naked before me. He bends down towards me. I quickly pull my legs further apart, feeling sugar stream out of my cunt as I sight his nicely penis; the handsome penis that is going to pleasure me! I would kill just to have sex with him once more.

At last, he calls. I answer following three repeated rings. "Miguel, aren't you scared of writing dirty stuff to me? My vagina passes greetings to your cock regardless."

He laughs momentarily. "My cock is okay. He is lonely tonight. Tell sweet vagina she needs to visit him another time. Right now, I have put him to sleep. Be careful with what you say. At any loud and careless and sexually stimulating word, he will not delay to stir awake."

"Don't worry. I am not going to disturb his rest. He worked hard this evening; which explains why he is tired now and needs to enjoy his rest. Sweet vagina shall visit him, I guarantee you. I don't know when exactly."

I am meeting him this afternoon. I heave a deep sigh out, and then think about how the event will be like. I am still deciding what it is that I must precisely wear. Well, this is just a basic event. I don't have to look showy or flashy. I will merely be my plain self.

When I see him, my heart nearly skips out of my chest. I smile at him charily. He gazes at me coolly. I make my way towards him, battling the feelings of shyness that are aggressively threatening to overcome me. "Miguel, good afternoon!" I stand before him. He places his hand on my waist, boldly looking into my eyes. I feel sugar moving inside my blood, sweet and electrifying.

"My angel, I miss you. So much, you don't even know how lonely and miserable I was last night without you sleeping next to me." My lips curl into an unwilling smile. I had no intentions to smile. I forced myself into it.

"Miguel, you are the best thing that has ever happened to me," I tell him kindly. My eyes shimmer in the intense sunlight. When I look at him, I start to believe that he is sparkling. Perhaps he is. Je ne suis pas sûr. I love him; I love him; I am solely his. "With me by your side, you won't ever be lonely again, I swear."

"I miss last night," he tells me more boldly than he was in the first place. The same is equally true with me. Last night was wonderful, I give my word.

The place is quiet, not the kind of location where tumults erupt aimlessly, all out of nowhere. Here, I settle down with him, seating on his lap. He wants me to seat here. So I do it! The only thing I don't want to work out is to awaken his sleeping Sweet John or Jake. It is not like we are going to fuck here, right where people pass until they reach their respective destinations. First, he looks up at me, mildly, and then he caresses my chin.

"Stop shaking, girl; my legs are not a twig that easily snaps once anyone heavy settles down on them." Did he say 'heavy'? I am wondering if I am that overweight actually. I know that I am not. Duh!

"Stop scolding me. You say you love me, don't you? I was just worried that....I could brush your...and land ourselves in big trouble."

"I am your man; yours and yours alone. I beg you; don't look down on me like I am one of those commonplace, worthless jerks parading the streets out there." At this, I lean my head playfully on his shoulder. I don't see anything wrong with doing this. After all, he is my man, isn't he?

"You know one thing, my beautiful? I am going to fuck you again, and I will keep on doing it until I yield my last breath. Don't you like the idea of me fucking you?" I almost giggle uncontrollably at these words. I am going to fuck and fuck him too, until I breathe my last. I have my fingers crossed on that!

I can’t conceal what I am feeling anymore. I am falling in love with two men: Miguel and Tyrone. Let me make this simple for you to follow. I am in love with Miguel, and yet I am starting to have feelings for another man, who is Tyrone. Both two are handsome, likeable and affectionate. No one else besides me knows this. I can’t tell Julie. It is pretty early to make confessions of this kind.

I think I’m in trouble. In fact, I am trapped in this bowl of mess, deliberately. I told mom I have a crush on Tyrone. Now she wants to meet him. Sir Richard Wotton’s Day is tomorrow. He is the one who instituted the university back in 1926. Every year, the college throws a jubilee in commemoration of him. Students, parents, guardians, politicians, professors, and neighborhood celebrities, are called forth to paint the town red. Mom swore to me she would come, warranted she was going to meet Tyrone.

Miguel and I begun dating a year past. Amber still believes he and I are finished. Well, we are not over with each other truthfully. We reconciled two weeks ago and rushed into thoughtless sex, steered by our savage passions, I fathom.

I don’t know how I will tackle this. The two must not meet—Miguel and his yet-to-be rival. Tyrone is a scholar here. Miguel works for Wells Fargo, a provincial bank. I did not notify him about the coming event. I don’t think I have to. Mom will have sneaking suspicions should she spot him with me. She will stop having confidence in me furthermore. I don’t want this to happen. Non!

Nighttime generally fascinates me. I love the night life: Slipping on my sexiest lingerie and tightest dress and nosiest heels and then heading out to have fun with my girl or guy buddies. I love watching musicians dance vigorously on some giant stage. My deepest passion is touring a dusky-lit Las Vegas in plush, flying cars. Throughout, there booms beautiful, bewitching-like music—it pierces into my ears: Making me lurch this way and that other. If I am swaying my bum and Julie happens to be around, she habitually drums it with her hands and then vaguely notifies me, “You are mad, girl. You better teach me how you do this crazy bum dance thing of yours. J'aime ça."

Sad to say, tonight, I am not going anywhere. Julie will be sleeping at her matrimonial home, with her stepson. Her husband is away on some business trip. I can’t picture his face the day he will learn that his wife has been cheating on him with his own blood son; incest! That’s what they call it.

To sidetrack myself from boredom, I seized my phone and logged in to Facebook. Having snapped the ‘Chat’ button, to know the 14 humans that were online, Denzel hit my inbox unexpectedly, from far there in Thailand. Must I tell him what his wife and Lucas are doing right this moment in his own bed back home?

Denzel de la Vega
Hé!
Wednesday at 13:07 • Sent from Mobile


Phoebe Jones
Good morning, Denzel.
Wednesday at 13:11


Denzel de la Vega
Morning dear; how was your night?
Wednesday at 13:13 • Sent from Mobile

(Point of correction: We are both mistaken here. It is now afternoon, don’t you agree? Perchance it is morning there in Thailand?)

Phoebe Jones
C'était pas mal. I was just relaxing at home…….tired, I guess.
Wednesday at 13:16

(It is still Wednesday, 9th of September 2015.)

Denzel de la Vega
It’s nice to hear that. I have a question for you: Is he your boyfriend? The guy who commented in that picture of yours—that you’re beautiful for only him.
9 September at 13:17 • Sent from Mobile


Phoebe Jones
He is, Denzel: Miguel—that's him!
9 September at 13:20


Denzel de la Vega
Ouah! Je suis content pour lui. He is really lucky to have you.
9 September at 13:21 • Sent from Mobile


Phoebe Jones
Merci. I want to ask a few questions about you, guys, and I want honest answers please. Will you be kind enough to answer them for me?
9 September at 13:26


Denzel de la Vega
Yes, please! Poursuivre. Feel free to ask anything about us—guys or men—whichever word you prefer, Phoebe.
19 September at 13:27 • Sent from Mobile


Phoebe Jones
1. Why do guys tirelessly pursue a girl in the beginning, and then quickly pull back once she flashes back interest? Qu'est-ce que cela signifie? That a guy has all of a sudden lost interest in her or what?
9 September at 13:30


Denzel de la Vega
Nope! What that means is some guys follow girls for a purpose. Some: It’s not that he loves you. He may be attracted by how pretty you are and your body. In short, these guys lose interest in a girl once they get what attracted them to her in the first place. It may be that he craves solely sex from you, or your money or fame.
9 September at 13:39 • Sent from Mobile


Phoebe Jones
Okay, that’s pretty sad, although you have explained it very well.
2. Why is it that when a girl gets in a relationship with a certain guy, other guys will begin showing interest in her, all out of nowhere? Do such guys merely seek to disturb her thing with the present guy? All along, they were quiet; not bothering to do anything about her until another man showed up and won the girl to himself. I’m sorry if I am bothering you with all this. I just needed to know.
9 September at 13:43


Denzel de la Vega
Pas de problèmes Mon cher. We are friends and what are friends for? Some guys come to disturb your relationship and yet it is not true with the rest. There are many guys out there whom you don’t realize have a crush on you. Some dudes simply fail to propose. They are just too shy and they weigh their background with yours. If you come from a rich family and the guy is impoverished, it becomes hard for him to approach you. It will usually take him lots of time to finally overcome his fear if he is that much interested in you. That said, not all men conceal wicked intentions towards women.
9 September at 13:56 • Sent from Mobile


Phoebe Jones
Denzel, this is really helpful to me. But how can one know the good guy with good intentions. It's almost impossible to tell.

Your words are like bullets—with sound, direct points. Some guys fail to propose to a girl? Je ne le savais pas. Guys always look confident and fearless of anything. I didn't know they can act shy also.

Anyway, how can you tell when a guy has got good intentions towards a girl? If he has a crush on her, why can't he do something about it, rather than keep on admiring her in silence?

I appreciate all this information, buddy.
9 September at 14:04


Denzel de la Vega
When a girl is high class and the guy is needy, many thoughts come into his mind. He will be like, for the most part: “Maybe she will ask me to do something I can't afford to.” Of course, some dudes are not timid and easily intimidated. Yet they still worry about this! If it’s the first time to propose love to a girl on the man’s part, the situation becomes very difficult for him to handle. Facts will differ from men to men, conforming with their characters, beliefs, and role models that influence their actions. You just have to be careful because guys are very smart in the way that they do things. You have been warned, Phoebe.
9 September at 14:47 • Sent from Mobile


Chilly—that’s what I am feeling right now, curled up in my bed lazy-style. Today is that big day, eventually. Mom must be on her way already. I don’t know who is coming with her. It could be one of my uncles, or her attractive twenty-something young man. She broke up with dad when I was fifteen years old, nearly eight years back. Dad has since wed another woman, his one-time secretary, whom he cheated on Amber with from the time I was nine. To this day, they brag two children, two sons to be precise—twins who look much the exact same.

Three years following her marriage break down, Amber metamorphosed into a mournful drunkard and a druggie. If it were not for Tommy, the guy she is now involved with, her healing would have been impossible, even with uninterrupted prayers. No consolation I gave her seemed to relieve her suffering; until Tommy suddenly showed up in her life. He shone on her like the sun glows on a flower chilled in appalling darkness, warming her heart up, and giving her one further reason to press ahead with this wounding life. I thank him for breathing life anew into my near-death sweet mom. Without him, Amber would be as good as perished.

Those three years after the divorce were utter hellfire for us. Amber all of a sudden quit work and then carried burdensome credits on her back, emptying her account on unceasing rehabs and smoking and excessive drinking and partying. To secure my education, I had to be a waitress and a receptionist. Hit with misery, I well-nigh became a human trafficker, held back by my neighbors after they found out my hidden plans.

Scowling in dissatisfaction, I snatch the mirror lodged on my dresser, the dresser that is perched close to where I am having my butt placed down—on my pillow, I mean. My goodness! I look so ugly, uglier than a demon, ugliest like the Devil. My hair is cluttered from one side to the other. My eyes are a listless scarlet, puffed up and blinking awkwardly. I think I can spot a little rash on my ever smooth skin. How come? Have I become hypersensitive to something………eating what I shouldn’t have tampered with in the first place?

In terror, I straighten up apprehensively and make a rush for my beauty products. I better look like Halle Berry today: Rosy, hard-hitting, and beautifully flawless. She is always this both on-screen and off-screen.

“Mom wants to talk to you. Will you take her call or not?” That is my phone speaking to me. I programmed it to notify me of any forthcoming call in this manner. In a furious voice, like I am talking to an emotional human being, I respond, “Put the cow on.” What….did I just call Amber? The good thing is she didn’t hear me, otherwise she would have passed out the instant she overheard my insulting word: Cow!

“Beautiful, mom is on her way there.” Amber sounds delighted, like she has won a $100 million jackpot. I see $$$ shoot rapidly before my eyes. I must be imagining eerie things, am I not? I cannot exactly tell.

Sweet mama is coming? I must know how close to Wotton she has by now advanced. In delight, I squirm noiselessly, and then interrogate, “That’s good news to hear, mom. So where are you?” Before she answers anything, the door inside the living room slams open. I suspect that to be Julie, surfacing back from her house—from committing incestuous adultery with her stepson! Putting my phone down, I cry out, “Julie, welcome back.” I quickly place the cell back on my ear to finish my talk with mom. “Mom, are you still there?”

“I am inside your living room, Phoebe,” she screams sharply, and then I overhear the door get shut with a short-lived bang. Je ne peux pas le croire. She is already here? I instantly shoot out of the bathroom and there I spot her….striking a sensational pose. I nearly lose my consciousness. This is such an unlooked-for moment! I honestly don’t know what to say, or do either.

Face to face we stand, gazing at each other mutely. I have run out of any words, and so has she. Without thinking twice, I dash after her, taking flight into the air, and launching myself on her. I wrap my hands on her back and smirk in satisfaction. “Mother, you have no idea how much I missed you.” She pats my back nicely, taking deep, long breaths.

“I miss you too, darling.”

I pull back from her and inspect her from head to toe. She is still lovely, skeletal-like, and in good shape. Not a bit feature about her has altered. She is up until now the same old, lovable Amber I used to know and admire. Ask me how long it was when I last met her face to face? Three weeks ago. And yet these three weeks feel like three slow, painful years. Hélas!

“Where he is: Your crush? I am not going to sit down or drink or eat anything until you show him to me. He is the only reason I came here moving fast like the wind. Familiarize me with this lucky gentleman, please.”

I wheel my eyes, slapped with unforeseen shock. I gaze outside the window, straight at Tyrone’s flat, and glimpse him standing next to an elderly, blond-haired woman. She looks a bit older than Amber. It is at this point that he gives me a smug smile. I smirk back at him, shyly. Amber notices and registers terror.

“Is he the man you were gushing about, Phoebe?” She trades horrified glances with the blond, small woman. I am starting to get the impression that they know each other, and are bitterest rivals what’s more.

“Yes, mom, he is Tyrone.”

Her look of horror gets worse. “Goodness, that guy is your cousin, Phoebe. You have fallen in love with your cousin; your goddamn first cousin as a matter of fact. The woman standing there with him is Kati, my mother’s young and only sister. She is the one who brought him into this world.” Then she eyes me in bitter rebuke. “I want you to undo every affection you have developed for that man. In our clan, we don’t take incest, or embrace children born out of incestuous affairs. If you want what is best for you, you better walk out of his life. Do you hear me?”

Articles similaires

Le Dragon (S)Couches V. 1 Ch. 02 (La Sorcière)

La sorcière * * * * Ma très chère Tessarie, Je sais que les temps sont durs en ce moment, mais sachez que j'ai fait de mon mieux pour que vous vous retrouviez dans un endroit sûr. Les terres humaines sont accueillantes pour notre espèce et même si elles ne sont pas dignes de confiance, je ne doute pas que vous serez bien traités et accueillis à bras ouverts. D'après ce que nous savons d'eux, ils évitent la magie, alors soyez prudent si vous choisissez d'exercer vos pouvoirs. . . L'accident aurait pu être pardonné s'il n'était pas si répandu, mais...

2.5K Des vues

Likes 0

Hors Limites Colocataire Pt. 3

Vue. La chaussette rose, pressant presque dans mes yeux. Il faisait sombre, mais après cet après-midi, je savais trop bien qu'il y avait des empreintes sales des orteils et de la plante des pieds dans une légère nuance de brun. Toucher. La voûte plantaire de Shiann, touchant mon nez. Les orteils contre mon front, se tortillant légèrement. Le talon, cognant mon menton plusieurs fois alors qu'elle descendait légèrement du canapé vers moi. La sensation d'un tissu légèrement usé, quelques lambeaux de coton qui s'étaient détachés du tissage de coton serré de ses chaussettes. Sonner. « Prouve-le. Prouve que tu n'es pas...

2.4K Des vues

Likes 0

Rentrer à la maison gay...

Rentrer à la maison gay… (Episode 2) Mon séjour chez l'oncle Donnie était enfin terminé. Nous avions eu des relations sexuelles sauvages exceptionnellement sensuelles presque tous les soirs. J'étais triste de devoir partir, mais j'étais également ravie d'explorer mes nouvelles connaissances sexuelles sur un garçon de mon âge. J'étais sûre de ma sexualité maintenant. Je suis gay! Il restait encore beaucoup d'été et ma troupe de scouts avait plusieurs voyages que j'attendais avec impatience. Il y avait un garçon de 2 ans plus jeune que moi avec qui j'aimais bien côtoyer lors des sorties. Son nom était Bobby, 15 ans, mince...

2.6K Des vues

Likes 0

Chérie partie 3

Dans cette partie, j'ai changé mon style de contorsion. PS J'aimerais savoir qui est votre fille préférée alors n'hésitez pas à commenter. 'Toc Toc Toc' John se réveilla en sursaut pendant un instant, oubliant où il était. Puis il l'entendit à nouveau. « Knock » « Knock » « Knock » mais cette fois, il était accompagné d'une voix douce et salée, « room service ». C'était Rose. John retira les couvertures de sa tête à temps pour la voir ouvrir dans sa tenue de femme de chambre avec un plateau de crêpes et de sirop. Voyant que John était debout, Rose fit un de ses sourires alléchants et...

2.4K Des vues

Likes 0

RUNAWAY Chapitre 19

Elle s'est réveillée quand elle l'a senti arrêter le camion, heureuse qu'elle ne soit pas encore dans son cauchemar et après avoir regardé à travers le pare-brise, elle a vu qu'ils étaient à nouveau dans une autre aire de repos. Je vois que tu es réveillée Belle au bois dormant. C'est l'heure d'une pause, de fumer et de quelques heures de sommeil, tu ne penses pas Senorita demanda-t-il ? Bien sûr approuva-t-elle avec un bâillement. Ils sortirent tous les deux du camion et elle se dirigea vers les toilettes pour femmes pour une pause pot. Quand elle est revenue, il avait...

2.9K Des vues

Likes 0

Déménagement de meubles

Avant de commencer, je veux commencer par me décrire. Je suis un garçon de 17 ans en pleine forme. J'ai de longs cheveux blonds que je laisse pousser jusqu'à ce qu'ils couvrent presque mes yeux. Je mesure environ 6' 3 et j'ai une très grosse bite. Et à cause de cela, je ne suis pas vierge. En fait, je pense que j'ai baisé toutes les filles de mon lycée. J'ai sonné à la porte, puis j'ai déplacé nerveusement mes pieds. Au bout d'un moment ou deux, la porte s'ouvrit. Debout là, il y avait la fille la plus chaude que j'aie...

2.4K Des vues

Likes 0

Fabrication d'un homme endommagé partie 1

La fabrication d'un homme endommagé • C'est ma premiere histoire. La première partie aura peu ou pas de sexe car je vais commencer par une histoire basée sur ma vie. Les événements sur lesquels je vais écrire me sont arrivés. Les noms seront changés pour protéger les moins innocents. Je passerai à la fiction lorsque la vengeance commencera, mais je ressens l'histoire ou l'histoire, peu importe ce que vous appelez, il est important de comprendre d'où vient le personnage principal. Maintenant, voici la question de savoir s'il sera bon ou mauvais alors qu'il se venge de ceux qui l'ont blessé. L'enfance...

2.6K Des vues

Likes 0

Ce que vous souhaitez

J'ai 25 ans, j'ai récemment terminé mes études de droit et je travaille des heures ridicules en tant qu'associé junior dans un cabinet de taille moyenne spécialisé dans le droit des assurances. Le salaire est assez décent, mais le travail est fastidieux. Sans Kaitlyn, j'aurais arrêté il y a des mois, mais elle illumine mes soirées et rend la corvée hebdomadaire tolérable. Nous nous sommes rencontrés à l'université, sommes tombés amoureux et nous nous sommes mariés lorsque nous avons obtenu notre diplôme. Puis une faculté de droit pour moi et une maîtrise en éducation pour elle. Elle a 23 ans et...

2.4K Des vues

Likes 0

Ceinture biblique - Partie 3 (FINALE)

«Je vais dans un camp chrétien», a annoncé Anne au petit-déjeuner un jour, environ deux semaines plus tard. Nos visites nocturnes étaient toujours en cours, mais plus nous continuions, plus j'étais résolu à ce que cela s'arrête. J'ai répondu à ma sœur en m'étouffant presque avec mes Cheerios, mais j'ai réussi à le couvrir d'une toux. Si j'étais vraiment le bon gars que je voulais être, ma première pensée aurait été de m'inquiéter de la façon dont elle allait survivre sans accès à sa dépendance, mais honnêtement, ma première inquiétude était de savoir comment j'allais survivre sans sexe pendant une semaine...

2.4K Des vues

Likes 0

L'atelier xxx

Arthur était le propriétaire d'un studio porno âgé de 20 ans, sa mère Sonia était actuellement à quatre pattes en train de lécher la chatte de sa petite amie de 19 ans, Betty Rogers, il adorait tourner des films lesbiens et c'était sa plus grosse source d'argent. Arthur avait aussi un secret, il était un maître hypnotiseur. Donc, sa mère Sonia et sa petite amie Betty étaient sous contrôle mental (le sien). Maman était maintenant une experte en léchage de chatte, quand elle a été hynotisée il y a 3 mois, elle a dû être formée, depuis lors, elle est apparue...

2.3K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.