Une chance à une nouvelle vie sexuelle; Partie 14 (finale)

983Report
Une chance à une nouvelle vie sexuelle; Partie 14 (finale)

« Salut Robbie ! »

« Kelsey ? »

Assise sur le canapé opposé à ma mère se trouvait mon ex, Kelsey. Qu'est-ce qu'elle foutait ici.

"Salut chérie!" dit maman en se levant et en s'approchant de moi en me serrant dans ses bras.

"Elle vient de se présenter à la porte et a supplié de la laisser vous parler." Elle a chuchoté. "Ce n'est pas mon choix de lui donner une seconde chance mais c'est à vous de décider. Je suis vraiment désolé mais je viens d'être appelé et je dois aller travailler et je suis déjà en retard maintenant. C'est à toi de décider ce que tu fais Robbie mais je t'aime et je te soutiens. Elle m'enlace chaleureusement puis s'empresse de rassembler ses affaires puis se dirige vers la porte.

Je me tenais toujours sur le seuil du salon.

"Salut Robbie, s'il te plait viens t'asseoir ?" dit Kelsey d'un ton innocent.

"Pourquoi es-tu ici?" Je grogne presque.

"S'il vous plaît, asseyez-vous et laissez-moi vous expliquer !"

"Pourquoi?" Je grogne définitivement cette fois.

Kelsey commence à soupirer légèrement, "s'il te plaît Robbie tu m'as manqué s'il te plaît assieds-toi!"

Je m'assieds à contrecœur sur le canapé opposé à elle et dis "parlez!"

"Ok alors" commença-t-elle alors que de nouvelles larmes coulaient sur son visage.

"C'est vrai que tu m'as vraiment manqué, je suis tellement désolé pour ce que j'ai fait. C'était un moment de faiblesse. Tu me manquais tellement et je me suis senti seul et l'intimité m'a manqué. Cela ne signifiait rien entre moi et lui.

"Combien de temps?" ai-je demandé sérieusement.

"Quoi?" Elle a bégayé.

"Combien de temps?" dis-je lentement, en prononçant clairement chaque mot.

"Que veux-tu dire?"

« Combien de temps as-tu baisé dans mon dos ? dis-je avec chaleur dans la voix.

"Ça ne voulait rien dire !"

« Ne me mens pas ! J'ai craché.

Kelsey a sangloté plus fort avant de réussir à parler, "environ deux mois".

Une nouvelle blessure m'a frappé. J'en avais fini avec elle et ce qu'elle m'avait fait mais la trahison me faisait toujours mal.

"Sortez" dis-je en serrant les dents.

"Non je t'en prie!" Elle a supplié en se précipitant à côté de moi. Elle était à genoux devant moi.

"S'il vous plaît, donnez-moi une autre chance Robbie, je suis tellement désolé bébé. Je n'avais jamais réalisé à quel point j'avais une chose incroyable jusqu'à ce que je la perde. S'il vous plaît, ramenez-moi », ses mains jointes en prière alors qu'elle s'appuyait contre moi.

Je voulais tellement la jeter dehors mais de vieux sentiments affluaient. Comment pouvais-je ressentir de la pitié pour elle après ce qu'elle avait fait. Elle avait l'air si sincère et authentique, mais vous ne pouvez pas réparer cette confiance.

« Kelsey, je pense que tu devrais y aller ! » dis-je avec évidemment moins de colère.

« S'il vous plaît, Robbie ! » Elle suppliait davantage en se rapprochant de moi. Sa tête était à quelques centimètres de mon entrejambe. "Laisse-moi me rattraper !" Dit-elle en commençant à caresser mon entrejambe avec sa main.

Elle s'assit un peu en gonflant sa poitrine et en exhibant sa grosse poitrine.

"Laissez-moi vous dire à quel point je suis désolé!" Ses larmes s'étaient arrêtées alors qu'un sourire ironique prenait sa place.

« Kelsey ! Il est trop tard pour ça », lui ai-je dit, mais je n'ai fait aucun effort pour la déplacer.

« S'il te plaît, bébé, je sais à quel point tu aimes ça », a-t-elle dit en fouillant dans mon jean et en l'ouvrant.

Je n'ai rien dit maintenant alors qu'elle sortait ma bite molle de mon pantalon.

"Regarde, il se souvient à quel point je me sens bien" sourit-elle en me caressant lentement et j'ai commencé à durcir.

J'étais toujours au-delà de sa colère contre elle et je ne pourrais jamais lui pardonner, mais bon, c'était une dernière baise. Je vais lui montrer.

"Suce ma bite salope" lui ordonnai-je.

Il y avait une lueur dans ses yeux comme si elle pensait qu'elle gagnait. Elle s'est penchée en avant et a rapidement rassemblé ma bite semi-dure dans sa bouche et a immédiatement commencé à sucer. Je dois admettre qu'elle était bonne pour sucer des bites et que j'étais dur en un rien de temps.

Elle avait un sourire stupide sur son visage alors qu'elle levait les yeux vers moi avec ses mains secouant mon arbre. Elle pense sincèrement que je lui ai pardonné. Pfft ouais d'accord, j'attrape l'arrière de sa tête et la force à redescendre sur moi. J'y tiens ma main et contrôle le rythme auquel elle suce. Elle suit mes commandes et gémit autour de mon arbre alors qu'elle prend presque toute ma longueur.

Je laisse Kelsey me sucer la bite pendant cinq bonnes minutes et je suis tellement absorbé par la sensation de bien-être que Stacey me manque à la maison.

Je ne m'en rends compte que lorsque ma main est giflée et remplacée par la sienne alors qu'elle attrape une poignée de cheveux de Kelsey.

Avec un grand cri alors que Kelsey est tirée de moi alors que Stacey la tire au sol.

"Qu'est-ce que c'est que cette putain de salope" crie Kelsey en se tenant l'arrière de la tête.

Je suis assis là sans voix et je regarde dans les yeux de Stacey, plein de rage.

Elle se précipite à nouveau vers Kelsey, l'attrape à nouveau par les cheveux et la traîne sur le sol.

Kelsey hurle plus fort de douleur "Lâche-moi putain de salope, dégage !"

GIFLER

Je regarde Stacey gifler Kelsey au visage, Kelsey reste silencieuse. Avec une force impressionnante, Stacey tire Kelsey au niveau des yeux.

« Ma mère et mon frère vous ont peut-être donné une seconde chance, mais je ne le ferai pas. Foutez le camp de ma maison et ne vous approchez plus jamais de mon frère ou de ma famille ou je vous arrache la tête, compris ? » rugit Stacey.

Kelsey, pleine de sanglots, se contente de hocher la tête alors que Stacey la repousse vers la porte. Kelsey me jette un coup d'œil avant de sortir en courant par la porte d'entrée en pleurant hystériquement.

Avec un claquement de porte, Stacey entre alors et me fixe.

"Stacey, je ne l'étais pas!" J'ai commencé à me défendre.

"Maman m'a dit qu'elle était là !" Elle a grogné et a rapidement réduit la distance avec moi puis m'a attrapé par le col "tu viens avec moi!" Demanda-t-elle en me tirant vers le haut.

J'ai été impressionné par sa force alors qu'elle me traînait à l'étage jusqu'à ma chambre. Elle m'a jeté sur le lit et a claqué la porte. Elle enleva son haut et son t-shirt, rapidement suivis de son jean. Elle a grimpé sur le lit dans son soutien-gorge et sa culotte et m'a repoussé. Ma bite sort maintenant librement.

Sans un mot, elle a attrapé ma bite et l'a enfoncée dans sa bouche.

« Stacey I… » a essayé de parler mais a été submergé par le plaisir alors que ma sœur se mettait au travail.

Elle a sucé ma bite avec une faim que je n'avais jamais vue. Sa tête bougeait de haut en bas à un rythme rapide car elle était presque à la base à chaque fois. La salive coulait de sa bouche et frottait mon arbre et enduisait la base et mes couilles. Elle gémissait à chaque succion alors qu'elle me prenait profondément dans sa gorge.

"Putain de merde" haletai-je.

Stacey a maintenant placé sa main droite à la base de mon arbre et travaille en tangente avec sa bouche. Alors que sa tête se balançait de haut en bas, sa main la suivit et la tordit au fur et à mesure. Merde, ça faisait du bien.

"Ugh Stacey, continue!" Je gémis alors que ma tête s'inclinait en arrière sur son lit alors que j'attrapais les draps.

Sa tête bougeait plus vite alors qu'elle suçait avec plus de force, putain j'étais proche.

"Stacey, Stacey je vais jouir!" lui dis-je alors que le plaisir commence à prendre le dessus.

Certains comment Stacey va encore plus vite et cela m'envoie bien au-dessus du bord.

"Uuhhhhh" Je grogne bruyamment alors que j'explose presque douloureusement dans la bouche de ma sœur. Mes hanches se soulèvent du lit alors qu'elles se cabrent à chaque coup de sperme. Stacey s'y tient et continue de me sucer et elle avale ma charge.

"Putain de merde" Je m'effondre dans le lit alors qu'elle garde sa bouche enroulée autour de mon sexe. Son rythme ralentit mais elle craint toujours. Après plusieurs minutes de succion lente avec un pop ma bite sort de sa bouche.

" Stacey, putain de merde " je commence à parler avant qu'elle ne me coupe la parole.

"Ne parle pas, viens ici et mange ma chatte !" Demanda-t-elle en s'asseyant contre le mur, tirant sa culotte sur le côté.

J'ai fait ce qu'on m'a dit et je me suis allongé entre ses jambes. Je pouvais voir qu'elle était déjà mouillée et oh si invitante. Alors que je m'approchais d'elle, elle attrapa ma tête et m'attira contre elle. Mon visage était étouffé par sa douceur alors que je me mettais au travail.

J'ai commencé à laper son jus avec ma langue alors que je le traînais de haut en bas dans sa fente. Son jus coulait et bien qu'un peu piquant, ce n'était pas désagréable.

"Putain oui Robbie" gémit-elle alors que ses hanches bougeaient un peu.

Ma langue a continué à lécher de haut en bas. Tourbillonnant de temps en temps autour de son tendre petit nœud. Chaque fois que je rencontrais son clitoris, sa prise sur ma tête se resserrait.

"Arrête de me taquiner" grogna-t-elle en me tenant en place.

J'ai commencé à prêter plus d'attention à son clitoris alors que je l'aspirais dans ma bouche.

"Euh putain oui petit frère, suce-le" gémit-elle.

En utilisant mes lèvres et ma langue, j'ai porté une attention particulière à son clitoris. Je l'aspire et le mordille avant de le mordre doucement et de le tirer avec mes dents avant de faire tourbillonner ma langue autour de lui.

"Oh mon Dieu, ça fait tellement de bien !"

J'ai continué mes mouvements mais avec plus de rythme. De temps en temps, je traînais ma langue pleine à plat sur ses lèvres avant de dévorer à nouveau son clitoris. Stacey avait maintenant une prise ferme sur ma tête au point que j'en avais presque mal.

"Juste là bébé, juste là" cria-t-elle en donnant des coups de hanches.

J'ai réussi à serrer ma main et j'ai inséré deux doigts en elle. En utilisant ma bouche sur son clitoris et son doigt la baisant, j'ai amené ma sœur à l'orgasme.

Elle tenait fermement mon visage contre son entrejambe alors qu'elle pénétrait dans ma bouche. Son jus coulait alors qu'elle hurlait de plaisir. Ses jambes se sont serrées contre mes côtés alors que son corps s'empourprait de chaleur. Elle m'a maintenu là pendant quelques instants avant de me relâcher. Ses mains prenaient maintenant le côté de mon visage et m'attiraient vers elle.

Dès que nos têtes furent au niveau, elle se lança dans un profond baiser passionné. Sa langue était instantanément dans ma bouche alors qu'elle l'explorait complètement. Notre baiser n'était pas normal car il y avait le goût combiné de nos orgasmes. Ce n'était pas quelque chose dans lequel j'étais, mais la passion brute m'a préparé à recommencer et m'a fait entrer dedans. Je l'embrassai en retour avec la même passion alors qu'elle respirait lourdement.

"Baise-moi" dit-elle simplement en rompant le baiser.

Je n'ai pas rejoué pendant que je m'éloignais d'elle alors qu'elle se déplaçait sur ses mains et ses genoux. Son cul dodu me regardait alors que je rentrais derrière. Nous ne nous sommes pas attardés alors que je l'ai pénétrée rapidement et avec force.

Il y eut une petite grimace de Stacey alors que j'envahis sa féminité. Je me suis complètement enfoncé en elle avant de commencer à la baiser avec des poussées rapides et dures.

Nos corps se sont claqués l'un contre l'autre alors que je baisais la chatte de ma sœur avec un désir primitif. Cela se construisait depuis des jours et c'était putain de génial.

Stacey agrippa le lit et essaya de suivre mon rythme. Je grognai à chaque poussée alors qu'elle gémissait à chaque claquement en elle.

J'ai essayé de maintenir le rythme rapide aussi longtemps que possible et pendant quelques bonnes minutes, j'ai réussi. Puis j'ai commencé à ralentir. J'étais jusqu'à ce qu'elle touche le fond à chaque fois, mais ce n'était pas aussi rapide. Ne vous méprenez pas, c'était toujours incroyable.

"Baise mon cul Robbie!"

"Quoi?"

"J'ai dit baise-moi le cul !" Elle a exigé.

Lorsque je me suis retiré d'elle, elle s'est allongée à plat sur le lit mais a poussé ses hanches et ses fesses vers le haut.

"Soyez rapide et n'allez pas lentement. Et ne t'arrête pas !"

Je me suis rapproché derrière elle et j'ai attrapé son cul en les séparant. Ma bite brillait dans son jus et je l'ai alignée avec son trou plissé. Il y avait un peu de résistance alors que j'essayais de serrer mon membre dans son anneau serré.

"Nngghhh" cria-t-elle en serrant les dents alors que j'essayais de pousser.

Avec un peu plus de force et un pop soudain, ma bite s'enfonça dans le cul de ma sœur. Je me suis enfoncé profondément et je me suis tenu là.

"J'ai dit n'arrête pas, baise-moi!" Elle a grogné.

C'est exactement ce que j'ai fait et j'ai commencé à la baiser avec un rythme et une vigueur renouvelés.

Putain de merde, elle était serrée. C'était ma première expérience à baiser le cul d'une fille et putain, c'était super. Son petit anneau serré a saisi chaque centimètre de moi.

Je l'ai baisée dur dans le cul pendant plusieurs minutes et j'ai profité de chaque seconde. Je pouvais la sentir soulever davantage ses hanches et j'ai vu sa main disparaître sous elle et entre ses jambes.

« Je veux que tu jouisses dans mon cul Robbie ! Déverse cette charge en moi ! Elle gémit en se rapprochant de l'orgasme.

Avec des poussées significatives, j'étais proche. Mes couilles se sont resserrées et quelques secondes plus tard j'ai explosé.

Je m'enfonçai complètement dans son cul pendant que je le remplissais de sperme chaud. Juste à ce moment-là, elle s'était frottée jusqu'à l'orgasme et était venue alors que son cul était rempli de sperme de son frère.

"Uuuhhhhhh" nous avons tous les deux gémi alors que nous apprécions notre point culminant combiné.

Je restai allongé là pendant plusieurs instants en me rassemblant avant de m'effondrer à côté d'elle. Stacey est toujours allongée face contre terre.

"Putain c'était chaud" haletai-je.

"Ouais" dit-elle alors qu'elle était allongée là sans bouger.

La prochaine chose que je sais, c'est que je me suis réveillé avec le soleil qui brillait à travers ma fenêtre. Je regarde autour de moi, paniqué, et il n'y a aucun signe de Stacey. J'avais toujours mon t-shirt et mon jean était toujours au niveau des chevilles. Il n'y avait aucun signe de ses vêtements non plus.

J'ai jeté mes vêtements et j'en ai mis des neufs et je suis allé la chercher. En quittant ma chambre, je suis tombé sur maman.

"Hé, regarde où tu vas idiot!" Maman s'est moquée alors que je tombais sur elle.

"Oh mon dieu, je suis désolé maman, je ne faisais pas attention, je me dirigeais juste vers les toilettes!"

« Fais plus attention la prochaine fois » sourit-elle en s'éloignant de moi. "Et vous êtes des sœurs dans la salle de bain, vous pouvez donc utiliser la mienne!" dit-elle en descendant les escaliers.

"Merci maman!" criai-je en attendant qu'elle descende avant de frapper à la porte de la salle de bain.

"Occupé" cria Stacey en retour.

"Je sais, laissez-moi entrer!" Je frappe à nouveau.

"Qu'est-ce?"

"Stacy. C'est juste moi!"

"Salut juste moi, donne-moi une minute."

Je n'ai pas pu m'empêcher de rire de frustration. Quelques instants plus tard, elle ouvre la porte dans une simple serviette enroulée autour de sa taille.

"Oh salut petit frère" sourit-elle.

« Stacey, qu'est-ce qui ne va pas avec toi ? »

"Que veux-tu dire?" dit-elle en se moquant d'elle.

« Alors hier soir ? Avec Kelsey, puis nous et maintenant jouer, c'est ça !

"Ecoute ssshh" dit-elle en tendant son doigt et en le pressant contre ma lèvre.

« Sommes-nous toujours là pour ce soir ? Elle a demandé.

J'ai simplement hoché la tête.

« Bien, nous parlerons ce soir ! Maintenant, laissez-moi revenir, merci », sourit-elle et ferma la porte.

"Mais j'ai besoin des toilettes" ai-je dit à la porte fermée mais elle n'a pas répondu.

J'ai fini par utiliser la salle de bain de ma mère et je suis retourné dans ma chambre.

J'ai passé le reste de la journée à faire des corvées dans la maison pour aider maman. Tondu la pelouse et quelques travaux de jardinage.

C'était en fin d'après-midi et j'étais en train de ranger les outils de jardinage quand Stacey est sortie pour me parler.

« Hé, montrez-vous ! » Elle m'a dit. Certes, j'ai eu mon haut car c'était une autre journée chaude.

"Hey" dis-je en m'essuyant le front.

"Tu es excité pour ce soir?" Demanda-t-elle en me toisant de haut en bas.

« Bien sûr », ai-je involontairement fléchi.

"Bien, je veux que tu t'habilles bien s'il te plaît !" Sur ce, elle fit glisser son doigt sur ma poitrine puis s'éloigna.

Je l'ai regardée comme elle le faisait. Elle a délibérément balancé ses hanches pour mettre en valeur son cul, ce cul de jus parfait. Je m'énervais.

J'ai réussi à me recentrer et j'ai terminé avant de retourner à l'intérieur.

"Eh bien, bonjour," taquina maman en me sifflant.

"Salut maman" dis-je un peu gêné.

"Hé, mon beau garçon beau et beau qui se pavane."

"Je me dirigeais juste vers une sieste, un travail acharné que le travail du jardin" Je ris à moitié.

"Oh, voilà mon monsieur serviable, merci ma chérie. Je vais bientôt partir pour mon quart de nuit, donc je vous verrai tous les deux demain matin ! Dit-elle en s'approchant et m'embrassant sur la tête.

« Ok maman, à demain ! Je t'aime!"

« Je t'aime plus », sourit-elle largement avant que je ne monte dans ma chambre et ne m'écrase sur mon lit.

Après ce qui m'a semblé être des minutes, j'étais de retour et je me préparais. J'ai pris une douche chaude et me suis taillé le visage. J'avais une petite quantité de poils sur le visage mais je voulais juste les ranger un peu. J'ai coiffé mes cheveux du mieux que j'ai pu avant d'aller m'habiller.

Je ne savais pas exactement à quel point Stacey était bien habillée. Je suis sûr qu'elle ne voulait pas dire un costume trois pièces. J'ai opté pour une paire de belles chaussures richelieu marron, un jean en denim foncé, une chemise blanche et une veste de costume bleu marine. Je dois admettre que je me regardais dans le miroir que j'avais l'air vraiment bien.

Je descendis, m'assis sur le canapé et attendis que Stacey descende.

Je n'ai eu qu'à attendre environ dix minutes quand j'ai entendu le bruit révélateur des talons dans les escaliers. Je me levai, me redressai et allai la saluer. Mon cœur s'est arrêté.

« Robbie ? Pourquoi regardes-tu comme ça ? Demanda ma sœur en descendant lentement les escaliers.

Elle avait l'air incroyable. Elle avait des talons noirs à l'endroit où la ficelle montait jusqu'à son mollet. Elle portait une robe rouge moulante qui moulait si bien sa silhouette. Il est venu à sa mi-cuisse. Il avait une sangle croisée dans son dos et deux plis qui descendaient de chaque côté de son ample décolleté très exposé. Ses longs cheveux bruns étaient lissés d'un côté. Son maquillage vient de faire ressortir encore plus ses traits naturels.

« Robbie ? » Demanda-t-elle nerveusement alors qu'elle se tenait maintenant à côté de moi au bas des escaliers.

"Stacey... tu es vraiment magnifique" dis-je, la bouche grande ouverte.

"Oh arrête" elle rougit.

"Sérieux. Tu es incroyable!"

"Eh bien merci" dit-elle en me donnant un tendre baiser sur les lèvres, "tu n'as pas l'air à moitié mal toi-même." Elle m'a adressé un sourire chaleureux qui a fait fondre mes entrailles.

"On y va?" Elle a offert.

"Ouais laisse."

Stacey a enfilé une veste en cuir noire et nous nous sommes dirigés vers la porte. J'ai proposé de conduire comme un gentleman le devrait et parce que je n'étais pas sûr que Stacey puisse conduire dans ces guérisons.

Stacey m'a dit qu'elle avait réservé une place de l'autre côté de la ville près de la baie. Il ne nous a fallu qu'un peu moins de vingt minutes pour y arriver et le trajet était vraiment agréable et agréable. Nous nous sommes tous les deux sentis tellement à l'aise et à l'aise. La relation frère-sœur était là, mais il y avait un niveau supplémentaire.

Le restaurant s'appelait The Marine Room. C'était sur la jetée et donnait sur la baie. C'était un si beau cadre et l'intérieur de l'endroit était encore mieux. On pouvait dire que c'était un établissement chic et je suis content que nous nous soyons habillés.

« Bonsoir et bienvenue au Marine Room, avez-vous une réservation ? Une petite fille mexicaine mignonne a demandé. Elle portait une robe noire moulante qui avait l'air très conservatrice mais qui lui allait toujours bien.

"Oui, ça devrait être sous Henderson?"

"Ah oui, par ici s'il vous plaît." Nous avons suivi la jeune serveuse à travers le restaurant et jusqu'à un très joli siège près de la fenêtre.

« Puis-je prendre vos manteaux ? » Elle a offert.

"Oui merci" dit Stacey en enlevant sa veste. Elle faisait définitivement tourner quelques têtes. J'ai également enlevé ma veste de costume et je l'ai remise.

"Votre serveur ce soir sera Sarah et elle sera juste là." Elle nous adressa à tous les deux un sourire chaleureux puis s'éloigna.

“Stacey cet endroit est incroyable!” Je haletai alors que nous nous asseyions. C'était vraiment incroyable.

"J'ai toujours voulu venir ici et je ne pouvais penser à personne de mieux avec qui être ici!"

"Aww Stacey, tu n'avais vraiment pas à le faire, mais oui, merci." dis-je faiblement.

"C'est le plus petit des remerciements pour tout ce que tu as fait Robbie!" dit-elle, ses joues devenant plus roses.

"Je pensais que c'était un rendez-vous?" J'ai plaisanté.

« Robbie », a-t-elle gémi en tapant joyeusement sur ma main qui était sur la table. «Je suis sérieux, juste tout ce truc avec Brad. Je ne pourrais jamais assez vous remercier.

« Stacey, tu n'en avais vraiment pas trop et je recommencerais pour toi. Je ferais n'importe quoi pour toi!" Je pris sa main dans la mienne.

Je pouvais voir l'éclat de larmes fraîches s'accumuler autour d'elle au fond de ses yeux. Nous nous sommes juste regardés. Une compréhension et un amour profonds qui étaient forts et nous le ressentions tous les deux.

"Désolé de vous déranger tous les deux" une grande fille bronzée se tenait là. Ses cheveux noirs en queue de cheval derrière elle. Un sourire chaleureux sur son visage alors qu'elle se tenait là à attendre patiemment.

"Désolé" dit Stacey en retirant rapidement sa main.

« Oh non ne soyez pas, ça fait plaisir de voir un couple amoureux » sourit-elle avant de poursuivre « voici vos menus et aussi les spéciaux ».

"Merci" nous avons tous les deux dit à l'unisson en prenant nos menus.

"Puis je vous proposer une boisson?"

"Je vais prendre un verre de rouge maison s'il vous plaît", a déclaré Stacey.

"Et vous Monsieur?" Elle s'est tournée vers moi.

"Juste une eau pour moi s'il vous plaît" J'ai souri en retour.

"Bien sûr tout de suite" sur ce, elle se retourna et s'éloigna.

"Ça ne te dérange pas que je boive un verre, n'est-ce pas ?" dit Stacey avec une pointe de nervosité dans la voix.

"Pas du tout. J'ai dit que je conduirais et que vous pourrez vous amuser davantage!” Je l'ai taquinée.

"Oh un tel gentleman" gloussa-t-elle.

"Comme toujours" je lui ai fait un clin d'œil.

Près de deux heures plus tard, nous sommes sortis du restaurant. C'était de loin l'un des meilleurs repas que j'ai eu dans ma vie et la compagnie que j'ai partagée avec ma sœur l'a rendu encore meilleur.

"Tu n'avais vraiment pas à payer pour cette Stacey" dis-je alors qu'elle passait son bras sous le mien.

"C'était mon plaisir, vous savez comment je gagne mon argent supplémentaire et les choses se sont bien passées récemment."

"Tu es une mauvaise fille" ai-je taquiné.

"Oh tu sais que je le suis" sourit-elle en m'éloignant de la direction de la voiture et vers le bord de la jetée.

"Mais honnêtement, merci Stacey!" dis-je sérieusement alors que nous nous tenions au bord de l'eau.

« De rien » sourit-elle en levant les yeux vers moi, nos yeux se sont croisés. Plus besoin de dire de mots alors que nous nous rapprochions et que nous nous embrassions. C'était un tendre baiser chaleureux. Mes mains s'enroulèrent autour de sa taille alors que ses mains se levaient et s'enroulaient autour de mon cou et de mes épaules. Le baiser n'a pas été précipité. J'aurais pu l'embrasser à ce moment-là pour toujours. Nous nous sommes juste embrassés.

Finalement, nous avons rompu le baiser et nous nous sommes juste regardés. Un petit sourire ironique se dessina sur son visage avant qu'elle ne m'embrasse à nouveau. Ce baiser était différent, très différent. C'était chaud et vite devenu passionné. Ses mains me serrèrent plus fort alors que je faisais de même. Une main la tirant fermement contre moi tandis que l'autre caressait son cul.

Elle gémit dans notre baiser alors que nos langues exploraient les bouches de l'autre, maintenant toutes trop familières.

"Dieu Robbie" murmura-t-elle avec chevalerie en rompant momentanément le baiser. Sa langue était de retour dans ma bouche.

Nous sommes restés là à s'embrasser et à tâtonner pendant quelques bonnes minutes. Ma bite était maintenant dure comme de la pierre et même si j'aimais ça, j'avais besoin de plus. Nous avions tous les deux besoin de plus.

« Rentrons à la maison ! lui dis-je.

"Pourquoi attendre?"

"Que veux-tu dire?"

"Allez Robbie, ne sois pas naïf" taquina-t-elle.

Je suivis ses yeux alors qu'elle regardait vers la voiture.

"Vous ne pouvez pas être sérieux?" Je ris à moitié.

"Mortelle", elle avait le sourire diabolique en retour.

Elle me prit alors par la main et me ramena précipitamment à la voiture. Nous nous sommes lancés tous les deux.

"Démarrez la voiture et commencez à conduire", a-t-elle exigé.

"Ok" ai-je simplement dit et j'ai fait ce qu'elle a dit.

Elle m'a dirigé vers un grand parking vide pour un centre commercial et m'a dit de me séparer dans un coin plus couvert.

Dès que je me suis arrêté et que j'ai coupé le moteur, Stacey était sur moi. Son baiser plus vorace que jamais. Sa langue était dans ma bouche en quelques secondes. Sa main était aussi presque instantanément sur mon entrejambe, saisissant mon membre dur.

"Je vois que tu es prêt" elle sourit à nouveau avec ce sourire diabolique. "Vite dans le dos !"

Nous sautâmes tous les deux rapidement sur les sièges arrière et commençâmes presque instantanément à nous embrasser à nouveau.

Elle m'embrassa profondément pendant plusieurs minutes avant de se repositionner. Ses mains tâtonnant mon pantalon essayant de libérer ma bite. J'étais trop heureux d'aider car j'ai aidé à défaire mon pantalon et je l'ai légèrement baissé.

"Il a l'air plus gros à chaque fois" murmura-t-elle en le saisissant à la base. Ses doigts l'agrippèrent fermement alors qu'elle se rapprochait.

Bientôt, sa bouche chaude engloutit la tête et j'étais aux anges. Elle a immédiatement pris un mouvement de succion rapide et rapide. Je pouvais sentir sa langue se couper partout alors qu'elle me suçait avec vigueur.

Je n'ai pas pu m'empêcher de pencher la tête en arrière pour me prélasser dans la joie et le plaisir que je recevais.

C'était comme si Stacey faisait l'amour avec ma bite avec sa bouche.

"Ugh Stace" gémis-je.

Le son de ses gémissements et de ses gémissements remplissait la voiture et ce fut l'une des situations érotiques les plus surréalistes dans lesquelles je sois jamais allé. L'immense plaisir écrasant se mélangeait à l'anxiété et à l'inquiétude que nous puissions être vus ou attrapés.

Stacey ressentait la même chose ou s'en fichait car elle semblait trop heureuse de ce qu'elle faisait. C'était comme si tout ce qui comptait pour elle en ce moment était sa bouche enroulée autour de ma bite et j'étais trop heureux de la laisser tranquille.

Stacey m'a sucé joyeusement pendant dix bonnes minutes et j'ai adoré chaque minute, mais comme elle pouvait lire dans mes pensées, nous en voulions plus.

Sans dire un mot, elle s'assit puis se repositionna de nouveau pour être à moitié allongée sur le dos, ses épaules appuyées contre la porte. Elle a ensuite écarté les jambes, son pied gauche reposant sur le siège avant et l'autre reposant le long du haut des sièges arrière. Tout en faisant cela, elle a soulevé sa robe pour exposer sa chatte, elle était nue et si invitante.

« Pas de culotte ? » J'ai haussé un sourcil.

"Ils gênent", a-t-elle dit alors que sa main droite descendait vers son entrejambe nu. Je pouvais déjà voir l'humidité. Elle a utilisé son index et son annulaire pour élargir ses lèvres tout en utilisant son majeur pour tracer sa fente. Elle gémit légèrement alors qu'elle traînait son doigt sur son clitoris avant de porter son doigt à sa bouche et d'aspirer son jus.

Ma bite se contracta alors que je me rapprochais d'elle. J'ai avancé sur mes genoux. Avec ma main droite, je tenais sa jambe gauche et guidais mon sexe avec ma gauche. C'était un peu gênant mais j'ai réussi à m'aligner et à m'enfoncer en elle.

Nous avons tous les deux laissé échapper de faibles gémissements alors que je me glissais aussi profondément que possible.

"Ugh oui Robbie" gémit Stacey alors que je me tenais juste là. Savourant la sensation d'être à nouveau en elle.

En me réajustant, je me suis mis à l'aise et j'ai commencé à pomper mes hanches d'avant en arrière.

J'étais parti quelques minutes et je transpirais déjà à cause de la chaleur dans la voiture. Alors que j'étais encore en elle, j'ai retiré ma veste de costume et je l'ai jetée devant. J'ai ensuite remonté l'ourlet de ma chemise et l'ai tenue pendant que je retournais m'enfoncer dans ma sœur.

Je pouvais sentir la voiture trembler pendant que nous baisions. La meilleure sensation de la vie est sans aucun doute la sensation de sa chatte serrée qui se contracte et essaie de saisir chaque centimètre de moi alors que je glissais dedans et dehors.

"Putain Robbie, c'est si bon !" Elle grogna alors qu'elle tenait sa robe d'une main et l'autre était plaquée contre le toit.

"Continuez" ordonna-t-elle "ne vous arrêtez pas, ne vous arrêtez pas, juste là, juste là!"

J'ai fait ce qu'on m'a dit et j'ai continué. J'ai gardé une vitesse constante, m'enfonçant profondément en elle. Ses mots étaient inaudibles maintenant et étaient principalement composés de grognements et de gémissements.

Après plusieurs minutes, je savais que la fin arrivait, littéralement. Je pouvais sentir ses parois intérieures se resserrer encore plus.

Soudain, on frappa fort à la fenêtre.

« Putain putain ! ai-je crié en m'éloignant de Stacey.

"Fuckkkk" gémit-elle de frustration totale.

"Qu'est-ce?" J'ai chuchoté.

"Je ne sais pas mais dis-leur de se faire foutre !" Elle m'a dit alors qu'elle s'asseyait et se redressait à moitié.

Un autre coup est venu. Je me suis rapidement réparé et j'ai baissé la fenêtre.

Mon cœur se serra. C'était un policier. Grand policier en plus, il était bâti comme une maison.

"Désolé. Bonjour officier, dis-je d'une voix très timide.

"Regarde fils" commença-t-il d'une voix profonde et bourrue. "Je pourrais facilement vous amener tous les deux à la gare et vous réserver."

Je suis presque sûr que mon visage était d'un blanc pur.

« Cependant, je suis près de la fin de mon quart de travail. Alors, voici l'affaire. Il continua. «Je retourne à ma voiture et je fais le tour du pâté de maisons. Tu ferais mieux de partir avant que je revienne !

"Oui monsieur, bien sûr officier !" dis-je alors que j'exhalais un énorme soupir de soulagement alors qu'il s'éloignait.

"Putain c'était bien trop près !" Je haletai en me retournant vers Stacey.

"Nous avons jusqu'à ce qu'il revienne pour finir!" Dit-elle en posant ses fesses plus bas sur le siège.

« Stacey, tu ne peux pas être sérieux ? »

"Je suis si proche cependant" se lamenta-t-elle.

"Nous pouvons finir à la maison", lui ai-je dit en sortant de la voiture et en remontant dans le siège du conducteur. La voiture de police s'éloignait juste au moment où je le faisais.

"Eh bien, je reste ici et je me termine", souffla-t-elle en se déplaçant à nouveau là où elle savait que je pouvais la voir.

"Comme vous voudrez!" lui ai-je dit en allumant la voiture et en commençant à sortir du parking.

"Oohhh Robbie, ça fait tellement de bien" taquina-t-elle. J'ai réajusté mon miroir pour avoir un regard direct entre ses jambes. Son majeur et son annulaire glissaient dedans et dehors. Elle gémissait à chaque fois et devenait de plus en plus forte à mesure qu'elle accélérait.

"Je veux encore cette bite" gémit-elle à l'arrière.

"Ma chatte en a tellement besoin, je veux que tu me remplisses et que tu me fasses jouir. Je veux jouir partout sur ta grosse bite bien dure !

"Putain" haletai-je alors que je luttais pour garder les yeux sur la route.

"Ugh Robbie, je vais jouir, aahhhhhh" cria-t-elle en serrant ses jambes autour de sa main.

Heureusement, nous n'étions qu'à quelques minutes de chez nous alors que j'accélérais dans notre rue et me précipitais dans notre allée.

"Ma chambre, MAINTENANT !" Je me suis retourné pour lui dire.

Stacey sourit simplement en retour.

Quelques instants plus tard, nous avions grimpé dans la maison et dans ma chambre. A la seconde où ma porte a été fermée, je l'ai attrapée et l'ai embrassée avec un abandon téméraire. Je l'embrassai avec force que je la plaquai contre la porte, ne rompant toujours pas le baiser. J'étais dur et excité. J'ai perdu un peu de mojo quand le policier est venu mais le spectacle qu'elle m'a donné dans le dos, j'étais de retour là où j'étais.

J'ai alors pris une poignée de ses cheveux et je l'ai tirée vers mon lit. J'ai été assez rude pour montrer que j'étais responsable et que j'allais prendre ce que je voulais, mais je ne lui ai pas fait de mal. Je l'ai poussée sur mon lit et je l'ai penchée. J'ai attrapé sa robe et je l'ai jetée en retirant ma bite de mon pantalon.

Sans avertissement, je retomba en elle. Sa tête a volé en arrière à mon invasion énergique. J'ai pris une poignée de ses cheveux et je les ai serrés pendant que je la baisais durement et brutalement.

« Oh mon putain de dieu ! Oui oui!" Elle a pleuré quand je l'ai percutée.

Stacey se tenait par les mains. Ma main libre était fermement placée sur sa hanche alors que je la ramenais contre moi pendant que je la baisais. La pièce s'est rapidement remplie du bruit combiné de nos corps qui se heurtent et de Stacey gémissant et criant des blasphèmes.

"Ugh ugh ugh" grogna-t-elle à chaque poussée puissante.

"Oui oui baise moi, baise ma chatte !"

J'ai continué sans un mot. Je n'avais qu'un seul objectif en tête. C'était pour faire exploser ma semence au plus profond de la merveilleuse chatte de ma sœur. Si elle descendait aussi, c'était un bonus supplémentaire, mais à ce moment-là, je ne me souciais que de me faire descendre.

Quelques minutes plus tard et j'y étais. Alors que j'accélérais mon rythme encore plus, Stacey criait et se tortillait sous moi alors qu'elle jouissait fort. Ses mains cédèrent alors que le haut de son corps s'effondrait sur le lit. J'ai continué malgré tout. Forcer ma bite au fond d'elle pendant que je jouissais.

J'ai grogné bruyamment en remplissant ma sœur de mon sperme. Poussant fort en s'assurant que chaque dernière goutte est sortie. Avec quelques claquements de plus sur elle, j'étais épuisé. Je me suis retiré et Stacey a poussé un gémissement audible.

Stacey est restée dans sa position pendant que je m'asseyais à côté d'elle sur le lit, puis je suis tombé en arrière.

"C'était... incroyable" haleta-t-elle en tournant la tête pour me regarder.

"C'était pas ça !"

"La façon dont tu as pris le contrôle, putain de merde."

"Eh bien, tu m'as taquiné dans la voiture et j'avais besoin de finir."

"Mon Dieu, tu peux finir comme ça à tout moment" gloussa-t-elle en se retournant sur le côté face à moi. Ses jambes et ses talons pendaient à moitié du lit. "C'était très amusant dans la voiture", a-t-elle ajouté.

"Quelle partie?"

"Tout ça" sourit-elle.

"La première et la dernière partie oui, peut-être pas la partie se faire prendre" J'ai ri.

"C'était tellement excitant, tu me baisais si bien aussi. Il faudra peut-être trouver un endroit un peu plus isolé la prochaine fois. Dit-elle avec un sourire ironique sur son visage.

"La prochaine fois?"

"Oh oui, nous allons encore faire l'amour dans la voiture !" Elle se dit si sûre d'elle.

"Seulement si j'obtiens le même spectacle à l'arrière?" J'ai souri.

"Accord!"

Je me penchai et lui fis un doux baiser sur les lèvres. "Je vais prendre une douche!"

“Ok, I need to get this make up and outfit off.”

With that she lifted herself back up too her feet and edged closer. She trailed her hand down my cock before she wandered off out of the room. I was sure my cock even twitched at the feeling of her hand.

I lay there for five more minutes before getting up, stripping off and heading for the shower.

The feeling of hot water cascading down the body is always a good feeling. That feeling is made even better when I sense the presence of my sister as she slips into the shower beside me. Her hands snaking around me and wrapping me into a tight hug. I let her hold me for a moment before I turn around to face her. With one hand I cup under her chin and pull her into a kiss. It’s soft and tender at first but all too quickly it turns hot and passionate.

My hands roam her naked form and rest on her chest. Her tits are a great handful to squeeze and caress. Stacey moans against my tongue as her hand finds my hardening cock.

She strokes it lightly as I tenderly caress her mounds, her hard nipples poking out. I break the kiss and lean down to take a nipple into my mouth. She gasps loudly as I suck hard on her little nub. Her one hand still slowly strokes my shaft as her other hand cups the back of my head holding me against her.

I switch between nipples as I suck and nibble each one. Stacey’s breathing becoming heavier as I do so.

With one of my free hands I trail down her flat torso and between her legs. Even with the water falling down us, I can still feel how wet she is. Her juices are flowing as I slid a digit inside of her. She gasps louder as I press in.

“Fucckkk” she groans as her nails dig into the back of my head.

After a few pumps with my finger, I add a second and begin to finger fuck her.

Again Stacey’s held falls back in pleasure as her grip loosens in my head. After several minutes of fingering her I feel her hand leave me as she grips the side walls for balance. Her chest heaves up and down as she breathes deeper and deeper.

“Oh yes Robbie, keep going” she encourages me as I pump my fingers faster inside her. My tongue and lips still giving each nipple plenty of attention.

It does take long before I feel her body go weak and she cries out in pleasure as she cums all over my fingers. Her hand slapping onto my back for support as her legs tremble below her. I do my best to keep her upright as I take my mouth away.

With her eyes closed she wordlessly and waywardly opens her mouth with her tongue out trying to find my mouth. I meet her with mines as we make out again.

Once she comes down from her high, her hand is back onto my throbbing member. She pulls me towards her as she backs up against the shower wall. She lifts a leg and curls it around the back of my leg as she continues to guide me forward.

As my cock is at her entrance she places her hands on my shoulder and urges me on. I try to dip my hips to slid into her but the angle isn’t right. I try to readjust myself but it doesn’t help.

“Here quickly” she says as she climbs out of the shower. I follow behind her not worrying to turn the shower off and watch as she hoops up on to the bathroom sink counter top. I close in on her and line myself up. It’s still not ideal but it works better.

I slid into her and quickly begin to fuck her. Her legs curl up behind me and lock themselves around me. Pulling me into her as I fuck her.

Her arms are outstretched behind her as she holds herself up.

I fuck her like that for a good five to ten minutes before my balls start to swell.

“I’m close” I grunt as I slam harder into her.

“Do it” she growls “cum inside me again, fill me up!”

Seconds later I do just that as for the second time that night I cum into my sisters pussy.

We both grunt and groan as I empty myself into her. Her legs still firmly locked behind me. Completely spent again I hold myself against her.

We exchange an other brief tender kiss.

“Now I really need to shower” I teased.

“Let me wash you” she offered as she finally released me.

This time we both did actually manage to shower and took turns in washing each other. Even though it didn’t led to anymore sex. It was a very erotic experience cleaning and washing her beautiful incredible naked form. We eventually got out of the shower and dried ourselves off.

“Will you sleep with me tonight?” I asked, a hint of shyness in my voice.

“Where else would I sleep?” She teased back before she smiled warmly “I’d love too.” She extended out her hand and I took it as she led us back to my room.

We both climbed in and snuggled up. We lay on our sides and Stacey shuffled back up against me in a spooning position.

“I love you” she said softly.

“I love you too” I told her squeezing against me.

“Do you promise to love me forever though?”

“Stacey I promise to love you till the day I die. You mean the world to me!”

“You mean the world to me too!” She replied as she hugged my arm against her.

I smiled broadly as I held her against me. I was so happy and content. Could easily of lived in this moment forever.

—————————

Stacey and I had sex again during the night and once again in the morning. This continued for a few years. We limited it in the house. We had sex a few time’s in the car and even at college once, that was a real thrill. It was still the most erotic sex I’ve ever had. We still continued to do our cam shows as well. Mom never caught us but I did have a very sneaky suspicion that she knew about us but never said anything.

I also continued to have sex with Jessica and Melody. Most of the time it was the three of us but there was occasions when it was just Jessica and I. She was one horny woman. Melody and I did team up for our class project which turned out went a massive way towards our qualification. We ended up filming two movies. One a serious one that was submitted for grading and we also made a porno. It was an experience to say the least. We made it with a storyline and everything. This one I did not show to Laura though. A few weeks after my confrontation with Holly at work I decided to quit and got an internship with a small video production team.

Fifteen years on and things are going very well for me. I am head camera operator for a major film production company where I met my now wife. Jemma is a producer within the film company and we have worked on some big films in the last couple of years. We’ve been married for seven years now and have two kids, Paul and Nicole, both four and two.

My sister is also married to a great guy. Stacey managed to get a job as a fashion designer in a top clothing brand and that’s were she meet Mark. He’s a manager in the marketing department for the brand. They have a lovely little girl, Ashley, aged two as well.

Life really is great and I’m so proud of were my sister and I have gotten too. We no longer engage in anything sexual as we both love our partners dearly. Unfortunately I lost contact with Melody and Jessica after graduation but I still remember my time with them fondly. I have also never seen Brad or Kelsey again either thankfully.

Mom is doing great, she is however still single. She did date a few guys for a while but nothing ever lasted. She tells us many times that now she has grandkids they are all she needs to be happy.

I’m glad that I saw Kelsey for what she was. The heartbreak I went through but it gave me so much more. It really did give me a chance at a new sex life and a new life for that matter.

————————

Authors note:

Below are the rough real life actresses I would use for the characters. They are not based on any of them nor do they resemble any. Purely for a visual representation.

Melanie Henderson - Angela white

Stacey Henderson - Dani Daniels

Kelsey, the ex - Lexi Belle

Miss Laura Davidson, teacher - Lauren Phillips

Holly, work colleague - Elsa Jean

Diane, moms friend - Kendra lust

Melody classmate - Siri

Jessica, melody’s friend - Lucy Kat

Lexi - Anna Ball Perks

Becky, nurse - Dillon Harper

Articles similaires

Le Dragon (S)Couches V. 1 Ch. 02 (La Sorcière)

La sorcière * * * * Ma très chère Tessarie, Je sais que les temps sont durs en ce moment, mais sachez que j'ai fait de mon mieux pour que vous vous retrouviez dans un endroit sûr. Les terres humaines sont accueillantes pour notre espèce et même si elles ne sont pas dignes de confiance, je ne doute pas que vous serez bien traités et accueillis à bras ouverts. D'après ce que nous savons d'eux, ils évitent la magie, alors soyez prudent si vous choisissez d'exercer vos pouvoirs. . . L'accident aurait pu être pardonné s'il n'était pas si répandu, mais...

2.3K Des vues

Likes 0

Fabrication d'un homme endommagé partie 1

La fabrication d'un homme endommagé • C'est ma premiere histoire. La première partie aura peu ou pas de sexe car je vais commencer par une histoire basée sur ma vie. Les événements sur lesquels je vais écrire me sont arrivés. Les noms seront changés pour protéger les moins innocents. Je passerai à la fiction lorsque la vengeance commencera, mais je ressens l'histoire ou l'histoire, peu importe ce que vous appelez, il est important de comprendre d'où vient le personnage principal. Maintenant, voici la question de savoir s'il sera bon ou mauvais alors qu'il se venge de ceux qui l'ont blessé. L'enfance...

2.4K Des vues

Likes 0

Ceinture biblique - Partie 3 (FINALE)

«Je vais dans un camp chrétien», a annoncé Anne au petit-déjeuner un jour, environ deux semaines plus tard. Nos visites nocturnes étaient toujours en cours, mais plus nous continuions, plus j'étais résolu à ce que cela s'arrête. J'ai répondu à ma sœur en m'étouffant presque avec mes Cheerios, mais j'ai réussi à le couvrir d'une toux. Si j'étais vraiment le bon gars que je voulais être, ma première pensée aurait été de m'inquiéter de la façon dont elle allait survivre sans accès à sa dépendance, mais honnêtement, ma première inquiétude était de savoir comment j'allais survivre sans sexe pendant une semaine...

2.2K Des vues

Likes 0

Ma cousine salope et son amie

Cela a commencé comme une journée pas comme les autres, me lever le matin et bien nettoyer et me nourrir régulièrement comme tout le monde. La seule chose que ce n'était pas tout à fait comme n'importe quel autre matin, j'ai eu deux belles filles ici avec ma mère, c'était comme la plupart des autres, elle me traite comme si j'avais trois ans alors que j'en ai vraiment 17, elle a insisté pour que ma cousine Sadia reste avec moi. Maintenant, ma cousine pesait 112 livres, des cheveux blonds, des yeux bleus, des seins 36C, un cul serré parfait et les...

2.1K Des vues

Likes 0

L'émission webcam de Tasha

La diffusion webcam sexy de Tasha, 18 ans, est interrompue par l'animal de la famille. Je suis Tasha, mais tout le monde m'appelle Ta-Ta. À cause de mes seins au chocolat 38 C. J'ai 18 ans et je mesure 5 pi 6 po, 115 lb de chocolat noir. Je porte une coiffure courte Halle Berry. Avec un butin de pomme qui ferait dire à J-Lo Merde Je vis toujours avec mes parents et mon petit frère de 15 ans, Calvin Jr (surnommé C.J) De plus, nous avons un pitbull de 3 ans nommé Bullet. Dont me fixe constamment avec ces yeux...

2.2K Des vues

Likes 0

Les filles contrôlées par l'esprit de papa Chapitre deux : Cadeau d'anniversaire cerise de la fille

Les filles contrôlées par l'esprit de papa Chapitre 2 : Le cadeau d'anniversaire de la cerise de sa fille Une histoire de contrôle mental de boucle de ceinture Par mypenname3000 Copyright 2020 Remarques : Merci à WRC264 d'avoir lu cette version bêta ! Mon quarante-quatrième anniversaire ne s'était pas du tout passé comme je m'y attendais. Comment aurais-je pu prévoir que ma plus jeune fille Tonya deviendrait si séduisante, qu'elle finirait par empaler sa chatte vierge sur ma bite et me chevaucher jusqu'à ce que nous soyons tous les deux venus ? L'idée d'avoir des relations sexuelles avec Tonya, sans parler de l'une de mes filles...

2.2K Des vues

Likes 0

Nirvana céleste : partie 1

Comme la plupart de mes autres œuvres, cette histoire se concentre plus sur le drame et l'histoire que sur le sexe (mais il y a du sexe, ne vous inquiétez pas). Pour la meilleure expérience de lecture, je vous suggère de planer avant de continuer. Chapitre 1 La jeune femme a plongé ses doigts entre les lèvres juteuses et gonflées de sa fente pour la énième fois, mordant son oreiller pour étouffer ses gémissements de plaisir. Elle était allongée dans son lit, le soleil approchant de l'horizon oriental alors que les minutes s'écoulaient sur son réveil. L'heure était tôt, plus tôt...

2.3K Des vues

Likes 0

Décorateur d'intérieur

Maria a vingt-cinq ans, célibataire, jeune décoratrice d'intérieur et vendeuse dans le magasin de meubles de sa famille. Elle avait besoin de conclure un accord. La tâche, cependant, s'avérait plus difficile qu'elle ne l'avait espéré. Divers retards ont amené les acheteurs à avoir des doutes. Aujourd'hui, elle espérait qu'un acheteur viendrait conclure un marché. N'étant pas du genre à utiliser régulièrement sa beauté naturelle à son avantage lorsqu'elle traite avec des hommes, Maria a sorti à contrecœur un pull sans manches moulant de son placard et une jupe courte complémentaire. Avec seulement une petite culotte en dessous, elle se sentait mal...

2.5K Des vues

Likes 0

L'ascension et la chute d'un garçon appelé Rave partie 6

Faire face à la frustration sexuelle J'avais 13 ans et je me détestais mais je ne détestais pas ma vie. J'avais une fille qui m'aimait, la respectée de mon gang, la peur de mes ennemis, et plus d'argent que je n'en avais jamais vu. Cela faisait plus de six mois que je n'avais pas connu la vraie faim, j'avais un groupe d'amis qui feraient le mur pour moi, je pouvais avoir des relations sexuelles avec une dizaine de filles différentes si je le voulais, et je ne vivais plus dans la peur de mes pulsions violentes, je pouvais en céder certaines...

2.8K Des vues

Likes 0

Pour le meilleur ou pour le pire : l'histoire de Robert

L'histoire de Robert Robert se réveilla ce matin-là par une sensation étonnante qu'il n'avait pas ressentie depuis longtemps. Il ouvrit les yeux et baissa les yeux pour voir sa femme, Janet, glisser lentement sa bouche de haut en bas sur sa queue. Elle leva les yeux quand il se réveilla et lui sourit. Elle arrêta ce qu'elle était en train de faire et remonta son corps. Elle a commencé à l'embrasser alors qu'elle le chevauchait, se penchant et guidant sa bite en elle. Une fois qu'il était à l'intérieur, elle s'assit et commença lentement à chevaucher la bite de Robert. Elle...

2K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.