COMUND2

487Report
COMUND2

COMPOSÉ2
*L'histoire de Trisha*
Son amante n°4, Trisha, était à genoux, les mains derrière le dos, prête à faire plaisir à John. John posa sa tête de bite semi-dure sur sa langue, passant doucement ses doigts dans ses cheveux châtain foncé, puis sur sa pommette.
«J'aime ton corps rond avec un enfant… Notre enfant. Mais Trish, j’en ai marre de me flétrir dans ta bouche. Il l'a dit en retirant sa bite désormais molle de ses lèvres, se dirigeant vers le salon de leur chambre avec un mécontentement non masqué sur le visage.

Trisha se leva et lui apporta un verre de whisky, lui frottant les épaules, essayant de le soulager. Il avait du mal à supporter sa grossesse, il avait du mal à ne pas être pleinement satisfait, et il s'efforçait de ne pas la pénétrer, de risquer leur enfant.

L’esprit de John s’est égaré il y a un an. Trisha avait perdu leur bébé lors d'une punition. Elle avait bâillonné, puis mordu le pénis de John et il avait ordonné que son corps enceinte de cinq mois soit puni. Elle a reçu vingt coups de fouet avec le fouet en cuir, des pinces sur les seins et une double pénétration anale répétée.
Sa punition a pris fin lorsqu'elle a fait une fausse couche. John, qui était toujours furieux de la morsure, a ordonné que son corps soit déposé dans la « ruelle » où la punition la plus grave allait survenir.

Même si elle venait d'endurer les pires douleurs du monde, elle tremblait toujours de peur pour la ruelle. C’est dans cette ruelle que l’on envoyait les pires des pires esclaves. Cela pourrait être comparé aux stocks, dans les temps anciens, où ils enfermaient les gens dans des ceps en bois et laissaient les habitants des villes les utiliser.

Dans la ruelle, les esclaves étaient alignés, attachés et pendus, dans une position exposant la chatte, le cul, les seins et la bouche. Trisha a été enfilée de la même manière, puis est partie pour tous les hommes qui voulaient entrer. Après que quatre passants aient pris sa chatte ensanglantée et laissé leurs dégâts dégoulinants de sa chatte et le long de son trou du cul, Trisha a entendu une bousculade de pas venant vers elle.

Tout d'un coup, elle s'est fait baiser dans tous les trous et elle a perdu connaissance. Trisha ne sait toujours pas combien de temps John l'a laissée rester là avant de l'accueillir de nouveau dans son lit. Et maintenant, tout ce que John voulait, c'était l'avoir. John se leva et se dirigea vers la porte. "Nettoyez, je reviendrai bientôt avec un cadeau."

Trisha venait juste de sortir de la douche, une serviette enroulée autour de son ventre bulbeux et de ses seins remplis de lait lorsque John entra dans leur chambre avec une petite fille blonde à ses côtés. Il leva son bras par le poignet : « C'est ton cadeau, mon amour. Numéro 39. Elle doit vous faire plaisir, à vous et à moi-même. Sa formation et sa discipline sont entre vos mains. Utilisez-la bien. » Sur ce, John a laissé Trisha avec une boîte d’outils de formation et son propre esclave.

*L'histoire de l'esclave de Trisha*

Trisha ne savait pas quoi faire, mais voyant qu'elle était nue, elle décida de commencer par là. "39, ici, maintenant!" aboya-t-elle en pointant le sol à côté du lit. Trisha s'assit sur le lit et écarta les jambes, elle ne pouvait pas voir ses orteils sous elle, mais elle guida la jeune bouche de l'esclave vers sa chatte.

La petite blonde commença à laper avec sensibilité sa chatte mouillée. Trisha enfonça son visage profondément dans sa chatte et enroula ses jambes autour d'elle, la tenant là. « mmmmmm ! Je n’ai pas été touché depuis TELLEMENT longtemps ! » juste avant de venir, elle a demandé à son esclave d'avaler tout son sperme, en entier. Puis elle a jailli, au moins cinq gros jets de sperme chaud dans sa bouche et sur son visage.

"Pitoyable" Trisha a craché sur la fille. Elle a conduit la fille à leur salle de bain et dans la baignoire. « Quel âge as-tu, au fait ? » "J'ai douze ans, maîtresse." "Hmm, ouvre et ne renverse PAS ça ou je jure que tu le regretteras." Elle a ensuite commencé à pisser ses jets dorés dans la bouche de la fille bâillonnée, elle ne pouvait même pas prendre le premier jet, alors Trisha a bouché la baignoire, retenant tous ses liquides, puis elle a pissé sur tout le corps de l'esclave. "Lèche ça, maintenant!"

Trisha est retournée à la salle de bain avec un fouet fendu et a immédiatement commencé à s'en prendre à son esclave. Ne pas viser un endroit particulier, juste battre. La jeune fille sanglotait et pleurait mais ne la suppliait jamais d'arrêter. Une fois que le bras de Trisha était fatigué, elle a aspergé la fille d'eau glacée et l'a laissée seule pour se sécher.
39 est venue ramper près du lit de Trisha, les yeux baissés. Trisha a décidé qu'elle aimerait cette fille, avec le temps. "Lèche-moi encore." Plusieurs orgasmes chez Trisha ont arrêté son esclave et lui ont présenté un épais collier étrangleur. Elle portait la lourde chaîne épaisse avec beaucoup de chagrin.

Trish a ensuite attaché une laisse de chien clouée au sol, d'une longueur d'un mètre, au collier de l'homme. "assis-toi, reste" Trish rigola en attrapant un tube de lubrifiant et un plug anal de six pouces de long et trois pouces d'épaisseur. Trish l'a lubrifié négligemment et avec parcimonie, puis a placé le bout sur l'anus de son esclave.

"As-tu déjà été baisé ici?" "Non madame, je suis vierge." « Oh… as-tu déjà sucé une bite ? Ou baisé dans ton vagin ? "Non madame, et la vôtre était la première chatte que j'ai goûtée." Trisha a giflé ses esclaves à plusieurs reprises.

« Tu ne me parleras plus jamais de cette façon. Plisse-toi, salope. Sur ce, elle enfonça complètement le plug dans le trou du cul vierge, serré et serré de son esclave, jusqu'à ce qu'il se mette en place. "C'est mieux." Trish a dit.
Trisha se mit au lit pour reposer son corps de femme enceinte et fatigué. Quelques heures plus tard, elle se réveilla pour entendre les gémissements de plaisir de John. Elle tendit son bras au-dessus du lit mais ne sentit que des draps froids. Elle tourna la tête jusqu'à ce qu'elle le voie... Elle... Eux.

Il était assis par terre, la bouche écartée sur sa queue, passant ses doigts dans ses cheveux… comme… comme il l'avait fait avec ceux de Trisha. John l'a ensuite retirée de sa bite prête à éclater, l'a décrochée, l'a allongée et lui a mangé la chatte. John n'avait même jamais goûté celui de Trisha. Il a mangé la chatte de l'esclave avec vigueur, en utilisant sa langue et uniquement son petit doigt. Il la laissa jouir dans sa bouche en gémissant bruyamment. Ensuite, John a fait l'impensable.
Lorsqu'il se leva, Trisha se figea dans le lit et fit semblant de dormir encore. "Ouais, c'est vrai, qui pourrait dormir pendant ça." Pensa-t-elle en sentant le lit bouger une fois, puis deux fois avec les corps de John et de 39 ans. John l'allongea et guida lentement sa queue dure dans sa petite chatte vierge d'adolescente.

Lentement, il entra et sortit doucement en frappant son hymen à plusieurs reprises avant de se pencher, de poser ses lèvres sur les siennes et de le traverser. Il l'a baisée lentement. Non. Il lui a fait l'amour lentement. À chaque poussée et grognement, la jalousie de Trisha grandissait. Ce qui a vraiment condamné l'esclave, c'est le fait que John est entré dans sa chatte nouvellement déflorée avant de la renvoyer à sa chaîne.

Trisha a puni son esclave brutalement, alimentée par sa jalousie. Elle a d’abord bourré la chatte gonflée de l’adolescente avec deux godes en forme de bite. Elle adorait la faire crier, sentir son corps se tordre sous son influence. Puis elle attacha étroitement ses cuisses, coupant la circulation jusqu'à ses pieds et tenant les bites raides à l'intérieur de son esclave. Puis elle a retourné la fille, exposant son trou du cul autrefois utilisé.

Trisha a rempli un sac de lavement avec de l'eau froide et l'a vidé dans les intestins de l'esclave sans méfiance, en en vidant trois litres, puis lui a branché le cul avec un autre gros gode en forme de bite, enfoncé jusqu'à la garde. Trish lui ordonna de se mettre sur le dos et de rester immobile.

Elle a ensuite mis des pinces à tétons sur les petits seins de la fille. Trish chevaucha le visage de son esclave et lui fit lécher sa chatte excitée, puis son anus. Enfin, enfonçant sa langue dans le trou du cul de Trish pendant qu'elle chevauchait son visage. Trish a aspergé son sperme sur le visage et la poitrine de la fille. Chaque fois que Trish jouissait, elle tirait brutalement sur les palourdes du mamelon.

Lorsqu'elle en eut assez, elle laissa la fille là, tendue et remplie par terre. "As-tu commencé à avoir tes règles, esclave ?" "Oui, oui Madame."

« C’est vraiment dommage pour toi. Si tu deviens enceinte de l’enfant de mon mari, je veillerai à ce que tu deviennes une vache pour le reste de ta vie. La jeune fille frissonna à l'idée d'être traite pour le reste de sa vie, enceinte pour toujours.

Le pire, c'est qu'elle n'avait jamais peur
être touchée à nouveau comme son maître l'avait touchée la nuit dernière. Sa chatte picotait et cela lui rappelait à quel point elle était pleine. Trois godes en forme de bite fourrés en elle.

*John*

John cherchait du plaisir avec les esclaves dans la ruelle. Il est resté des heures à regarder les putes se faire prendre et maltraiter. Finalement, John était prêt à se joindre à nous ; et pour évacuer un peu de frustration sur une de ces sales filles.
Il lui prit d'abord la bouche, laissant tomber son sac dans son gosier déjà rempli de sperme. Quand sa bouche s'ouvrit, John lui frappa violemment les joues, la forçant à lui sucer les couilles. L'excitation l'a fait bander en un instant. Il a ensuite baisé la fille en gorge profonde. Enfonçant son épaisse tête de champignon dans sa gorge, puis plus profondément, regardant la peau de son cou se resserrer autour du renflement de sa gorge.

"Mmmmm!" Il l'a tenu là jusqu'à ce qu'elle commence à se débattre, s'étouffant sur sa queue pour la retirer avant de la laisser respirer à nouveau.

"Ta bouche laisse à désirer, seau à sperme !" il s'est déplacé vers sa chatte, chatte large et humide. Il enfonça sa grosse bite dans son vagin dévasté, sentant le sperme des autres hommes s'écouler autour de sa bite alors qu'il la pénétrait et la retirait.

Voyant que son corps ne reflétait pas les coups qu'il lui donnait, il se dirigea vers son trou du cul toujours serré. Cela lui fit bouger un peu, provoquant un cri déchirant de sa part. Exactement ce que John voulait. Sa queue se contracta dans son anus serré avant qu'il ne commence ses longs coups brutaux.

Juste avant que John n'arrive, il s'est enfoncé dans sa chatte et a laissé toute la merde de son cul glisser de sa queue. Puis il est entré dans sa chatte comme tous les autres hommes avant lui. Une chose qu'il a faite et que les autres n'avaient pas encore fait, c'est qu'une fois ses couilles vidées, il a envoyé des jets et des jets de pisse dans son vagin. Elle a crié alors que l'urine chaude brûlait sa chatte ouverte.

PARTIE 3 À VENIR. VEUILLEZ COMMENTER ET VOTER ! J'apprécie et j'utilise vos pensées.

Articles similaires

Le Dragon (S)Couches V. 1 Ch. 02 (La Sorcière)

La sorcière * * * * Ma très chère Tessarie, Je sais que les temps sont durs en ce moment, mais sachez que j'ai fait de mon mieux pour que vous vous retrouviez dans un endroit sûr. Les terres humaines sont accueillantes pour notre espèce et même si elles ne sont pas dignes de confiance, je ne doute pas que vous serez bien traités et accueillis à bras ouverts. D'après ce que nous savons d'eux, ils évitent la magie, alors soyez prudent si vous choisissez d'exercer vos pouvoirs. . . L'accident aurait pu être pardonné s'il n'était pas si répandu, mais...

2.5K Des vues

Likes 0

Hors Limites Colocataire Pt. 3

Vue. La chaussette rose, pressant presque dans mes yeux. Il faisait sombre, mais après cet après-midi, je savais trop bien qu'il y avait des empreintes sales des orteils et de la plante des pieds dans une légère nuance de brun. Toucher. La voûte plantaire de Shiann, touchant mon nez. Les orteils contre mon front, se tortillant légèrement. Le talon, cognant mon menton plusieurs fois alors qu'elle descendait légèrement du canapé vers moi. La sensation d'un tissu légèrement usé, quelques lambeaux de coton qui s'étaient détachés du tissage de coton serré de ses chaussettes. Sonner. « Prouve-le. Prouve que tu n'es pas...

2.4K Des vues

Likes 0

Rentrer à la maison gay...

Rentrer à la maison gay… (Episode 2) Mon séjour chez l'oncle Donnie était enfin terminé. Nous avions eu des relations sexuelles sauvages exceptionnellement sensuelles presque tous les soirs. J'étais triste de devoir partir, mais j'étais également ravie d'explorer mes nouvelles connaissances sexuelles sur un garçon de mon âge. J'étais sûre de ma sexualité maintenant. Je suis gay! Il restait encore beaucoup d'été et ma troupe de scouts avait plusieurs voyages que j'attendais avec impatience. Il y avait un garçon de 2 ans plus jeune que moi avec qui j'aimais bien côtoyer lors des sorties. Son nom était Bobby, 15 ans, mince...

2.6K Des vues

Likes 0

Chérie partie 3

Dans cette partie, j'ai changé mon style de contorsion. PS J'aimerais savoir qui est votre fille préférée alors n'hésitez pas à commenter. 'Toc Toc Toc' John se réveilla en sursaut pendant un instant, oubliant où il était. Puis il l'entendit à nouveau. « Knock » « Knock » « Knock » mais cette fois, il était accompagné d'une voix douce et salée, « room service ». C'était Rose. John retira les couvertures de sa tête à temps pour la voir ouvrir dans sa tenue de femme de chambre avec un plateau de crêpes et de sirop. Voyant que John était debout, Rose fit un de ses sourires alléchants et...

2.4K Des vues

Likes 0

RUNAWAY Chapitre 19

Elle s'est réveillée quand elle l'a senti arrêter le camion, heureuse qu'elle ne soit pas encore dans son cauchemar et après avoir regardé à travers le pare-brise, elle a vu qu'ils étaient à nouveau dans une autre aire de repos. Je vois que tu es réveillée Belle au bois dormant. C'est l'heure d'une pause, de fumer et de quelques heures de sommeil, tu ne penses pas Senorita demanda-t-il ? Bien sûr approuva-t-elle avec un bâillement. Ils sortirent tous les deux du camion et elle se dirigea vers les toilettes pour femmes pour une pause pot. Quand elle est revenue, il avait...

2.9K Des vues

Likes 0

Déménagement de meubles

Avant de commencer, je veux commencer par me décrire. Je suis un garçon de 17 ans en pleine forme. J'ai de longs cheveux blonds que je laisse pousser jusqu'à ce qu'ils couvrent presque mes yeux. Je mesure environ 6' 3 et j'ai une très grosse bite. Et à cause de cela, je ne suis pas vierge. En fait, je pense que j'ai baisé toutes les filles de mon lycée. J'ai sonné à la porte, puis j'ai déplacé nerveusement mes pieds. Au bout d'un moment ou deux, la porte s'ouvrit. Debout là, il y avait la fille la plus chaude que j'aie...

2.4K Des vues

Likes 0

Fabrication d'un homme endommagé partie 1

La fabrication d'un homme endommagé • C'est ma premiere histoire. La première partie aura peu ou pas de sexe car je vais commencer par une histoire basée sur ma vie. Les événements sur lesquels je vais écrire me sont arrivés. Les noms seront changés pour protéger les moins innocents. Je passerai à la fiction lorsque la vengeance commencera, mais je ressens l'histoire ou l'histoire, peu importe ce que vous appelez, il est important de comprendre d'où vient le personnage principal. Maintenant, voici la question de savoir s'il sera bon ou mauvais alors qu'il se venge de ceux qui l'ont blessé. L'enfance...

2.6K Des vues

Likes 0

Ce que vous souhaitez

J'ai 25 ans, j'ai récemment terminé mes études de droit et je travaille des heures ridicules en tant qu'associé junior dans un cabinet de taille moyenne spécialisé dans le droit des assurances. Le salaire est assez décent, mais le travail est fastidieux. Sans Kaitlyn, j'aurais arrêté il y a des mois, mais elle illumine mes soirées et rend la corvée hebdomadaire tolérable. Nous nous sommes rencontrés à l'université, sommes tombés amoureux et nous nous sommes mariés lorsque nous avons obtenu notre diplôme. Puis une faculté de droit pour moi et une maîtrise en éducation pour elle. Elle a 23 ans et...

2.4K Des vues

Likes 0

Ceinture biblique - Partie 3 (FINALE)

«Je vais dans un camp chrétien», a annoncé Anne au petit-déjeuner un jour, environ deux semaines plus tard. Nos visites nocturnes étaient toujours en cours, mais plus nous continuions, plus j'étais résolu à ce que cela s'arrête. J'ai répondu à ma sœur en m'étouffant presque avec mes Cheerios, mais j'ai réussi à le couvrir d'une toux. Si j'étais vraiment le bon gars que je voulais être, ma première pensée aurait été de m'inquiéter de la façon dont elle allait survivre sans accès à sa dépendance, mais honnêtement, ma première inquiétude était de savoir comment j'allais survivre sans sexe pendant une semaine...

2.4K Des vues

Likes 0

Garde d'enfants avec Tara pt.2

Alors, j'étais là, debout dans la chambre de ma meilleure amie, ma bite semi-dure toujours dans sa main, un peu de mon sperme encore sur ses lèvres et sa langue. J'avais l'impression que ma force vitale s'était transformée en sperme et avait été aspirée hors de ma bite d'un seul coup. Et pourtant, j'en voulais plus. Elle venait de me faire la pipe la plus incroyable de ma vie, et maintenant je voulais lui rendre la pareille. Elle s'allongea sur le lit, glissant hors de sa culotte qui était déjà trempée d'impatience, me donnant la première vue complète d'elle nue. Ses...

2.2K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.