Actrice en herbe – L'histoire de Chelsea, partie 4 Le dilemme de Robs

509Report
Actrice en herbe – L'histoire de Chelsea, partie 4 Le dilemme de Robs

Chelsea avait vraiment besoin de bite maintenant et Rob a senti son opportunité, il a déplacé Keira sur le côté et est allé aligner sa bite quand Micheal l'a interrompu,

"Tu as bien fait, mais ceci est à moi, tu n'obtiendras que ce que je te passe. Maintenant, regarde-moi baiser ta sœur devant toi. Tu peux utiliser ton petit jouet comme bon te semble."

Rob était dévasté, il avait besoin de baiser sa sœur tout de suite mais il s'est retrouvé à obéir, il s'est tenu sur le côté alors que le vieil homme arrivait derrière elle, tendant la main, il lui tira les cheveux en arrière avec les deux mains, forçant sa tête vers le haut et la tirant. mamelons inconfortablement durs. Sa bite dure s'enfonçait directement dans sa chatte invitante, il n'y avait aucune résistance, son esprit ne résistait pas non plus, c'était la deuxième bite en moins de 24 heures que son corps prenait, celle-ci était tout aussi longue mais pas aussi grosse, ce qui n'était pas le cas. peu importe cependant, la position dans laquelle il la mettait lui permettait d'accéder à toutes ses parois intérieures, il avait commencé à un rythme régulier en prenant le temps de balancer ses hanches lorsqu'il était à l'intérieur d'elle ou de la laisser monter et descendre sur son manche, c'était c'était comme s'il la taquinait, la gardant au bord de l'orgasme sans la relâcher dans cet endroit paradisiaque.

Rob pouvait entendre sa sœur gémir, il était si dur qu'il regardait le vieux faire glisser sa bite dedans et dehors, à chaque fois que l'enrobage de son jus augmentait. Il capta du mouvement à ses côtés, ah oui, son petit jouet de baise comme il l'avait appelée. Keira était en forme de boule sur le sol, ses fesses rouges et crues, son visage et son corps couverts de jus de chatte. Il lui a demandé de se mettre à genoux face au couple qui baisait par la fenêtre, s'il ne pouvait pas baiser Chelsea, il évacuait sa frustration sur ce morceau de cul.

Keira ne s'est pas conformée, mais elle s'est tournée vers Rob, les larmes aux yeux, sachant qu'il allait la prendre si elle le faisait.

"S'il te plaît," lui fit-elle face, "Seul Joe m'a jamais eu, je vais te sucer la bite mais s'il te plaît, ne me baise pas."

Rob perdait patience, il voulait baiser mais il ne voulait pas la violer. Il lui a riposté,

"Etrange boussole morale que tu as là, tu penses que Joe ne verra pas d'inconvénient à ce que tu suces une bite mais qu'il tracerait la limite pour se faire baiser."

Il regarda le vieil homme pour obtenir de l'aide, sachant que personne ne viendrait, pour être honnête, il avait l'air bien trop occupé à écraser les hanches de Chelsea contre lui pour s'en foutre. Bien sûr, il l'écoutait pour voir comment son jeune protégé réagirait au refus de Keira.

Rob avait besoin d'une libération, il a réfléchi à ses options et s'est souvenu du cas des jouets. Il s'est approché et a choisi le gode noir aspiré de 8 pouces, c'était le plus gros là-bas.

"Voici le marché, je veux que tu sois à genoux sur ce gode en me donnant la meilleure foutue baise de tête et de seins que tu as jamais donnée, il pourra même sourire devant la caméra", décrochant le téléphone de Keira. "Je veux entendre tes gémissements plus fort que ma sœur là-bas. Si tu fais ça, je ne te baiserai pas à moins que tu ne le supplies. En quoi est-ce pour ta boussole morale."

Il était maintenant juste devant elle, sa main tombait, elle pensait qu'il allait tirer la chaîne sur son clitoris, mais à son grand soulagement, il enleva le poids et s'assit sur le canapé, le seul bruit dans la pièce maintenant était celui des gémissements de Chelsea et de la gifle humide que faisait sa chatte alors que la bite de Michael revenait en elle.

Keira, évaluant ses options et réalisant qu'elle en avait peu, prit le gode dans ses deux mains, il était énorme, elle n'avait jamais eu quelque chose d'aussi gros, son propre jouet était un petit vibromasseur et Joe ne mesurait qu'environ 5,5 pouces, elle avait Je ne me suis jamais plaint cependant.

Pendant ce temps, Chelsea avait été maintenue sur le bord plus longtemps que son corps ne pouvait le supporter, la prochaine poussée profonde que Micheal a délivrée, suivie de la poussée vers le bas sur ses hanches, provoquant le frottement de sa tête contre son point G, l'a mise dans une frénésie, son corps s'est effondré, pas pour la première fois, ses gémissements remplissaient la pièce, les jus libérés de sa chatte déjà détrempée, dégoulinaient, formant une zone humide en dessous d'elle, Micheal poussait toujours, retenant toujours ses cheveux en arrière, il ne la lâchait pas, les jus continuaient à couler de sa chatte alors que de multiples mini-orgasmes envahissaient son corps.

Keira avait maintenant pris sa position, à genoux devant le canapé, pour ne pas bloquer la vue de Rob sur Michael et Chelsea. Elle avait aspiré le jouet sur le sol entre ses jambes et plaçait nerveusement le bout contre son ouverture. Elle avait espéré que la langue monterait et descendrait sur la bite de Rob, ce qu'elle devait admettre était très agréable, tout en gardant un contact visuel avec lui. l'appareil photo de son téléphone, qu'il tenait, cacherait le fait qu'il n'était pas à l'intérieur.

Rob en était plus que conscient, mais il lui permettait de continuer la mascarade, il savait que le balancement sur le jouet l'aiderait à la lubrifier et il ne voulait pas lui faire de mal. Il a concentré la caméra sur son visage alors qu'elle prenait sa bite en se poussant pour prendre toute sa longueur dans sa gorge, ses yeux étaient remplis de larmes et alors qu'elle revenait pour prendre l'air, sa bite dégoulinait de la lubrification qu'elle avait ajoutée. Elle se releva en glissant sa bite trempée entre ses seins, c'était la première fois qu'il réalisait à quel point ils étaient gros par rapport à sa silhouette. Sa queue s'enfonça dans son décolleté, elle la serra de chacune de ses mains entourant sa queue gonflée. Sa poitrine était collante avec le sperme de Chelsea mais la bite mouillée la rendait à nouveau glissante, elle ouvrit la bouche pour la caméra puis baissa la tête en dégoulinant sur ses seins et la tête de la bite de Robs, elle commençait à s'amuser.

"Tu aimes la grosse bite, petite salope ?" Il adorait lui parler salement du pouvoir que cela lui donnait. Elle ne pouvait émettre qu'un son étouffé mais hocha la tête pour signaler oui. Rob lui prit l'arrière de la tête avec sa main gauche, gardant la caméra stable et la força à descendre sa chemise en la tenant là, ses mains essayant de repousser ses cuisses, ses yeux le regardant alors qu'elle luttait pour respirer. Elle crut qu'elle allait s'évanouir, elle sentit la force dans ses bras s'affaiblir, ses yeux commencèrent à retomber.

"Est-ce qu'elle est plus grosse que la petite salope de Joe" sourit Rob en relâchant sa tête, elle retira une corde de précum et de salive joignant toujours sa bouche à sa bite tombant au milieu sur sa poitrine. Pas pleinement consciente de son environnement, elle se contenta de répondre.

"Beaucoup plus gros monsieur", puis un souffle d'air et elle a crié,

"Oh putain oui !"

Rob l'avait parfaitement chronométré pour la caméra, comme elle venait juste de finir de dire qu'il était plus gros, il avait poussé sur son corps affaibli, la chatte de Kiera avait répondu à la tête du jouet mais la pression qu'il avait appliquée avait complètement écarté ses lèvres, non visible par la caméra mais les 8 pouces complets avaient maintenant disparu en elle, elle fut soudain submergée de plaisir, son corps palpitant sur la grosse bite en plastique. Sa bouche alternait entre succion et haletant alors qu'elle se levait en faisant glisser la bite de haut en bas de ses seins. Sa poitrine brillait maintenant de l'humidité qu'elle avait appliquée. Rob la repoussa sur le gode, la tenant là. Il avait la tête presque violette, il regardait Keira dans les yeux.

"Tu veux que je te baise déjà ?"

Keira secoua la tête en déclinant l'offre.

Rob a souri, il a retourné son téléphone et lui a montré la vidéo d'elle criant alors qu'elle reconnaissait la taille de sa bite par rapport à celle de Joe, puis avec désinvolture, tout en lui giflant le visage, il a ouvert un message joignant le fichier vidéo.

"Tu as promis, salaud" essaya-t-elle de se lever et de s'éloigner. Rob lui tenait les cheveux et la forçait à reculer, sa queue lui frappant à nouveau la joue.

"J'ai dit que je ne te baiserais pas à moins que tu ne me le supplies, tu as le choix maintenant de me supplier de jouir dans ta petite chatte ou pas, je sais juste que je vais envoyer cette petite vidéo montrant ta morale." Le plan de Rob avait fonctionné, pensait-il.

Micheal, qui n'était pas satisfait de la clémence de Rob plus tôt, lorsqu'elle l'avait nié, était maintenant impressionné, il pouvait voir le potentiel de Rob, son côté sadique était bien en avance sur son âge. Son propre rythme s'accélérait alors que Chelsea, maintenant fatiguée, commençait à s'engourdir à cause de tous ses orgasmes, il tendit la main avec une main passant ses doigts sur son clitoris, les jus avaient coulé directement là-bas et c'était une friandise collante et bâclée, le le mouvement là-bas fit réagir son corps pour ce qui était sûrement la dernière fois qu'elle pouvait le faire, ses doigts et son pouce trempant rapidement alors qu'ils massaient son bourgeon, il ne pouvait pas entendre ce qui se passait derrière lui alors que les gémissements de Chelsea remplissaient à nouveau la pièce, cependant , il ne fallut pas longtemps avant de voir la jeune blonde passer devant lui de manière instable en tenant le gode au fond d'elle, elle s'approcha de la fenêtre, plaçant les deux mains contre elle, tenant maintenant le jouet juste avec les muscles de sa chatte mouillée, c'était une lutte pour laisse le ici. Elle se tourna pour attirer le regard de Chelsea alors qu'elle parlait doucement à Rob :

"Baise-moi s'il te plaît"

"Plus fort", a-t-il demandé "demandez-le"

Déjà humiliée, elle inspira profondément, regarda par la fenêtre et cria

"J'AI BESOIN DE QUE VOUS BAISE MA PETITE CHATTE SALOPE, REMPLISSEZ-MOI DE VOTRE SPERME S'IL VOUS PLAIT MONSIEUR."

La soumission de sa proie a tellement excité Rob. Il doutait qu'il tiendrait longtemps, mais il s'est approché derrière elle, sortant le jouet de sa chatte, provoquant une poussée d'air à l'intérieur alors que la tête du plastique glissant quittait son trou, dès qu'il était sorti, s'il était remplacé, ce La fois où elle a senti sa bite dure, chaude et glissante pousser vers l'intérieur, il a jeté le gode abandonné sur le côté, il s'est posé aux pieds de Michael, ses mains enroulées autour de sa poitrine lui pinçant les mamelons, il a frappé fort dans son corps, l'utilisant. pour son propre plaisir, ses halètements et ses gémissements s'ajoutant à la voix à côté d'elle, son souffle rapide remontant la fenêtre contre laquelle elle se pressait, se repoussant sur la bite qui la violait, elle ne pouvait pas nier que c'était incroyable, elle se sentait rassasiée, elle pouvait sentir sa bite palpiter en elle et le coup occasionnel de précum s'ajoutant à son propre jus. Son rythme s'intensifia, le jeune homme la frappa comme un marteau-piqueur, chaque poussée se heurtant à un fort claquement contre ses fesses.

Chelsea était presque jalouse, son propre clitoris, maintenant des picotements, elle commença à repousser la bite de Michael, il avait bien fait de durer aussi longtemps, principalement en maintenant un rythme constant, mais lui aussi, inspiré par l'enthousiasme de Rob, augmenta également le rythme en essayant de correspondre. le jeune étalon à côté de lui, Chelsea le suppliait plus fort, elle criait pour plus. Ou dirigeait-elle Rob, qui connaissait peut-être les deux. Rob a continué à marteler, lui criant à chaque poussée

"Tu aimes ça, petite salope", "c'est vrai, prends ma bite, putain"

Michael a été le premier à exploser, sa queue tirant plusieurs coups au fond de la chatte de Chelsea, c'était probablement une bonne chose qu'il ait fait, son cœur ne pouvait pas en supporter beaucoup plus à ce rythme. Elle sentit la charge au plus profond de son col alors qu'elle aussi jouissait une dernière fois. Il retira sa bite couverte de sperme, commençant déjà à perdre de sa rigidité. Un fort bruit venant des lèvres de sa chatte alors qu'il partait, il n'avait pas fini mais il ramassa le gode à ses pieds, toujours trempé dans la chatte de Keira, il le passa une fois contre son trou puis le poussa, ses lèvres entrouvertes, avalant et s'étirant avec reconnaissance le plug retient maintenant son sperme à l'intérieur. Il lui a demandé de le garder là, ce qu'elle a fait de son mieux en serrant ses muscles déjà fatigués. Il s'est approché de son visage, lui offrant sa demi-bite à nettoyer, qu'elle a aspirée avec plaisir. Le mélange de sueur et de leur sperme laissait un goût inhabituel mais qu'elle dévora avec impatience. Il la libéra finalement de sa chaîne, lui permettant de toucher le sol avec ses coudes, maintenant juste ses fesses en l'air, la regardant sous un angle qui lui permettait de vue de la bite de Rob disparaissant dans et hors de la chatte de la jeune blonde, son anneau de clitoris rebondissant sous la force.

Rob a crié, son corps tremblant lorsque la première charge a frappé profondément à l'intérieur de Keira, le deuxième coup presque aussi puissant que le premier a frappé plus profondément à l'intérieur, ce qui s'explique par le fait qu'il l'avait maintenue profondément sur son manche. Keira, se retourna sans qu'on lui le demande et s'agenouilla pour lui nettoyer la bite, elle pouvait sentir le sperme couler sur les lèvres de sa chatte. Elle leva les yeux, Rob souriait, Michael aussi, mais il avait encore des idées.

Il est sorti de côté, laissant un espace entre la fenêtre et Chelsea. Keira savait ce qu'il voulait et si elle était honnête, elle le voulait aussi, elle écarta les jambes de chaque côté de la tête de Chelsea surprise, se penchant en arrière pour lui montrer sa chatte remplie de sperme. Michael a parlé.

"Ton dernier travail, mange le sperme de ton frère dans sa chatte, mais ne laisse pas ton propre jouet s'échapper"

Si elle n'avait pas été si fatiguée et épuisée, elle aurait probablement commencé à manger la chatte de Keira avant qu'il ait fini, cela dit, il en restait encore assez en elle pour sortir, elle lui rendrait avec gratitude la faveur que Keira lui avait accordée plus tôt. Manger le sperme de Rob n'était pas un problème non plus, pas comme si elle n'avait pas pris sa bite auparavant, pas que Micheal le sache. Elle se pencha en avant immédiatement enivrée par l'odeur de la chatte fraîchement baisée, sa langue s'élançant directement dans son trou d'amour, elle suça les lèvres de Keira alors qu'elle se retirait pour respirer, son seul reproche était la mobilité réduite de ses mains liées ensemble, elle voulait pour rapprocher Keira.

Sentant les frustrations de Chelsea et désireuse de recevoir un léchage de langue plus profond de la magnifique brune, Keira souleva ses fesses, poussant ses hanches vers l'avant, ce qui permit à Chelsea de mettre ses mains à plat autour de ses fesses alors qu'elle se baissait. Maintenant, ses doigts pouvaient saisir le petit cul sexy de la blonde tout en utilisant ses pouces pour ouvrir sa chatte, exposant davantage le trou noir suintant maintenant de liquide blanc. La langue de Chelsea continua son assaut, arrachant une respiration superficielle à Keira. Elle a déplacé le mélange de fluides plus haut et sur son clitoris, encerclant l'anneau toujours attaché, quand elle l'a tété, elle a senti son sperme, sa chatte palpitait en faisant sortir plus de sperme, qu'elle a lapé joyeusement. Le sperme coulait dans le canal jusqu'aux fesses de Keira, formant une flaque autour de son anneau. Chelsea s'est souvenue de la sensation ressentie lorsque son propre cul avait été léché plus tôt et lui a rendu la pareille. Le monde de Keira a explosé, la sensation était sensationnelle, elle a tiré ses jambes plus haut comme par réflexe, donnant un meilleur accès à son trou vierge. Chelsea a continué à laper le sperme qui coulait de la chatte de Keira, écoutant tout le temps ses gémissements, elle pouvait sentir son propre jus se développer à nouveau, ce qui rendait difficile de garder le gode en elle. Elle n'arrêtait pas de taquiner le petit trou du cul de Keira avec sa langue, l'entendant répondre à chaque contact, elle décida d'aller plus loin, poussant sa langue contre la résistance de son trou, son nez s'insérant désormais pratiquement dans sa chatte. Keira laissa échapper un halètement, elle sentit son cul s'ouvrir et la résistance de son spinxhter facile, la langue de Cheslea explora en elle alors qu'elle balançait son corps contre elle, son corps explosait dans l'orgasme, sa chatte et son cul palpitaient tous les deux, le jus coulait partout. Le visage de Chelsea, puis elle est retombée, elle était épuisée.

Micheal et Rob avaient tous deux apprécié le spectacle qu'ils avaient monté, Rob était déjà à nouveau dur alors que Micheal se débattait, les effets de son viagra passant maintenant, même s'il avait encore un semi d'une longueur relativement bonne, il savait que s'il ne pourrait pas baiser à nouveau.

"Super spectacle", a-t-il déclaré.

Il se tourna vers Rob,

"Je suis impressionné par ton fils, je pensais que tu allais laisser passer l'opportunité de baiser la jeune Keira ici quand elle a protesté, mais tu as vraiment tenu ses promesses à la fin." Ils regardèrent tous les deux Keira qui était trop fatiguée pour réagir mais la réalisation de ce qu'elle avait fait commençait à lui venir en tête.

Michael a continué,

"Quelques choses à régler cependant, mon fils, comme tu le sais, je ne tolère pas l'échec et en tant que telle, la jeune Keira ici présente devait faire ses preuves auprès de moi pour conserver son emploi. Pour l'instant, je suis indécise," Keira leva les yeux vers Michael. presque suppliante, cela ne pouvait pas être pour rien, pensait-elle.

« Cependant, vous m'avez impressionné au point que j'ai peut-être un travail pour vous. Je vois du potentiel dans la façon dont vous vous comportez, ma seule préoccupation est de savoir si vous pouvez suivre les ordres ou si votre loyauté était uniquement envers votre sœur.

Micheal fit le tour de la pièce, récupérant le téléphone abandonné de Keira, une rapide claque sur le cul de Cheslea. Retour à la fenêtre.

"Alors voilà," il se tourna vers Keira.

"Votre travail actuel a disparu, cependant, si vous voulez garder la vie à laquelle vous êtes habitué, votre nouvelle offre est la suivante. Vous serez un petit jouet de baise pour moi et pour tout assistant que j'embauche. Vous vous habillerez comme instruit au travail et accomplissez vos tâches habituelles. Vous ne refuserez ces services à personne ni à moi-même ni à l'assistant du commandement. Évidemment, je tire mon grade, donc ce que je dis est valable.

Keira est allée protester mais a été interrompue.

"Et avant que tu n'en parles. Je m'en fous de Joe, en fait, je veux que tu lui envoies cette vidéo expliquant que tu es maintenant un petit jouet de baise pour lui toi-même. S'il reste avec toi, très bien s'il part, qu'il en soit ainsi. Je pense que nous savons tous les deux que ta priorité est la petite vie parfaite que tu as grâce à moi. Si tu acceptes, tu envoies la vidéo maintenant et tu viens ici et tu me suces à nouveau."

Sur ce, il jeta son téléphone. Il se tourna vers Chelsea en levant son visage, il admira à quel point elle était jolie, couverte de sperme.

"Vous avez bien fait, conformément au contrat que vous avez accepté, vous serez l'actrice principale du second rôle sur le plateau. Votre seule condition est que vous deviez refaire cela pour la caméra pour moi."

Chelsea sourit, elle s'était humiliée mais elle allait enfin réaliser son rêve.

"Merci monsieur," répondit-elle.

Finalement, il se tourna vers Rob.

"Donc, ta sœur a ce qu'elle veut, tu n'as plus besoin de le faire, j'aimerais t'offrir le nouveau poste d'assistante, tu aiderais dans ces situations et tu demanderais à une fille de te rendre compte directement, que ce soit Keira ou non. être vu."

Elle était toujours assise, nue, contre la fenêtre, tenant simplement le téléphone.

"J'ai besoin de voir que tu peux suivre les instructions cependant, si tu veux ce travail, il fit une pause, le regardant directement dans les yeux, retire simplement ce gode de la chatte de ta sœur et nettoie tout le sperme d'elle. En récompense, et considérant qu'elle est toujours attachée par ces jolis poids pour les tétons, tu peux la prendre, en fait mon fils, si tu préfères lui prendre le cul, il n'a pas été aussi utilisé aujourd'hui. Rappelez-vous que c'est votre choix. Chelsea a le travail de toute façon et vous ne le faites pas. Je dois baiser ta sœur pour avoir un travail hors de moi"

Les yeux de Rob ont éclairé l’opportunité offerte. Reprendre sa sœur et lui prendre le cul alors qu'elle était sans défense, c'était plus qu'il n'aurait jamais pu imaginer.

Chelsea est allée plaider mais Michael a placé son doigt sur sa bouche.

"Maintenant, maintenant, c'est sa décision, pas la vôtre", se retira-t-il ensuite sur le canapé.

"Keira, chérie, tu dois décider maintenant soit te changer et partir, soit trier et amener ce joli cul ici."

Keira fut la première à bouger, elle commença à se diriger vers sa pile de vêtements, puis les entassa dans ses mains près de sa poitrine, dans l'espoir de bluffer Micheal, mais il ne reconnut même pas son mouvement. Elle fit une pause pour réfléchir à la décision qui allait changer sa vie, puis laissa finalement tomber la pile et appuya sur envoyer au téléphone.

"Voilà, salaud", lança-t-elle le téléphone à Michael alors qu'elle prenait position entre ses jambes, dirigeant sa bite flasque dans sa bouche. Michael a simplement souri.

Chelsea tremblait, Rob ne lui ferait sûrement rien, elle avait le travail maintenant, elle serait célèbre, elle pourrait payer Rob assez pour ne jamais avoir besoin de travailler. Bon sang, elle le laisserait même la baiser une fois de plus quand il n'y avait personne d'autre si cela le rendait heureux, mais personne ne lui mettrait quoi que ce soit dans le cul. Les réponses à ses questions suivirent bientôt, elle ne put s'empêcher de haleter lorsqu'elle sentit le gode de 8 pouces se retirer, puis s'enfoncer profondément à l'intérieur une fois de plus, l'humidité en elle étant encore plus évidente à cause des bruits que faisait sa chatte. Alors qu'il quittait complètement son corps, elle sentit un soudain courant d'air monter en elle et la sensation familière d'une rivière coulant de son trou vers son clitoris.

Rob s'est positionné derrière elle, il avait très envie de baiser sa sœur mais n'aimait pas l'idée du sperme d'un autre homme dans sa bouche, toujours face à la belle chatte exposée sur son visage, il a fermé les yeux et a laissé sa langue attraper le mélange de jus sortant, sa langue frappa son clitoris, provoquant de petits halètements de la part de sa sœur, il avala la première bouchée, un mélange de sucré et de salé, il découvrit bientôt que plus Chelsea gémissait, plus son goût sucré dominait la texture filandreuse salée. du vieil homme. Sa langue explorait, sa chatte était vraiment gonflée, elle avait tellement été utilisée ces dernières 72 heures. Il s'est permis de passer sa langue jusqu'à ses fesses. Chelsea a involontairement tremblé et haleté, c'était la deuxième fois qu'on lui léchait le cul aujourd'hui et son corps a adoré ! C'était tout l'encouragement dont Rob avait besoin : il continuait à faire passer sa langue de son clitoris jusqu'à son cul qu'il sentait pousser contre lui à chaque fois. Il ne fallut pas longtemps avant que tout ce que Rob puisse goûter soit le jus de sa sœur, ses deux trous étaient détrempés, glissants de sperme et de salive. Il se leva et se tourna pour montrer à Michael qui était toujours servi par Keira, sa bite montrant des signes de vie mais toujours pas dure, elle faisait de son mieux cependant.

Michael sourit,

"Bon travail, tu as fini alors ?"

C'était la dernière chance de Rob de reculer, il regarda à nouveau le corps de Chelsea, sa chatte et son cul semblant si invitants. Tout dans sa tête lui disait de dire oui, c'était fini.

Au lieu de cela, il s'est mis à genoux, il a levé la tête de sa bite en effleurant le clitoris de Chelsea puis à travers ses lèvres lisses, il a poussé à l'entrée de son tunnel d'amour, il n'y a eu aucune résistance, il a pris 2 ou 3 coups, sa bite luisant dedans ses jus.

Chelsea était complètement engourdie maintenant, elle savait qu'il la baisait à nouveau mais à part la sensation occasionnelle qu'elle ressentait peu, elle voulait juste que ce soit fini, elle aurait mal demain.

Frustré par le manque de réponse de son amant, Rob a décidé qu'il allait aller plus loin, il s'est retiré, sans aucun avertissement, il s'est levé pour donner un meilleur angle, puis a dirigé sa tête de bite scintillante vers son cul. C'était serré, sa queue glissait alors qu'il essayait de pousser. Chelsea se tortillait sous lui, elle n'en voulait pas, Rob tira ses cheveux en arrière lui rappelant le poids sur ses mamelons, la douleur la fit geler pendant un long moment. Assez, elle haleta en sentant les muscles de ses fesses se détendre, elle sentit chaque millimètre qui s'enfonçait, ses fesses attrapant et tirant maintenant alors que sa chemise entrait, heureusement, il poussa lentement, lui permettant de s'ajuster et d'accueillir l'intrus en elle.

Rob pouvait sentir la chaleur du cul de sa sœur alors qu'il poussait plus profondément, la sensation étant différente de celle de sa chatte, non seulement à cause de l'étroitesse mais de la chaleur et de la texture de son intérieur. Il a finalement touché le fond en elle, son os pelvien reposant bien contre ses joues comprimées. Il l'a tenu là pendant quelques secondes, observant la scène devant lui et permettant également à Chelsea d'apprécier les sensations qui se passaient dans son corps. Elle appréciait effectivement cela, des sentiments qu'elle n'avait jamais ressentis l'envahissaient. Elle gémissait de plus en plus alors que Rob commençait à se retirer et à rentrer en elle, son cul tenant et agrippant tout le temps son épaisse tige de 7 pouces. Elle était reconnaissante pour la lubrification que sa chatte lui avait apportée. Elle frissonna alors que le rythme augmentait, un mélange de douleur et de plaisir tandis que son frère intensifiait son rythme. La résistance dans son cul s'estompe maintenant et son cul est maintenant maintenu ouvert par Rob alors que sa bite disparaît encore et encore. Chelsea n'avait aucun contrôle sur son corps, elle commença à se balancer contre sa queue pour répondre à ses poussées, elle pouvait sentir sa chatte se relever et le filet couler le long de sa jambe. Puis soudain, alors qu'elle s'habituait au rythme, elle sentit Rob s'ajuster, il s'accroupit maintenant autour d'elle en poussant vers le bas avec ses poussées, elle avait l'impression qu'il essayait de lui arracher la chatte depuis le cul. Elle ne pouvait pas nier la sensation, mais à mesure que Rob augmentait la pression, elle sentait son corps se développer, allait-elle vraiment jouir de son cul après avoir été pilonnée ? La réponse fut bientôt donnée à tous, à portée de voix.

"Ohhhh oui, fuccccccckk ! Oh mon Dieu, oui, baise-moi le cul" elle haletait entre ses cris, sans aucun doute le plus gros orgasme de la journée, peut-être même de sa vie. Son cul était maintenant lubrifié, elle ne savait pas vraiment de quoi, son cul pouvait-il même produire du lubrifiant ? C'était en toute honnêteté, principalement après l'orgasme de Chelsea, que Rob avait dû revenir à sa position à genoux derrière elle, l'accroupissement était bon mais lui enlevait beaucoup. Il se rapprochait lui-même, Chelsea n'était plus vraiment d'accord, il lui martelait le cul maintenant plus lâche, de plus en plus fort, il s'en fichait s'il la blessait maintenant, ses grognements suggéraient que c'était le cas, il pouvait sentir son propre orgasme se construire. Il poussa fort et profondément, son propre gémissement fort tandis que sa bite palpitait en elle, il la tenait au fond d'elle, laissant chaque coup remplir son trou chaud et collant. Il se tourna comme pour obtenir l'approbation du vieil homme, il fut juste à temps pour le surprendre en train de tirer les cheveux de la jeune blonde en arrière, caressant ce qui semblait encore n'avoir l'air que d'une bite semi-dure, libérant ce qui était maintenant une goutte de sperme sur son visage alors qu'il gémit, il était vraiment épuisé. Rob sourit alors que le vieil homme giflait les restes de son sperme sur ses joues.

Rob parla, s'adressant à son jouet de baise officiel.

"Salope, viens nettoyer ça", retirant sa bite du cul de sa sœur. Keira, acceptant maintenant son rôle, a pris sa bite dans sa bouche avant de passer sa langue sur le cul de Chelsea, en alternant entre les 2.

Michael a maintenant presque changé. Bouclant son pantalon, il se tourna vers les 3 corps nus devant lui.

"On se voit tous lundi matin à 9 heures" Sur ce, il les laissa ranger.

Articles similaires

Le Dragon (S)Couches V. 1 Ch. 02 (La Sorcière)

La sorcière * * * * Ma très chère Tessarie, Je sais que les temps sont durs en ce moment, mais sachez que j'ai fait de mon mieux pour que vous vous retrouviez dans un endroit sûr. Les terres humaines sont accueillantes pour notre espèce et même si elles ne sont pas dignes de confiance, je ne doute pas que vous serez bien traités et accueillis à bras ouverts. D'après ce que nous savons d'eux, ils évitent la magie, alors soyez prudent si vous choisissez d'exercer vos pouvoirs. . . L'accident aurait pu être pardonné s'il n'était pas si répandu, mais...

2.5K Des vues

Likes 0

Hors Limites Colocataire Pt. 3

Vue. La chaussette rose, pressant presque dans mes yeux. Il faisait sombre, mais après cet après-midi, je savais trop bien qu'il y avait des empreintes sales des orteils et de la plante des pieds dans une légère nuance de brun. Toucher. La voûte plantaire de Shiann, touchant mon nez. Les orteils contre mon front, se tortillant légèrement. Le talon, cognant mon menton plusieurs fois alors qu'elle descendait légèrement du canapé vers moi. La sensation d'un tissu légèrement usé, quelques lambeaux de coton qui s'étaient détachés du tissage de coton serré de ses chaussettes. Sonner. « Prouve-le. Prouve que tu n'es pas...

2.4K Des vues

Likes 0

Rentrer à la maison gay...

Rentrer à la maison gay… (Episode 2) Mon séjour chez l'oncle Donnie était enfin terminé. Nous avions eu des relations sexuelles sauvages exceptionnellement sensuelles presque tous les soirs. J'étais triste de devoir partir, mais j'étais également ravie d'explorer mes nouvelles connaissances sexuelles sur un garçon de mon âge. J'étais sûre de ma sexualité maintenant. Je suis gay! Il restait encore beaucoup d'été et ma troupe de scouts avait plusieurs voyages que j'attendais avec impatience. Il y avait un garçon de 2 ans plus jeune que moi avec qui j'aimais bien côtoyer lors des sorties. Son nom était Bobby, 15 ans, mince...

2.6K Des vues

Likes 0

Chérie partie 3

Dans cette partie, j'ai changé mon style de contorsion. PS J'aimerais savoir qui est votre fille préférée alors n'hésitez pas à commenter. 'Toc Toc Toc' John se réveilla en sursaut pendant un instant, oubliant où il était. Puis il l'entendit à nouveau. « Knock » « Knock » « Knock » mais cette fois, il était accompagné d'une voix douce et salée, « room service ». C'était Rose. John retira les couvertures de sa tête à temps pour la voir ouvrir dans sa tenue de femme de chambre avec un plateau de crêpes et de sirop. Voyant que John était debout, Rose fit un de ses sourires alléchants et...

2.4K Des vues

Likes 0

RUNAWAY Chapitre 19

Elle s'est réveillée quand elle l'a senti arrêter le camion, heureuse qu'elle ne soit pas encore dans son cauchemar et après avoir regardé à travers le pare-brise, elle a vu qu'ils étaient à nouveau dans une autre aire de repos. Je vois que tu es réveillée Belle au bois dormant. C'est l'heure d'une pause, de fumer et de quelques heures de sommeil, tu ne penses pas Senorita demanda-t-il ? Bien sûr approuva-t-elle avec un bâillement. Ils sortirent tous les deux du camion et elle se dirigea vers les toilettes pour femmes pour une pause pot. Quand elle est revenue, il avait...

2.9K Des vues

Likes 0

Déménagement de meubles

Avant de commencer, je veux commencer par me décrire. Je suis un garçon de 17 ans en pleine forme. J'ai de longs cheveux blonds que je laisse pousser jusqu'à ce qu'ils couvrent presque mes yeux. Je mesure environ 6' 3 et j'ai une très grosse bite. Et à cause de cela, je ne suis pas vierge. En fait, je pense que j'ai baisé toutes les filles de mon lycée. J'ai sonné à la porte, puis j'ai déplacé nerveusement mes pieds. Au bout d'un moment ou deux, la porte s'ouvrit. Debout là, il y avait la fille la plus chaude que j'aie...

2.4K Des vues

Likes 0

Fabrication d'un homme endommagé partie 1

La fabrication d'un homme endommagé • C'est ma premiere histoire. La première partie aura peu ou pas de sexe car je vais commencer par une histoire basée sur ma vie. Les événements sur lesquels je vais écrire me sont arrivés. Les noms seront changés pour protéger les moins innocents. Je passerai à la fiction lorsque la vengeance commencera, mais je ressens l'histoire ou l'histoire, peu importe ce que vous appelez, il est important de comprendre d'où vient le personnage principal. Maintenant, voici la question de savoir s'il sera bon ou mauvais alors qu'il se venge de ceux qui l'ont blessé. L'enfance...

2.6K Des vues

Likes 0

Ce que vous souhaitez

J'ai 25 ans, j'ai récemment terminé mes études de droit et je travaille des heures ridicules en tant qu'associé junior dans un cabinet de taille moyenne spécialisé dans le droit des assurances. Le salaire est assez décent, mais le travail est fastidieux. Sans Kaitlyn, j'aurais arrêté il y a des mois, mais elle illumine mes soirées et rend la corvée hebdomadaire tolérable. Nous nous sommes rencontrés à l'université, sommes tombés amoureux et nous nous sommes mariés lorsque nous avons obtenu notre diplôme. Puis une faculté de droit pour moi et une maîtrise en éducation pour elle. Elle a 23 ans et...

2.4K Des vues

Likes 0

Ceinture biblique - Partie 3 (FINALE)

«Je vais dans un camp chrétien», a annoncé Anne au petit-déjeuner un jour, environ deux semaines plus tard. Nos visites nocturnes étaient toujours en cours, mais plus nous continuions, plus j'étais résolu à ce que cela s'arrête. J'ai répondu à ma sœur en m'étouffant presque avec mes Cheerios, mais j'ai réussi à le couvrir d'une toux. Si j'étais vraiment le bon gars que je voulais être, ma première pensée aurait été de m'inquiéter de la façon dont elle allait survivre sans accès à sa dépendance, mais honnêtement, ma première inquiétude était de savoir comment j'allais survivre sans sexe pendant une semaine...

2.4K Des vues

Likes 0

Garde d'enfants avec Tara pt.2

Alors, j'étais là, debout dans la chambre de ma meilleure amie, ma bite semi-dure toujours dans sa main, un peu de mon sperme encore sur ses lèvres et sa langue. J'avais l'impression que ma force vitale s'était transformée en sperme et avait été aspirée hors de ma bite d'un seul coup. Et pourtant, j'en voulais plus. Elle venait de me faire la pipe la plus incroyable de ma vie, et maintenant je voulais lui rendre la pareille. Elle s'allongea sur le lit, glissant hors de sa culotte qui était déjà trempée d'impatience, me donnant la première vue complète d'elle nue. Ses...

2.2K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.