Petite fille dans la rue

623Report
Petite fille dans la rue

Tu la connais

Elle habite à deux pas de chez toi. Son nom est Kara et elle vit avec son jeune frère et sa sœur. Elle doit avoir environ 10 ans maintenant et sa sœur et son frère ont 8 et 6 ans. Sa famille a emménagé dans le quartier il y a environ 5 ans. Son père est vendeur pour un concessionnaire Dodge de l'autre côté de la rivière et sa mère est infirmière dans une maison de retraite de l'autre côté de la ville.
J'ai connu ses parents en les voyant pendant que je passais en voiture et que nous nous saluions ou lorsque je promenais mon chien. Nous discutons de la météo et de ce qui se passe avec les voisins.
Kara est un peu timide quand je la vois jouer avec les autres enfants. Il n'y a que quelques enfants avec qui elle peut jouer et la plupart d'entre eux sont des garçons, mais il y a quelques filles plus jeunes. Je la vois de temps en temps jouer avec les filles mais elles veulent toujours jouer à la poupée et elle pense qu'elle est trop vieille pour ça.
La plupart de l'été, je la vois faire du vélo avec quelques garçons, l'un a 13 ans et s'appelle Robbie et l'autre a 9 ans et s'appelle Joey. À quelques reprises, je les ai attrapés derrière ma maison qui possède un petit bois juste à l'intérieur de ma limite de propriété. La plupart du temps, ils sont dans leur fort qu'ils construisent avec le bois des détritus du voisin avant que l'éboueur puisse le ramasser.
Un jour, j'ai vu de la fumée s'échapper du fort et je leur ai dit de le démolir avant de mettre le feu au bois. Les garçons étaient énervés contre moi mais je savais qu'ils trouveraient un autre endroit où sortir, ce qu'ils ont fait mais sans que je le sache. J'avais un cabanon à l'arrière où je stocke tous mes outils de pelouse et les choses que je n'utilise jamais. C'était un grand cabanon qui était rattaché à mon garage par une porte. Bien entendu, le garage a des fenêtres d'un côté.
Retour à Kara maintenant que tu connais mon arrière-cour. Elle est très petite pour une fille de 10 ans, environ 4'8" et mince mais pas maigre. Robbie est de taille normale, tout comme Joey. Les grands-parents de Kara devaient être en partie asiatiques car cela se voyait dans ses yeux et la couleur de sa peau. C'était une belle fille et commençait tout juste à mûrir avec de petits seins et de jolies fesses. Ses jambes semblaient avoir été formées par un artiste travaillant l'argile. Elle aimait porter des jupes courtes et une chemise boutonnée avec les queues nouées au nombril. Elle a les cheveux coupés courts avec une frange. Parfois, de loin, elle ressemble à un garçon, mais de près, maintenant, elle n'est plus qu'une fille.
Certains jours, quand je travaille dans la cour, je jure qu'elle me taquine en passant devant elle, en se tenant debout sur les pédales et en se penchant sur le guidon pour que je puisse regarder sa culotte ou en s'asseyant sur le siège avec ses pieds sur les barres. Je peux voir ses belles jambes.
Un jour, j'ai regardé par la lunette arrière et j'ai pu la voir avec les garçons dans les bois et Robbie était assis par terre avec Kara debout devant lui, les mains sous sa jupe. On pouvait voir qu'il jouait avec sa chatte et qu'elle essayait de s'enfuir mais il avait une main sur ses fesses pendant qu'il jouait. Joey se tenait là, regardant ce que Robbie faisait avec Kara. Quand ils m'ont vu, les garçons se sont levés et se sont enfuis mais Kara restait là où elle était, trop effrayée pour bouger. Je lui ai dit de rentrer chez elle et que je ne dirai rien à ses parents.
C'est deux semaines plus tard que je les ai rattrapés mais cette fois, Kara était au sol et Robbie était debout. Robbie avait baissé son pantalon et tenait sa main sur sa bite. Elle le regardait comme si c'était un chien dont elle n'était pas sûre. Je pouvais voir sa main et la sienne bouger d'avant en arrière et il lui criait de continuer ainsi. Je suis resté là pour voir ce qui s'était passé. Je l'ai vu retirer sa main et elle a continué à bouger sa main. Deux minutes plus tard, Robbie bougeait ses fesses d'avant en arrière et lui disait plus vite. Quand elle l'a fait, il lui a attrapé la main et lui a injecté du sperme sur toute la main. Elle avait l'air stupide mais n'a jamais retiré sa main de sa queue. Quand il eut fini, il remonta son pantalon puis s'éloigna avec Joey derrière lui.
Kara se tenait là, regardant sa main dégoulinante de sperme, elle a regardé autour d'elle et m'a vu debout là en souriant et elle a souri en retour mais est rentrée chez elle comme si le diable était derrière elle. Ces jambes courtes couraient aussi vite qu'elles le pouvaient et sa jupe courte remontait autour de sa taille. Je restais juste debout en souhaitant que ce soit mon sperme qui soit sur sa main.
Le lendemain, alors que je promenais mon chien, elle était dans la cour avec sa mère et je lui ai souri et lui ai fait un clin d'œil en mettant mon doigt sur mes lèvres. Elle sourit, leva la main et se lécha les doigts. Tu parles d'être surpris, mes yeux ont dû sortir de ma tête. J'ai trébuché et j'ai failli étouffer mon chien et Kara est restée là et a ri comme une enfant de 4 ans.
Le samedi suivant, je revenais de promener le chien vers midi lorsque j'ai entendu des voix venant de l'arrière-cour. Je me suis promené dans la maison mais il n'y avait personne. Puis je les ai encore entendus, ils venaient de mon hangar. J'ai entendu des gémissements et des gémissements, mais ce n'était pas dû à la douleur, cela ressemblait pour moi à des sons de plaisir. Je me suis approché et j'ai regardé par la fenêtre en m'attendant à voir Kara frotter à nouveau la bite de Robbie, au lieu de cela, elle était à genoux avec la bite de Robbie dans la bouche et la bite de Joey dans sa main le branlant comme un fou. Robbie lui tenait la tête dans ses mains pendant qu'il pompait son petit pénis dans et hors de sa bouche. Kara portait une jupe aujourd'hui et je remarque qu'elle avait son autre main entre ses jambes. Je suis resté là à regarder pendant que les deux garçons s'amusaient comme moi aussi. J'ai dû faire un petit bruit parce que Kara a regardé vers la fenêtre et m'a vu regarder. Je pensais qu'elle sauterait et courrait mais non, elle continuait à sucer la bite de Robbie et je pouvais voir à ses yeux qu'elle avait un sourire sur son visage.
Le petit Peter de Joey devait avoir mal parce qu'il lui enleva la main et se détourna avec un air douloureux sur le visage. Il a levé les yeux et a vu mon visage dans la fenêtre, il a donné un coup de coude à Robbie et lui a montré la fenêtre. L’expression sur le visage de Robbie était celle de la peur. Il attrapa les cheveux de Kara et retira sa bite de sa bouche si vite qu'elle aspirait encore de l'air. Pendant que Robbie faisait cela, Joey avait relevé son pantalon et se dirigeait vers la porte aussi vite qu'il pouvait bouger. Pendant que Joey franchissait la porte, Robbie essayait de courir et de remonter son pantalon en même temps, ce qui est difficile à faire, il s'est rendu à la porte et s'est arrêté pour fermer son pantalon mais sa tête de bite dépassait toujours de son fermeture éclair. Il poussa un cri que tous les voisins durent entendre. J'ai attrapé mon entrejambe, sachant à quel point il souffrait. Après le cri, il courait si vite qu'il était hors de vue avant Joey.
J'ai regardé par la fenêtre en pensant que Kara serait également en fuite, mais non, elle était toujours à genoux, la main toujours entre ses jambes. Pendant que je la regardais, elle a regardé dans ma direction et m'a souri. Puis elle a commencé à bouger sa main plus vite et à gémir plus fort. Je l'ai regardée relever sa jupe pour pouvoir voir ses doigts jouer sur sa chatte. Elle a crié comme un chat en chaleur et a continué à me sourire à travers la fenêtre. Après environ 30 secondes, elle s'est léché les doigts et m'a fait signe au revoir et est sortie sans se presser car elle savait que je ne le dirais à personne.
Je suis entré dans la maison et je me suis allongé sur le canapé avec une bouteille d'huile pour bébé et je me suis branlé en pensant que ça aurait dû être moi qu'elle suçait. Après avoir joui sur toute ma main, souhaitant que ce soit son visage et sa langue, je me suis endormi en rêvant d'elle.
Quelques jours plus tard, alors que j'étais assis sur le porche, Joey et Robbie sont arrivés dans ma rue, tandis que Robbie marchait penché comme s'il souffrait toujours. Je crie bonjour et souris pendant que je mets ma main à mon entrejambe. Joey a commencé à rire et Robbie m'a fait un doigt d'honneur.
Le lendemain, je tondais l'herbe et, alors que je regardais ici, Kara et son amie sont venues, alors qu'elles arrivaient devant ma maison, Kara a murmuré quelque chose à son amie et elles ont arrêté de marcher. Kara a dû décider que sa chaussure avait besoin d'être attachée, alors elle s'est tournée vers moi et s'est penchée à la taille pour attacher sa chaussure. Elle portait une robe d'été beaucoup plus courte que je ne l'avais jamais vue porter. Alors qu'elle se penchait, je pouvais voir jusqu'à son beau petit cul qui était nu au possible, sans culotte sur le chemin et elle se penchait si loin que sa tête était presque jusqu'aux genoux, quel site pour les yeux endoloris. Encore une fois, Kara a chuchoté à son amie et son amie s'est retournée pour voir si je regardais et lui a répondu quelque chose. Elle a dû penser que l'autre chaussure devait aussi être attachée, alors elle s'est assise sur l'herbe, face à moi cette fois, et a écarté ses petites jambes pour pouvoir attacher cette chaussure. Mes yeux devaient sortir de ma tête parce qu'elle souriait et les deux filles riaient et me faisaient signe.
Tôt le lendemain, je regardais la télévision quand j'ai entendu frapper à ma porte arrière. Je suis allé y répondre et il y avait le petit frère de Kara debout avec une note à la main. Il me l'a tendu et s'est retourné et s'est éloigné mais j'ai remarqué que Kara se tenait le long de la maison et nous regardait. J'ai regardé la note et elle disait (puis-je jouer dans votre hangar plus tard dans la journée, les garçons ne seront pas là avec moi). Parlez d'être surpris. Je viens de regarder la note sans croire ce qu'elle disait. Après l'avoir lu pour la troisième fois, j'ai levé les yeux pour voir que Kara regardait toujours. J'ai hoché la tête oui et elle a souri, m'a dit au revoir et est rentrée chez elle.
J'ai couru et sauté sous la douche et j'ai fini en quelques minutes. Je pensais que l'horloge s'était arrêtée car l'heure semblait être au ralenti. Toutes les quelques minutes, je regardais ma montre ou je regardais par la fenêtre pour voir si elle était en route. Findley, après ce qui semblait être des heures, je l'ai aperçue traversant le coin de mon jardin en direction du hangar.
Au bout d'une dizaine de minutes, je suis sorti et suis entré dans le garage en empruntant la porte basculante ouverte que je ferme dès que je suis entré. Je me dirige vers la porte qui va du garage au hangar, ne sachant pas dans quoi je m'embarquais, je ouvre la porte. Kara était assise par terre et m'attendait avec sa robe d'été courte jaune. Quel beau site, mon cœur a bondi dans ma gorge. Je tremblais comme une feuille dans une tempête et ma bite sautait dans mon short comme une grenouille taureau sautant dans un étang. Kara ne m'a jamais quitté des yeux pendant que je verrouillais la porte. Quand je me suis approché d'elle, elle m'a demandé si je devais couvrir la fenêtre pour que personne ne puisse jeter un coup d'œil comme je l'avais fait. Bon sang, elle n'est pas bête. Je pouvais juste voir mes voisins regarder à l'intérieur puis me regarder être emmené dans une voiture de police.
Elle a pris les devants et m'a demandé si je voulais qu'elle fasse ce qu'elle a fait pour Robbie. Je lui ai dit seulement si elle le voulait et je lui ai demandé si elle aimait le faire. Elle a souri et a dit qu'elle aimait ça. Je lui ai demandé si elle et Robbie le faisaient souvent et elle m'a répondu plusieurs fois, mais elle l'a fait aussi avec sa cousine plusieurs fois. Elle a dit qu'il avait 16 ans mais qu'il était petit pour son âge. Elle a dit qu'elle avait vu mon érection lorsqu'elle me taquinait en attachant ses chaussures devant chez moi et qu'elle voulait me le faire.
Je m'assis sur un banc que j'avais fait pour le hangar et lui demandai de venir s'asseoir sur mes genoux. A peine dit-elle et elle était sur mes genoux face à moi avec ses jambes de chaque côté des miennes. Je lui ai demandé si elle aimait embrasser et elle a répondu qu'elle n'embrassait sa cousine que quelques fois, Robbie ne l'avait jamais embrassée. Quelle merde stupide, ai-je pensé. Elle a dit qu'elle aimait quand son cousin l'embrassait avec sa langue tout en passant ses mains sur ses petits seins. Je lui demande si elle a aimé quand les garçons l'embrassent entre les jambes. Ses yeux ont doublé de taille et ont dit que personne n'avait fait ça. J'ai demandé si elle me laisserait être la première à lui lécher la chatte, elle ne pouvait pas dire oui assez vite.
Alors que nous étions assis là, j'ai déplacé mes mains dans son dos tout en déplaçant mes lèvres vers les siennes. Quand j'ai commencé à l'embrasser, ma langue a découvert que ses lèvres s'étaient entrouvertes et elle cherchait ma langue avec la sienne. Elle avait un goût de fraise. Après le deuxième baiser, elle gémissait autant que moi. Je ne pouvais pas en avoir assez de ses lèvres et de sa langue. Elle frottait ses petits tétons contre ma poitrine et me rendait fou. J'ai retiré mes mains de son dos et les ai déplacées vers sa poitrine, qui étaient juste assez grandes pour tenir dans la paume de ma main. Elle frotta plus fort mes mains et gémit dans ma bouche.
Je lui ai demandé si je pouvais déboutonner le devant de sa robe et elle a juste souri et acquiescé. En quelques secondes, j'avais sa robe ouverte jusqu'à la taille, mes lèvres autour d'un de ses mamelons roses et je faisais rouler l'autre mamelon avec mes doigts. Elle se tortillait partout sur mes genoux, j'avais peur de jouir si elle n'arrêtait pas. Je lui ai demandé de se retourner pour qu'elle soit face à moi, on aurait pu penser que je lui ai crié dessus, elle m'a juste regardé et m'a demandé pourquoi. Je lui ai expliqué la raison et elle a souri en se retournant. J'ai commencé à lui embrasser le cou et comme la plupart des femmes, elle a adoré. J'ai de nouveau déplacé mes mains vers son sein et j'ai commencé à serrer les deux mamelons en même temps. Elle gémit et passa sa main sous sa robe et commença à jouer avec elle-même. Je lui ai dit que c'était mon travail. Alors qu'elle retirait ses mains, je passai mes mains sur ses belles jambes fines jusqu'en haut. En arrivant au vé entre ses jambes, j'ai réalisé qu'elle n'avait pas de culotte, elle était prête.
Quand j'ai pris sa chatte en coupe avec ma main, j'ai senti un peu de bruit de pêche au sommet de sa fente. Pendant que je la frottais, elle se tortillait, plus je la frottais, plus elle se tortillait et gémissait. J'ai commencé à passer mon doigt de haut en bas sur ses petites lèvres extérieures, elle devenait de plus en plus mouillée de minute en minute. Après quelques minutes, j'ai appuyé mon doigt sur le haut de sa fente et j'ai trouvé son clitoris qui était presque trop petit pour être senti mais je savais quand je l'ai trouvé car elle a poussé un gémissement hurlant et a pressé ma main contre elle. J'ai commencé à le frotter et elle ne pouvait s'empêcher de remuer ses hanches et de gémir. J'ai senti son jus commencer à couler comme quelques femmes avec qui j'ai été. Son cul frottait si fort sur ma bite que je devais la tenir immobile. Je ne pouvais pas supporter beaucoup plus de frottements.
Au bout d'un moment, elle s'est suffisamment refroidie pour que je puisse glisser le bout de mon doigt à l'intérieur d'elle. Elle était si serrée que je savais que je ne mettrais jamais ma bite dans sa chatte sans lui faire de mal, à elle et à moi-même. Je lui ai demandé de se lever pour pouvoir retirer sa robe, car je voulais voir son corps merveilleux dans toute sa splendeur. Elle s'est levée et s'est éloignée de quelques mètres et s'est tournée vers moi avant de relever sa robe par-dessus sa tête. Elle est restée là et m'a demandé si j'aimais son apparence. Quel corps elle avait pour une fille de 10 ans. Sa taille était si petite et elle semblait s'évaser juste aux bons endroits pour former ses hanches et ses fesses. Je pensais que ses jambes étaient fines, mais après l'avoir vue debout, elles s'adaptaient parfaitement au reste de son corps. Juste un peu de graisse de bébé sur son petit ventre qui vous disait qu'elle n'était pas encore une adolescente. J'étais en admiration devant elle. Dieu a créé la femme mais le diable a aidé à créer cette petite fille. Elle avait un corps si beau qu’il en était méchant. Que Dieu aide les garçons et les hommes qui la voient comme je la vois là maintenant.
Kara a ensuite tendu la main et a passé sa main sur ma bite qui était raide comme une planche sous mon short et m'a demandé si je l'aimais. Je lui ai dit qu'aucun mot ne pouvait décrire à quel point j'aimais la regarder. Elle sourit puis s'agenouilla et posa sa tête sur mes genoux. Quand j'ai senti son visage se poser sur ma bite, j'ai failli jouir en short. Un vieil homme ne peut pas en supporter beaucoup plus, pensais-je. Elle a levé la tête et a mis une main sous chaque jambe de mon short et a commencé à me frotter la bite. Je lui ai dit qu'elle devait arrêter pour le moment parce que je voulais embrasser sa chatte et passer ma langue dessus. Elle retira les mains et se leva. J'ai récupéré une vieille couverture sur l'étagère et je lui ai demandé de s'allonger. Sans réfléchir, elle s'allongea et rigola avec un sourire aux lèvres.
J'ai laissé tomber mon short pendant qu'elle regardait. Ses yeux sont devenus grands comme des soucoupes quand j'ai eu une vue complète de ma bite se balançant devant ses yeux. Ce n'est pas gros mais avec 5 pouces et une tête comme une balle de ping-pong, ça lui paraissait très gros. Je me suis allongé avec ma bite près de sa tête et mon visage à quelques centimètres de sa chatte, je pouvais sentir sa chatte. C'était comme un parfum que personne ne pouvait mettre en bouteille. S’ils le pouvaient, je voudrais investir dans l’entreprise qui le met en bouteille. J'ai passé mes mains de haut en bas de ses jambes, puis j'ai laissé ma langue faire la même chose. Rien ne m'excite comme les belles jambes d'une jeune fille. J'ai laissé ma langue glisser dans sa chatte fendue jusqu'à son clitoris, à ce moment-là, elle gémissait tellement que j'ai dû lui demander de mettre ses doigts dans sa bouche et de les sucer pour qu'elle n'oblige pas les voisins à appeler la police. J'ai pris mes pouces, j'ai écarté ses lèvres et j'ai passé ma langue jusqu'à son clitoris. Quand j'ai commencé à lui parler, elle a commencé à trembler et à gémir si fort que j'ai dû arrêter. Je me suis déplacé pour pouvoir attaquer sa chatte par le bas et placer ses jambes autour de ma tête. Elle était si mouillée que je pouvais me doucher avec son jus. Je me suis lavé le visage avec. Tout à coup, je l'ai entendue crier à travers ses doigts suceurs et elle s'est raidie et a verrouillé ses jambes autour de ma tête. J'avais l'impression d'être dans un étau. Après quelques minutes, j'ai écarté ses jambes autour de ma tête et je me suis assis. Je me suis retourné et j'ai commencé à l'embrasser avec mes lèvres et ma langue qui retenaient encore le jus de sa chatte. Elle a ouvert les yeux et a souri puis a commencé à lécher mon visage mouillé. Je lui ai demandé si elle aimait le goût de sa propre chatte et elle a dit que j'aime mieux la bite.
Elle s'est assise et m'a poussé sur le dos puis s'est assise sur ma poitrine. Elle a glissé de haut en bas sur ma poitrine, puis a déplacé sa chatte sur mon visage pour pouvoir frotter son jus sur moi. Après m'avoir mouillé autant que possible, elle s'est descendue et m'a léché à sec. J'étais étonné qu'une fille de 10 ans fasse ça. Ensuite, elle est descendue et s'est assise entre mes jambes et s'est penchée pour tenir ma bite dans sa main. Elle s'est déplacée dessus et a commencé à se frotter la tête sur la fente de sa chatte. Je l'ai arrêtée en disant qu'elle n'était pas prête pour ça, elle m'a souri et m'a dit qu'elle savait que ça ne rentrerait pas et qu'elle ne voulait pas ça, elle voulait juste le sentir sur son clitoris. Après quelques frottements, elle a posé sa tête sur mon ventre et a commencé à faire glisser sa main de haut en bas sur ma bite. J'étais au paradis. Quand elle a déplacé sa bouche vers la tête de ma bite, je n'étais pas prêt pour la chaleur de sa bouche. Elle a commencé par me lécher la tête et a utilisé sa main pour sentir mes couilles. Elle a ensuite dit qu'aucun garçon ne l'avait laissée tenir ses couilles dans sa main. Je lui ai dit à chaque fois qu'elle le voulait, elle était plus que la bienvenue. Alors qu'elle prenait ma bite dans sa bouche, elle a utilisé sa petite langue pour lécher la crête de ma tête. Maintenant, je gémissais autant qu'elle l'avait été pendant que je la mangeais. J'ai attrapé un de ses petits pieds et j'ai commencé à lui sucer les orteils pour que mes gémissements n'alarment personne à l'extérieur du garage. Elle a essayé de m'emmener jusqu'au bout, mais a découvert que je n'y rentrerais pas non plus. Après plusieurs tentatives et nausées, elle a juste sucé autant qu'elle pouvait, ce que j'ai trouvé. Elle suçait et passait sa main de haut en bas sur ma bite et utilisait une main pour jouer avec mes couilles, je n'en pouvais plus. Je lui ai dit que j'allais jouir et que je le retirais mais elle a commencé à sucer plus fort et a levé les yeux pour que je puisse voir ma bite dans sa bouche. C'est tout ce qu'il a fallu, j'ai gémi et j'ai injecté mon sperme dans sa bouche très chaude. Elle a commencé à fredonner sur la tête de ma bite et cela m'a fait perdre la tête. J'ai essayé de le lui enfoncer dans la gorge mais elle m'a retenu. Je lui ai tenu la tête jusqu'à ce que je ne puisse plus prendre sa langue sur ma bite. Je me suis retiré et elle souriait comme si elle venait de découvrir qu'elle avait obtenu tous les A sur son bulletin.
Après que nous nous soyons habillés, elle m'a demandé quand pourrions-nous refaire ça et la prochaine fois, j'essaierais de lui baiser la chatte. Je l'ai assise sur mes genoux et j'ai dit oui, nous pouvons recommencer mais non, je ne baiserai pas sa petite chatte et je ne veux pas qu'un autre homme ou garçon le fasse. Elle a dit pourquoi pas et j'ai dit qu'elle n'était pas assez vieille. Je lui ai dit que quand elle le serait, je la baiserais avec plaisir. J'ai dit que la prochaine fois, nous pourrions faire plus si elle le voulait.
Elle a un joli cul et je parie que je peux y mettre une balle de ping-pong avec très peu de douleur. Je pourrais essayer ça un jour.

Articles similaires

Le Dragon (S)Couches V. 1 Ch. 02 (La Sorcière)

La sorcière * * * * Ma très chère Tessarie, Je sais que les temps sont durs en ce moment, mais sachez que j'ai fait de mon mieux pour que vous vous retrouviez dans un endroit sûr. Les terres humaines sont accueillantes pour notre espèce et même si elles ne sont pas dignes de confiance, je ne doute pas que vous serez bien traités et accueillis à bras ouverts. D'après ce que nous savons d'eux, ils évitent la magie, alors soyez prudent si vous choisissez d'exercer vos pouvoirs. . . L'accident aurait pu être pardonné s'il n'était pas si répandu, mais...

2.5K Des vues

Likes 0

Hors Limites Colocataire Pt. 3

Vue. La chaussette rose, pressant presque dans mes yeux. Il faisait sombre, mais après cet après-midi, je savais trop bien qu'il y avait des empreintes sales des orteils et de la plante des pieds dans une légère nuance de brun. Toucher. La voûte plantaire de Shiann, touchant mon nez. Les orteils contre mon front, se tortillant légèrement. Le talon, cognant mon menton plusieurs fois alors qu'elle descendait légèrement du canapé vers moi. La sensation d'un tissu légèrement usé, quelques lambeaux de coton qui s'étaient détachés du tissage de coton serré de ses chaussettes. Sonner. « Prouve-le. Prouve que tu n'es pas...

2.4K Des vues

Likes 0

Rentrer à la maison gay...

Rentrer à la maison gay… (Episode 2) Mon séjour chez l'oncle Donnie était enfin terminé. Nous avions eu des relations sexuelles sauvages exceptionnellement sensuelles presque tous les soirs. J'étais triste de devoir partir, mais j'étais également ravie d'explorer mes nouvelles connaissances sexuelles sur un garçon de mon âge. J'étais sûre de ma sexualité maintenant. Je suis gay! Il restait encore beaucoup d'été et ma troupe de scouts avait plusieurs voyages que j'attendais avec impatience. Il y avait un garçon de 2 ans plus jeune que moi avec qui j'aimais bien côtoyer lors des sorties. Son nom était Bobby, 15 ans, mince...

2.6K Des vues

Likes 0

Chérie partie 3

Dans cette partie, j'ai changé mon style de contorsion. PS J'aimerais savoir qui est votre fille préférée alors n'hésitez pas à commenter. 'Toc Toc Toc' John se réveilla en sursaut pendant un instant, oubliant où il était. Puis il l'entendit à nouveau. « Knock » « Knock » « Knock » mais cette fois, il était accompagné d'une voix douce et salée, « room service ». C'était Rose. John retira les couvertures de sa tête à temps pour la voir ouvrir dans sa tenue de femme de chambre avec un plateau de crêpes et de sirop. Voyant que John était debout, Rose fit un de ses sourires alléchants et...

2.4K Des vues

Likes 0

RUNAWAY Chapitre 19

Elle s'est réveillée quand elle l'a senti arrêter le camion, heureuse qu'elle ne soit pas encore dans son cauchemar et après avoir regardé à travers le pare-brise, elle a vu qu'ils étaient à nouveau dans une autre aire de repos. Je vois que tu es réveillée Belle au bois dormant. C'est l'heure d'une pause, de fumer et de quelques heures de sommeil, tu ne penses pas Senorita demanda-t-il ? Bien sûr approuva-t-elle avec un bâillement. Ils sortirent tous les deux du camion et elle se dirigea vers les toilettes pour femmes pour une pause pot. Quand elle est revenue, il avait...

2.9K Des vues

Likes 0

Déménagement de meubles

Avant de commencer, je veux commencer par me décrire. Je suis un garçon de 17 ans en pleine forme. J'ai de longs cheveux blonds que je laisse pousser jusqu'à ce qu'ils couvrent presque mes yeux. Je mesure environ 6' 3 et j'ai une très grosse bite. Et à cause de cela, je ne suis pas vierge. En fait, je pense que j'ai baisé toutes les filles de mon lycée. J'ai sonné à la porte, puis j'ai déplacé nerveusement mes pieds. Au bout d'un moment ou deux, la porte s'ouvrit. Debout là, il y avait la fille la plus chaude que j'aie...

2.4K Des vues

Likes 0

Fabrication d'un homme endommagé partie 1

La fabrication d'un homme endommagé • C'est ma premiere histoire. La première partie aura peu ou pas de sexe car je vais commencer par une histoire basée sur ma vie. Les événements sur lesquels je vais écrire me sont arrivés. Les noms seront changés pour protéger les moins innocents. Je passerai à la fiction lorsque la vengeance commencera, mais je ressens l'histoire ou l'histoire, peu importe ce que vous appelez, il est important de comprendre d'où vient le personnage principal. Maintenant, voici la question de savoir s'il sera bon ou mauvais alors qu'il se venge de ceux qui l'ont blessé. L'enfance...

2.6K Des vues

Likes 0

Ce que vous souhaitez

J'ai 25 ans, j'ai récemment terminé mes études de droit et je travaille des heures ridicules en tant qu'associé junior dans un cabinet de taille moyenne spécialisé dans le droit des assurances. Le salaire est assez décent, mais le travail est fastidieux. Sans Kaitlyn, j'aurais arrêté il y a des mois, mais elle illumine mes soirées et rend la corvée hebdomadaire tolérable. Nous nous sommes rencontrés à l'université, sommes tombés amoureux et nous nous sommes mariés lorsque nous avons obtenu notre diplôme. Puis une faculté de droit pour moi et une maîtrise en éducation pour elle. Elle a 23 ans et...

2.4K Des vues

Likes 0

Ceinture biblique - Partie 3 (FINALE)

«Je vais dans un camp chrétien», a annoncé Anne au petit-déjeuner un jour, environ deux semaines plus tard. Nos visites nocturnes étaient toujours en cours, mais plus nous continuions, plus j'étais résolu à ce que cela s'arrête. J'ai répondu à ma sœur en m'étouffant presque avec mes Cheerios, mais j'ai réussi à le couvrir d'une toux. Si j'étais vraiment le bon gars que je voulais être, ma première pensée aurait été de m'inquiéter de la façon dont elle allait survivre sans accès à sa dépendance, mais honnêtement, ma première inquiétude était de savoir comment j'allais survivre sans sexe pendant une semaine...

2.4K Des vues

Likes 0

Garde d'enfants avec Tara pt.2

Alors, j'étais là, debout dans la chambre de ma meilleure amie, ma bite semi-dure toujours dans sa main, un peu de mon sperme encore sur ses lèvres et sa langue. J'avais l'impression que ma force vitale s'était transformée en sperme et avait été aspirée hors de ma bite d'un seul coup. Et pourtant, j'en voulais plus. Elle venait de me faire la pipe la plus incroyable de ma vie, et maintenant je voulais lui rendre la pareille. Elle s'allongea sur le lit, glissant hors de sa culotte qui était déjà trempée d'impatience, me donnant la première vue complète d'elle nue. Ses...

2.2K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.