La seconde vie devient Elle

735Report
La seconde vie devient Elle

Alors que le bourdonnement de l'ordinateur m'interrompait dans mes pensées lointaines, j'ai cherché l'icône Second Life et j'ai double-cliqué dessus. En quelques minutes, je serais dans le monde virtuel que j'aimais tant.
Je m'appelle Emma là-dedans. Là, je pourrais réaliser n'importe quel fantasme sexuel. Connaître des hommes à travers la planète s'était masturbé à plusieurs reprises sur mon esprit et mon Avatar. J'avais l'air de marcher et de parler comme une salope haletante en chaleur.

Mon avatar serait baisé encore et encore par des centaines d'hommes pendant mon séjour là-bas. Certains sont doux avec une douce romance comme style. D’autres l’ont aimé plus dur. avec un côté légèrement sadique. D'autres encore me surprenaient et s'agenouillaient sous moi, ouvrant la bouche pour me sucer la chatte dans une discothèque ou un bar bondé. Tout en moi semblait prêt pour le sexe. Tout comme moi dans ma vraie vie, mon Avatar ne portait pas de culotte. Donc ma chatte était toujours exposée.

Que ce soit à travers une tenue transparente ou une robe qui plonge jusqu'à mon monticule. Montrant les touffes de cheveux qui dépassent. Mon avatar est magnifique, chaud, époustouflant, unique, tous les mots que j'avais entendus des centaines de fois auparavant. Un corps de mannequin avec des seins de taille moyenne. Je pouvais changer de coiffure à ma guise. La seule constante était ma chatte exposée, peu importe où j'allais.

Emma se démarque toujours et ce n'était pas seulement l'Avatar. Dans Second Life, vous avez un profil dans lequel vous pouvez parler un peu de vous à tous ceux qui le consultent. Dans ma section Choix, j'étais ouvert et j'ai dit au monde virtuel qui j'étais et ce que je cherchais.

J'ai expliqué à quel point j'étais une vraie salope, incapable de l'exposer dans le monde réel. J'ai montré à des hommes anonymes ce côté de moi. Ma chatte, mon avatar et mon esprit étaient à leur disposition encore et encore comme bon leur semblait.
J'ai toujours aimé l'attention. Quand les hommes ont découvert que mon esprit était aussi magnifique que mon avatar, ils m'ont envahi quotidiennement et ont fait ce qu'ils pouvaient pour insérer fermement leur bite dans ma chatte virtuelle.
Telle était la vie d'une femme libre d'esprit utilisant son avatar pour avoir des rencontres sexuellement et érotiquement chargées dans une seconde vie avec des hommes de tous horizons dans le monde réel,

À l'extérieur d'une maison sombre avec la lueur d'un ordinateur, la seule lumière émanant de la résidence était assise Dan dans sa voiture.

Dan était également connu sous le nom de Rocco dans Second Life.
Rocco était l'alter ego de Dan. Rocco était un violeur dans Second Life

Il n'y avait rien de mieux que Dan préférait jouer avec la tête des femmes et leur faire sentir, à travers les mots et parfois avec le logiciel vocal de Second Life, qu'elles se faisaient baiser par un inconnu sans leur consentement.

Le jour, il était un comptable aux manières douces dans le même immeuble où travaillait Barbara.
La nuit, il montait sur Sl et trouvait des victimes consentantes ou non à baiser et à violer dans le monde virtuel.
C'est par hasard qu'il avait croisé Emma au cours de ses voyages.
Il aimait sa façon de penser, sa façon de se comporter et de s'habiller dans Second Life,
Il l'avait violée une fois, mais n'avait jamais trouvé le moyen pour qu'elle accepte de passer du temps avec lui de cette manière à nouveau.

Il avait été tellement intrigué par ses réactions au viol dans Second life, par Emma. qu'il voulait la baiser encore et encore.
Il voulait qu'elle soit sa propriété exclusive.
Il voulait tellement foutre en l'air cette femme qu'elle le supplierait d'être à lui dans la vraie vie.
Mais elle était un mur de briques.
Elle avait expliqué après qu'il l'ait violée qu'elle n'avait pas eu de relations dans une seconde vie et qu'elle se contentait de rebondir de bite en bite. Elle avait quelques amis mais ils étaient concentrés sur la vraie vie, pas sur la seconde vie dans leurs relations avec elle dans le monde virtuel. Les deux hommes étaient de grands amis et ils se suivaient mutuellement dans leurs aventures réelles comme n'importe quel ami le ferait.
Alors Dan a fait un plan. Il trouverait un moyen d'être son ami dans une seconde vie. Il a créé un nouvel avatar
Il a rendu son avatar très attrayant et avait une histoire dans son profil selon laquelle il avait quitté SL et était de retour après un an d'absence.
Le combat qu'il a dû mener pour dépasser son personnage de salope et atteindre la vraie femme a pris du temps et des jeux d'esprit. Mais sa persévérance a payé.
Au fil du temps, Emma a laissé échapper de petits indices sur qui elle était, ce qu'elle faisait. Où elle travaillait d'une manière vague.

Cela a pris 3 mois et ses yeux sont presque tombés de la tête lorsqu'il a réalisé que c'était Barbra dans le bureau en face du sien. Il a revérifié toutes ses notes. Tout ce qu'ils avaient dit lors du chat. Qu'il avait sauvegardé sur son ordinateur.
Il semblait presque impossible que l'objet de son désir se trouve dans un petit bureau de l'autre côté du bâtiment de trois étages dans lequel ils travaillaient tous les deux.

Une fois que Dan a réalisé qu'il était sur l'affaire.
Il a fait sortir Rocco de sa retraite.
Puis a commencé l'assaut pour qu'Emma le baise à nouveau dans Second Life,
Il avait une chose de son côté : le téléspectateur rlv dans Second Life.
Il savait que s'il pouvait l'avoir dans une simulation avec rlv activé. Ce serait en appuyant simplement sur un bouton que son avatar pourrait baiser le sien.

Il n'a pas eu à attendre longtemps. Avec un avatar connecté en tant qu'ami et l'autre attendant dans les limbes d'accéder à la même simulation dans laquelle elle se trouvait. C'était comme voler des bonbons dans une chatte particulièrement humide et ouverte.

Au moment où il la vit entrer dans la simulation, il frappa rapidement. Faisant en sorte que les scripts saisissent son avatar et l'enchaînent à une porte,
Elle portait à peine quoi que ce soit à part des bottes et une robe transparente et son buisson toujours présent. Dans la seconde vie, 99,9 pour cent des femmes étaient rasées. Emma ne l'était pas.

"Bonjour Emma", lui a-t-il écrit dans un message instantané. " Êtes-vous prête à vous faire pilonner la chatte comme la pute salope que vous êtes ?
La réponse d'Emma fut de disparaître de Second Life à ce moment-là.

Rocco s'est déconnecté et Dan a attendu patiemment qu'Emma revienne à sa seconde vie. Pour entendre le récit de son épreuve de revoir Rocco. Elle lui avait un jour confié que des quelques fois où elle avait été violée dans Second life, il était le seul à l'avoir fait jouir dans la vraie vie par la suite. Cela l'avait effrayée car son érotisme était si brut, si brutal, qu'elle craignait que si elle passait plus de temps avec lui, elle puisse commettre l'impensable : tomber amoureuse ou au moins une convoitise addictive.

Emma était bien trop intelligente pour jouer avec le feu comme ça, alors elle le gardait à bout de bras. Finalement, je n'ai plus eu de nouvelles de lui.

Jusqu'à aujourd'hui
Le cœur de Barbra fit un bond dans sa poitrine au moment où elle vit Rocco.
Au moment où son message instantané est arrivé, elle a senti sa chatte inonder dans la vraie vie et le doigt de sa souris se déconnecter de Second Life,



C'était il y a 3 jours.

Dan avait sa tablette allumée dans la voiture alors qu'il parlait à Emma dans Second Life de sa journée. Barbra discutait joyeusement avec son amie, tout en se plaignant de la chaleur. Elle s'est levée et a ouvert 2 fenêtres de sa chambre. S'asseoir sur son lit avec l'ordinateur portable sur sa couverture.

Dan a continué à lui parler jusqu'à ce qu'elle dise qu'elle avait besoin de dormir.
Il a regardé dehors pendant que ses lumières s'éteignaient et qu'elle se couchait.

Une heure plus tard, Dan sortit de sa voiture et se faufila dans le noir vers la fenêtre ouverte de la chambre de Barbra.
Avec une grande agilité issue d'une vie de tennis, il a réussi à entrer dans sa chambre avec le minimum absolu de bruit, à l'exception d'une forte inspiration alors qu'il la trouva nue et endormie avec un gode toujours bourdonnant à l'intérieur de sa chatte.

Il décrocha son sac de son épaule et entreprit de la préparer.
Un bras à la fois, il les souleva jusqu'à la tête de lit et mit des attaches pour les mains spécialement conçues à cet effet. Doux et souple. Avec une astuce, plus vous tirez dessus, plus ils deviennent serrés. Presque au point de couper la circulation vers les mains.

Puis il a manœuvré sa tête profondément endormie pour lui mettre un masque sur les yeux.

Une fois, il l'a eue comme il la voulait. Il lui a soufflé au visage. Simultanément, il a grimpé sur ses jambes pour la maintenir complètement retenue.
Lorsqu'elle se réveilla et réalisa qu'il y avait quelqu'un sur elle, elle ouvrit la bouche pour pousser un cri.
Dan était trop rapide et avait sa main sur sa bouche

Dit Dan d'une voix autoritaire pour qu'elle puisse l'entendre malgré ses cris étouffés.


"Bonjour Emma, ​​es-tu prête à te faire pilonner la chatte comme la pute que tu es ?"
Barbra a immédiatement arrêté de crier et a dit d'une voix creuse : "Rocco ?"

"Oui Emma. C'est Rocco et à en juger par ton apparence. Ce gode fourré en toi, je suis au bon endroit."

Barbra inspira brusquement sous sa main alors qu'il tournait le gode au maximum.
Il bourdonnait et vrombissait dans sa chatte alors qu'il murmurait à côté de ton oreille "ne crie pas et je t'utiliserai comme tu n'en as jamais rêvé dans Second Life".
Il tâta le terrain en éloignant lentement sa main de sa bouche.
Barbra gémit. Mais rien ne sortait de sa bouche à part une respiration lourde.

Rocco descendit de ses jambes et les ouvrit. Le gode vrombissant de manière obscène au maximum s'enfonça presque entièrement en elle.
Il l'a retiré brusquement et a plongé la tête la première entre ses jambes et a commencé à sucer la vie et le jus de ses lèvres plutôt engourdies. Il pouvait à peine croire au goût et à la quantité d'humidité qu'il avalait comme un marin ivre pilonnant du rhum.
Il a couvert chaque centimètre carré de sa chatte. Ses lèvres ont cliqué sur les murs à l'intérieur. La drainant comme un barrage laissant sortir le bouchon.
Son visage était couvert d'elle
Il pouvait sentir l'intensité de son excitation à travers ses narines dilatées.
Il n'arrêtait pas de lécher et de se sentir défoncé par le pouvoir et le désir qui coulaient entre ses jambes.

Barbra pouvait à peine respirer à cause de l'intrusion de la langue de cet homme.
Malgré elle, elle sentit un orgasme après l'autre, un bâtiment s'écrouler puis disparaître de son corps.
Elle voulait sa bite en elle car elle était maintenant tellement excitée malgré l'humiliation de se mettre dans cette situation.
Dan pouvait sentir la réaction de Barbara. Le flot de ses orgasmes remplissait lentement sa bouche. Il avait presque envie de le cracher dans une tasse pour le conserver et le déguster plus tard. Malheureusement, malgré tous ses projets, il n'a jamais pensé à l'effet que son goût et son odeur auraient sur lui.
Il la sentait se tortiller et savait que cette salope avait besoin d'être remplie. Il prit 2 doigts et les glissa au fond d'elle. Les doigts furent immédiatement saisis par ses parois vaginales. Il commença à la baiser lentement. Ses doigts remuaient en elle alors qu'il se glissait à l'intérieur et presque à l'extérieur.

Il continua le rythme avec une lente paresse sachant qu'il avait tout le temps du monde avec sa salope. Que cela lui plaise ou non.
Dan continue de lécher avec une frénésie indulgente.

Barbra dut s'empêcher de crier alors que Rocco enfonçait ses doigts au fond de son trou terriblement humide et excité.
Elle se sentait comme un simple jouet pour cet homme méprisable. Il faisait que son corps réagissait encore et encore à son contact et à ses intrusions.

Dan s'est arrêté un instant et a dit "Emma, ​​je vais mettre ma bite sur tes lèvres de salope. Tu as le choix. Soit je peux continuer à baiser ton doux, délicieux vagin ouvert et excité et tu peux me sucer jusqu'à ce que j'en dise assez. Ou je peux arrêter de mettre un dispositif d'ouverture de la bouche et baiser ta bouche et ta gorge aussi longtemps que je le juge opportun. C'est entièrement à toi. Je suis peut-être en train de te violer, ma délicieuse pute salope. Mais je préfère que tu sois mouillée et orgasmique que obligé de manger ma bite sans aucun moyen de vous amuser.
Barbra énuméra et, malgré elle, elle ouvrit grand la bouche pour lui.
Barbra a décidé qu'il pouvait prendre ce geste comme il le souhaitait.

Dan regarda Barbra ouvrir grand la bouche. Il descendit du lit et glissa sa braguette. Il sortit sa bite palpitante déjà durcie et se plaça au-dessus d'elle sur le lit. Il a laissé tomber la tête violette sur ses lèvres et a dit "Suck Slut".
Il sentit sa queue disparaître dans sa bouche. La salope semblait presque vorace dans sa volonté d'obtempérer. Elle a fait tourner sa langue sur la tige puis elle a commencé à sucer. Oh comme elle l'a sucé. La bonne pression et la bonne volonté, il se perdit un instant dans la sensation avant de remettre ses doigts profondément dans la chatte désormais palpitante.

Il voulait qu'elle ressente chaque coup alors il la baisa vite et fort. Glissant un troisième doigt alors qu'il sentait un orgasme sur le point de se briser. À ce moment-là, elle l'avala presque en entier en une longue inhalation. Elle jouit si fort sur ses doigts qu'elle le força presque à sortir du trou qu'il possédait désormais. Sa queue envoyait des signes avant-coureurs indiquant qu'il était sur le point de souffler.
Il retira sa bite de sa bouche désireuse et s'arrêta juste à temps.
Dan a retiré ses doigts et a essuyé le sperme de son doux trou de salope collant et l'a frotté sur tout son visage. Dans ses cheveux et sur sa nuque.
Quand il est parti, il voulait que l'appât du viol de salope ne se fasse aucune illusion, elle était maintenant à lui et il s'était marqué dans son odeur,

Barbra était bouleversée par la façon dont son corps et son esprit l'avaient trahie avec cet homme. Elle avala sa bite dans sa bouche avec facilité et presque avec un sentiment de joie. Elle voulait désespérément goûter à son violeur. Sentir la taille de lui la posséder, l'excitation de sa bite dure envahissant sa bouche alors qu'elle était enchaînée à son lit. Ses yeux révulsèrent au moment où il recommença à la baiser avec ses doigts. Elle a inhalé sa bite jusqu'à la base de sa gorge puis s'est mise à aspirer son sperme au fond d'elle. L'orgasme se déchaîna par vagues et elle se sentit le pousser dehors à cause de sa force.
Puis c'est parti. Arraché de sa bouche et elle se sentit vide. Elle ne pouvait pas se résoudre à réclamer davantage. Elle laissa échapper un petit gémissement.

Dan resta là à regarder sa réaction. Il laissa échapper un rire retentissant en attrapant le vibromasseur du lit et en l'allumant. Il se plaça entre ses jambes en les ouvrant grand pour qu'il puisse voir la table obscène de la chatte d'une femme poilue couverte du plus sexy des vase. Ses cheveux bouclés étaient tous mouillés par le léchage et l'éjaculation.
"Emma, ​​tu veux que je te baise avec ce vibromasseur ou avec ma bite ?" il lui a demandé sérieusement
Barbra laissa échapper un gémissement primal et dit "coq" assez fort. Elle ne pouvait pas croire avec quelle facilité cela sortait de ses lèvres,
Dan s'est encore moqué d'elle,
"Oh Emma, ​​j'ai toujours su que tu étais la salope la plus enchanteresse que j'aie jamais rencontrée dans Second Life. Est-ce que ça fait du bien de sentir ton Rocco en chair et en os ? Te baiser comme la pute que tu es. Je t'observe depuis le jour où nous nous sommes rencontrés dans la Rape Sim et moi savions qu'un jour j'allais en faire l'expérience dans la vraie vie. Et te voilà salope, implorant ma bite. Il a ensuite placé le vibromasseur sur 5 directement sur son clitoris et l'a percuté. Prenant chaque centimètre avec lui profondément à l'intérieur du magnifique trou de gloire qu'était la chatte humide et délicieuse de sa salope.

Il a commencé à se balancer contre son bassin. Glissant en elle et ressortant lentement. Il pouvait sentir son clitoris réagir alors que le vibrateur bourdonnait. Sa queue crie pour être libérée. Dan n'allait pas permettre à cette salope de le traire aussi facilement.

Barbra tomba dans un monde presque sûr de plaisir et d'extase alors qu'il lui enfonçait profondément sa bite. Le vibromasseur faisait sursauter son corps à chaque fois que les vibrations glissaient sur un certain endroit de son clitoris, lui provoquant un minuscule orgasme clitoridien après l'autre.

Barbra haletait fort et vite alors qu'elle parlait de manière presque incohérente à Rocco.
Dan commença à baiser de plus en plus fort alors qu'il la regardait se tordre sous lui. Il retira le vibromasseur et prit ses doigts pour soulever le capuchon et les rabats loin de son clitoris. Cela lui fut exposé alors qu'il s'enfonçait plus profondément. Il a doucement commencé à tapoter son clitoris, se transformant lentement en gifles dures. Il l'a giflée puis l'a enfoncée… s'est retiré et l'a frappé à nouveau en la giflant à coups alternés.

Barbra est entrée dans une crise orgasmique. Elle avait perdu toute cohésion et clarté dans la situation. Le plaisir et la légère douleur la poussaient au bord du gouffre.
Dan sentit sa queue être serrée plus fort qu'elle ne l'avait jamais été dans sa vie.

Dan était impuissant et a explosé sur elle comme un taureau déchaîné dans un magasin de porcelaine. Le plaisir coulait à travers son corps et directement dans sa chatte palpitante et salope.


Il est tombé sur elle et a immédiatement commencé à lui masser et à lui sucer les seins et les mamelons un par un tout en continuant à la baiser pendant que le sperme s'échappait de lui et directement dans son ventre.

Barbra a crié d'une voix forte, un cri guttural d'extase orgamique alors qu'il se vidait en elle. Son corps était en proie à des mouvements de nature nerveuse alors qu'elle chevauchait l'orgasme le plus fort qu'elle ait jamais connu de sa vie. Soudain, Rocco l'embrassa sur les lèvres. À bout de souffle et maintenant trop dispersée pour penser aux conséquences d'embrasser son violeur. Elle l'embrassa avec passion, convoitise et profond désir de lui montrer sa gratitude pour cette expérience.

Dan sentit la réponse des baisers les plus sombres venant de sa salope.
Il l'embrassa plus profondément et réussit même quelques poussées dures entre les deux pour qu'elle se sente possédée. Dans l'esprit de Dan, non seulement il avait violé cette glorieuse salope en ligne, mais il l'avait également incitée à devenir sa vraie salope. Dan était très heureux.

Barbra était épuisée et incapable de se concentrer. Son corps avait été pris de force. Même si elle a admis qu'elle s'était rendue à lui après qu'il lui ait dit qui il était. Elle a justifié sur le moment de l'aider à traverser l'épreuve érotique dominante qu'elle avait vécue en ligne avec cet homme qui la violait. D'une certaine manière, les images et la communication via la messagerie instantanée ou le chat vocal peuvent sembler très réelles dans un monde virtuel. Ce n’était donc que l’aspect physique. Comme il avait déjà violé son esprit dans Second Life. Ce qui est arrivé à Barbara était la manifestation de l'union des deux.

Même si elle n'avait aucune idée du niveau d'érotisme qu'aurait un viol. Elle se sentait sale, sexy et salope à la fois. La honte viendrait plus tard, mais à ce moment-là, Barbra se sentait plus vivante sexuellement qu'elle ne l'avait été au cours de ses 31 ans.
Dan ressentait un peu la même chose
Il avait finalement arrêté de couler dans "sa salope" et avait fait un geste pour sortir du lit et se nettoyer avec une serviette.

Il s'est arrêté net et s'est retourné vers Barbra prostate sur le lit et a dit en se penchant pour atteindre ses lèvres "Suce la salope, goûte à ce que c'est d'être violé."
La bouche de Barbras s'ouvrit et elle l'accepta dans une longue succion délicieusement passionnée. Sa langue chevaucha à nouveau son manche.

Quand Dan se retira, il lui caressa doucement les cheveux. "Bonne salope."
Barbra sentit sa queue tomber de ses lèvres et la tendresse de sa caresse sur ses cheveux. Elle n'avait pas eu le temps d'être terrifiée, c'était arrivé trop vite pour que son cerveau puisse rattraper ses émotions.
Elle a entendu Rocco tirer sur son pantalon qui s'était détaché pendant le viol. Elle l'a entendu siffler alors qu'il desserrait ses poignets. Il prit une main après l'autre et les posa à ses côtés.

Dan avait presque fini, il prit l'ordinateur portable sur la table et l'ouvrit. Double-cliquez sur l'icône Second Life et lancez le chargement du monde virtuel.
Sur l'écran apparut la belle Emma debout dans une simulation.
Il lui ouvrit les jambes et plaça l'ordinateur portable entre elles.

Dan a ensuite enfoncé 2 doigts dans son vagin encore humide et a recommencé à la baiser. "Salope, la seconde vie est lancée. Ouvre-moi une conversation et fais-moi savoir si tu veux encore ça." Il lui a enfoncé ses doigts alors qu'elle était sur le au bord de l'orgasme, ils les ont retirés rapidement
Tu sais ce que je veux entendre, ma salope, alors fais les choses correctement."
Et sur ce, il sortit de la porte de sa chambre avec son sac à la main et se dirigea vers sa voiture.

Il s'est éloigné mais a arrêté la voiture dans la rue et a attendu.
Dan a ouvert l'application sur sa tablette pour une seconde vie.

Barbra a tremblé après que Rocco ait retiré ses doigts, elle l'a écouté sortir par la porte d'entrée avant de se redresser, les yeux bandés.
Barbra a arraché le bandeau pour être accueillie par la lumière vive de son écran et par Emma, ​​debout là, avec la fenêtre de discussion de Rocco ouverte.
Elle inspira et envisagea d'appeler la police. Assez de preuves matérielles pour enfermer cet homme malade pendant des années. Au lieu de cela, elle a écrit une ligne dans la fenêtre de discussion.
. " Je suis prête à me faire pilonner la chatte comme la pute que je suis. "
L'icône de saisie de Rocco a clignoté
et puis Barbra a vu ceci apparaître sur l'écran "Bonne salope. Je serai de retour bientôt. Rocco a alors proposé son amitié pour que son nom apparaisse désormais dans sa liste d'amis.
Barbra a accepté.
"Eh bien, ma salope, je dois me coucher. Toi aussi. Ton entraînement commence demain." Sur ce, Dan s'est déconnecté et est rentré chez lui couvert du délicieux jus de sa salope.
Barbra tomba à la renverse dans son lit, ferma son ordinateur portable, le posa sur sa table à côté et marmonna à haute voix. "Entraînement ! Quel entraînement ?"

Articles similaires

House Girl X - Mongolie

À 9 h, heure locale, Rick Cheney et moi étions en vol, volant vers le nord de Negombo, au Sri Lanka, à Ordos, en Mongolie intérieure, en Chine. Notre avion était plus lourd de deux passagers, une brune anglaise d'albâtre avec un passé abîmé et une jeune fille irlandaise fougueuse avec des cheveux roux flamboyants et une passion qui va avec. Après avoir atteint l'altitude, mon avion prototype avait adapté son aérodynamisme à sa configuration ultra-élégante pour la vitesse. Un itinéraire direct vers notre destination ne prendrait que quelques heures de vol, mais nous ne pouvions pas risquer d'être détectés en...

1.1K Des vues

Likes 0

La Barre 3

Cet endroit te rendait fou. Ta tête tournait. Êtes-vous ok? Mon Dieu cette voix. L'une des principales raisons pour lesquelles votre tête tournait. Cette femme. Le barman. Vous regardez profondément dans ses yeux. Perdu dans un esprit de pensées sales. Son regard ne quittait jamais le vôtre et pendant les courtes secondes avant que vous ne parliez, cela vous a semblé des heures. Je vais bien, as-tu dit sévèrement. Elle s'est approchée de vous. Vous pouvez vous arrêter à tout moment, a déclaré Mila. Ses lèvres douces à quelques centimètres des vôtres. Pourquoi faisait-elle ça ? Elle devait savoir qu'elle te...

811 Des vues

Likes 0

Des doigts Par Blueheatt …..Quand ma femme Linda était petite, elle couchait avec sa sœur aînée. Sa sœur aînée avait une petite amie pour passer la nuit. Trois dans leur grand lit n'était pas un problème. Pendant la nuit, ma femme s'est réveillée avec des mouvements dans le lit et de légers gémissements. Elle ouvrit les yeux et vit sa sœur aînée et son amie se faire face et faire quelque chose. Elle faisait semblant de dormir mais regardait. Les deux filles se doigtaient. Ils respiraient fort et de petits gémissements sortaient d'eux. Leurs doigts étaient dans la chatte de l'autre...

556 Des vues

Likes 0

Silencieux et essoufflé

Silencieux et essoufflé C'est la maison de Tammy. Elle fait une fête. Quand j'y arrive, je peux dire qu'elle est un peu ivre... plus fort que d'habitude. Je reçois le salut habituel. Elle se lève d'un bond et enroule ses jambes autour de moi quand elle me voit. Elle me dit que mon visage stupide lui manque puis me propose à boire. Le reste de sa petite équipe Blow Out est là. Sage, et quelques autres danseurs aussi. Je sais que c'est sa maison, mais je ne sais pas comment elle la paie. Vraiment sympa, trop gentil pour quelqu'un de notre...

578 Des vues

Likes 0

Vile - Chapitre 1 - Le tas

La chaude application de nectar sanguin sur ta peau de porcelaine rajeunira le creux des ténèbres dans lequel votre âme devrait mais ne réside pas, car si le vide de l'esprit est dépourvu de tout sauf du froid amer du néant défiant acharné ses propres désirs, il devrait être mis de côté et rempli à ras bord par du sang fraîchement siphonné. Je te léguerai la servitude non pas de ma propre domination légitime, mais à leur propre legs de loyauté éternelle au trône d'ivoire de la Flèche Blanche sur laquelle le Seigneur te parle maintenant; tu n'es d'aucune utilité pour...

749 Des vues

Likes 0

Une fille apprend sa leçon

En retournant péniblement vers les écuries, Katy se demanda si ce travail en valait vraiment la peine. Elle avait fait une longue marche et maintenant il commençait à pleuvoir. Elle allait être trempée dans le dernier kilomètre. Elle a tiré sur la laisse du chien et a commencé à courir vers la ferme et le refuge. Cela faisait maintenant six semaines qu'elle travaillait au manège et les vacances d'été touchaient à leur fin. C'était le début de sa dernière semaine. Le travail n'était pas très bien payé, mais Mme Johnson, la propriétaire de l'école d'équitation, a permis à Katy d'y installer...

495 Des vues

Likes 0

Mélina de la WWE

C'était le matin du mercredi 28 décembre alors que je me dirigeais vers les bureaux de la WWE à Stamford à 8h30. Il y a deux nuits, j'ai passé la nuit avec Trish Stratus, puis hier soir, j'ai passé la nuit avec l'ancienne diva Debra Marshall même si j'étais d'humeur aigre à la fin parce que j'ai découvert qu'elle avait conspiré avec Stephanie pour me déranger la tête. Nous avons fait l'amour dans la limousine, puis je suis parti vers 22 heures et, autant que je sache, elle rentrait au Texas pour faire tout ce qu'elle y faisait. Le sexe était...

540 Des vues

Likes 0

Acheter un en obtenir un gratuitement

Michael a décidé de prendre la nuit de son travail d'escorte, car une soirée en ville était exactement ce dont il avait besoin pour recharger ses batteries après une semaine très mouvementée. Pier 22, était un ancien entrepôt rénové en une discothèque récemment ouverte qui était située sur les rives du canal maritime de Manchester. Il était proche du centre-ville mais suffisamment éloigné pour ne pas perturber les quartiers voisins. Bénéficiant d'un restaurant sur le toit donnant sur les landes du Lancashire / Yorkshire, d'un casino avec un bar à cocktails et de l'une des plus grandes salles de danse du...

2.4K Des vues

Likes 0

Gokkun Bazooka

Barbara a gargarisé les six charges de jus de noix salé chaud et amer et a avalé. M. Johnny numéro sept s'est avancé et a déchargé une giclée qui a frappé le toit de la bouche de Barbara avec un plop audible. Le nom du gars n'était pas vraiment M. Johnny numéro sept, bien sûr. Barbara ne connaissait pas son nom. C'était un gars en surpoids avec des cheveux brun rougeâtre, peut-être 35 ou 40 ans et il avait un pénis de 3 pouces. Barbara ne l'avait jamais rencontré et ne le ferait jamais. C'était le genre de gars qu'elle ne...

1.5K Des vues

Likes 0

Plan vicieux

Le plan vicieux- FF7 citron par MISTER BIG T Cette histoire se passe après le bon citron pondu. Je vous préviens les gars ! Si vous essayez quoi que ce soit, quoi que ce soit, je vous casserai les couilles ! Tifa a crié aux soldats qui l'entouraient. Il y avait de la sueur autour de son front et elle avait une peur bleue. Highwind MK II a tourné à droite, vers le nouveau siège de Shinra. Lorsque le vent violent a atterri, ils ont été accueillis par une petite armée de Perfect Clouds. Le tout pleinement opérationnel. -------------------------------------------------- -------------------------------------------------- -----------------...

1.2K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.