Soeur endormie partie 3

873Report
Soeur endormie partie 3

J'ai dû m'endormir parce que quand je me suis réveillé, ma sœur était partie. J'ai vérifié mon téléphone, il n'était que 8 heures du matin, j'étais sur le point de sortir du lit quand ma mère est entrée, ma mère mesure 5'2 et environ 85 livres. Elle a aussi de longs cheveux noirs avec de jolis yeux verts.

"Hey je vais au magasin, tu as besoin de quelque chose ?"

"Non maman je vais bien, pourquoi papa ne va-t-il pas au magasin avec toi ?"

"Oh je pensais que tu savais, ton père est parti en voyage d'affaires, il sera de retour dans une semaine."

J'ai fait semblant de me rendormir et ma mère a quitté la pièce. Une fois que j'ai entendu la voiture sortir de l'allée, j'ai sauté de mon lit, toujours complètement nue. J'ai couru hors de ma chambre et dans la chambre de ma sœur. Mais elle n'était pas dans sa chambre, j'ai pensé qu'elle était peut-être sortie avec des amis ou quelque chose comme ça jusqu'à ce que j'entende la douche commencer. Mon 6 pouces a pris vie non seulement mon père était parti pendant une semaine, mais ma sœur et moi étions seuls à la maison. J'ai marché jusqu'à la porte de la salle de bain et je suis entrée. Ma sœur était sur le sol, un aigle étendu avec une serviette entre ses jambes.

"Qu'est-ce que tu fais soeurette, tu vas bien ?"

« Ouais, je suis juste en train de nettoyer les dégâts de papa. Il est venu me chercher environ 3 heures après que tu t'es endormi. (j'ai su tout de suite de quoi elle parlait)

J'ai regardé la petite silhouette de ma sœur assise là sur le sol, elle était si belle et si jeune. Elle portait un débardeur jaune décolleté qui laissait voir le haut de sa poitrine. Je ne pouvais pas voir entre ses jambes parce que la serviette gênait. Je suis revenue à la réalité et j'ai dit "J'ai de bonnes nouvelles, pas de partie à trois avec papa, il est parti en voyage de travail. Maman vient de me le dire." Le visage de ma sœur est devenu rouge quand j'ai dit ça. Les yeux de ma sœur ont dérivé vers mon monstre de 6 pouces qui pointait droit sur elle. J'aurais pu baiser ma sœur juste là mais je ne voulais vraiment pas juste la baiser, je voulais l'aimer. Alors je me suis penché et je l'ai embrassée sur ses douces lèvres roses et j'ai dit "Je t'aime." Elle a souri et a dit "Je t'aime aussi, je veux le remettre dans mon cul et je te laisserai même jouir dans mon cul aussi." J'ai eu un peu le vertige après qu'elle ait dit ça. "Sœur, je t'aime mais tu n'as pas à me payer avec du sexe à chaque fois que je dis que je t'aime."

"Je suis désolé de ne pas vouloir te mettre en colère." (Les larmes ont commencé à couler sur ses joues)

"Non non soeurette, je ne suis pas en colère du tout, je ne veux juste pas que tu me baises à moins que tu ne le veuilles vraiment. Maintenant arrête de pleurer et je t'aime plus que tout au monde."

Elle a arrêté de pleurer et s'est levée, elle m'a regardé dans les yeux et s'est mise sur la pointe des pieds et m'a embrassé sur les lèvres. "D'accord grand frère, ce soir toi et moi dans ma chambre." Je suis sorti de la salle de bain et j'ai fermé la porte, je suis retourné dans ma chambre et j'ai mis un boxer. Je voulais tellement en frotter un mais j'allais garder tout mon sperme pour ma sœur plus tard. Le reste de la journée s'éternisait, je pensais sans arrêt à ma sœur, je ne pensais qu'à faire l'amour avec ma petite sœur April. Finalement, j'ai entendu frapper à la porte de ma chambre et j'étais si heureuse que ma sœur soit enfin prête. "Hé, le dîner est prêt." C'était ma mère, j'étais énervée mais plus j'attendais, mieux ça ira je me disais. J'ai dîné, mais pendant que je dînais, je ne pensais qu'à ma petite sœur. Finalement, j'ai entendu un autre coup à ma porte et ça devait être ma sœur. "Hé mon frère, ma chambre au 5." J'étais si heureuse que ma sœur soit enfin prête. Mais j'ai dû attendre cinq minutes de plus, attendre cinq minutes de plus, c'était comme attendre un an.

Les cinq minutes étaient finalement écoulées, j'ai ouvert ma porte et me suis dirigée vers la chambre de ma sœur, une fois arrivée à sa porte et j'ai pris une profonde inspiration, puis je suis entrée en fermant et en verrouillant la porte derrière moi. Quand j'ai regardé le lit de ma sœur, j'ai pensé que j'étais mort et que j'étais allé au paradis parce que ma sœur était assise sur son lit complètement nue. Le clair de lune la regardait parfaitement. Je me suis approché d'elle et lui ai dit "Tu es magnifique." Elle a commencé à rougir et j'ai baissé mon boxer et me suis mise au lit avec elle. Je l'ai poussée lentement sur le dos et j'ai embrassé son front, ses joues puis ses jolies lèvres roses et douces. (J'étais allongé à côté d'elle, poussé sur mon coude) Le baiser n'a duré que quelques secondes mais c'était incroyable, je lui ai chuchoté à l'oreille "Tu es si jolie et tu sens si bon. Je t'aime sis." Juste au moment où j'étais sur le point de prendre son sein en coupe, elle m'a embrassé en retour et j'ai senti sa langue entrer dans ma bouche. Nos langues dansaient maintenant ensemble dans ma bouche. « Allonge-toi sur le dos grand frère. J'ai fait ce qu'elle a dit.


Une fois que j'étais sur le dos, elle m'a embrassé une fois de plus sur mes lèvres, puis a rampé sur moi jusqu'à ce que son entrejambe soit sur mon visage, puis elle s'est assise sur mon visage. La première chose que j'ai ressentie a été sa chatte sur ma bouche et la première chose que j'ai sentie a été cette merveilleuse odeur musquée de sa jeune chatte humide. J'ai tiré la langue et je suis entré dans la chatte de ma sœur avec facilité. C'était si chaud et humide, ça avait un goût si bon d'un goût piquant. Pendant que je pénétrais sa chatte chaude et humide avec ma langue, j'ai levé mes deux mains et j'ai attrapé son cul. Son cul était si doux qu'il fondait dans vos mains quand vous le touchiez. J'ai commencé à serrer ses fesses, une main pour chaque joue. J'ai ensuite retiré une main de son cul, puis avec cette main libre, j'ai collé un doigt dans sa chatte chaude et humide pendant que je la léchais encore. Je pouvais entendre sa respiration s'accélérer et je pouvais sentir sa chatte contre mon visage. J'ai déplacé ma langue jusqu'à son petit clitoris et l'ai léché, elle a laissé échapper un gémissement fort. J'ai réussi à libérer ma bouche pendant une seconde et j'ai dit "Sis, pas si fort que maman est dans la maison." Elle hocha la tête et je retournai à son clitoris. Je l'ai léché encore quelques fois puis je me suis penché un peu et j'ai commencé à sucer son clitoris et elle est devenue folle. Je suppose qu'elle ne pouvait plus prendre ma main serrant son cul, mon doigt dans sa chatte et ma bouche suçant son clitoris. Parce qu'elle a claqué très fort sur mon visage et que son jus a inondé ma langue et ma bouche. Elle respirait et transpirait beaucoup pendant que j'essayais juste de respirer parce que mon visage se noyait dans le jus de sa chatte. Elle est tombée à côté de moi et elle m'a regardé dans les yeux.

"Je t'aime frère."

"Je t'aime aussi."

Elle a commencé à descendre du lit pour me donner mon plaisir mais nous avons entendu la poignée de la porte de la chambre commencer à tourner. (J'étais si heureuse que j'ai verrouillé la porte) Ma sœur a dit "Qui est-ce?" « C'est moi ta mère, où est ton frère ? Ma sœur a pensé à quelque chose rapidement et a dit "Il est sorti avec ses potes, je pensais qu'il te l'avait dit." "Oh d'accord, fais-lui savoir que papa a appelé et qu'il sera de retour tôt dans environ 3 jours." Nous avons entendu notre mère s'éloigner et nous nous sommes tous les deux regardés dans les yeux. "Maintenant, nous devons avoir un 3some avec notre père dans 3 jours grand frère." "Non, nous n'avons pas à le faire, c'est à toi de décider. C'est ton corps qui en fait ce que tu veux et je t'aime." Je me suis penché et j'ai embrassé ses lèvres. Nous avons recommencé à nous embrasser, puis elle a commencé à descendre le long de mon corps et sans aucun échauffement, elle a collé les 6 pouces de ma bite dure comme du roc dans sa bouche.

Elle a bougé la tête de haut en bas puis elle a retiré mon sexe de sa bouche en laissant juste le bout dans sa bouche. Elle était maintenant juste en train de sucer et de lécher mon bout. Ce niveau de plaisir était nouveau pour moi, avec une de ses mains, elle a commencé à jouer avec des balles et c'était tellement bon. "Je ne vais pas durer beaucoup plus longtemps sis." Elle a pris 4 pouces de tige dans sa bouche tout en jouant avec des balles. Elle a commencé à sucer et à lécher mon arbre alors qu'il était profondément dans sa bouche. "Sis je suis sur le point de b... b souffler, tu devrais peut-être l'enlever." Mais elle a juste continué à sucer, la pensée de ma sœur voulant sucer mon sperme me rendait fou. J'ai tiré charge après charge de sperme blanc épais dans la gorge chaude et humide de ma sœur. Je respirais si fort et je transpirais comme une pute à l'église. Elle rampa à côté de moi et posa sa tête sur ma poitrine. Nous étions maintenant en train de câliner quelque chose. "Je t'aime frère." "Je t'aime aussi soeurette."

J'ai commencé à lui frotter le dos, puis elle s'est roulée sur moi, avec ses fesses sur le haut de mes cuisses. Ses seins sont si beaux au clair de lune que je me suis dit. Ma bite était maintenant dure comme de la pierre, suintant de pré-cum. Ma sœur a attrapé ma bite avec sa main chaude et l'a pointée vers le haut, puis elle s'est assise et s'est empalée sur ma bite. Ma bite sentit une chatte chaude, humide et serrée l'embrasser. C'était si bon qu'elle a commencé à monter et descendre sur ma bite. Je suis allé attraper ses fesses mais elle a repoussé mes mains puis j'ai essayé d'attraper ses seins mais elle a repoussé mes mains à nouveau. Elle a dit "J'ai compris, amusez-vous." Cela ne pouvait pas être réel, cela devait juste être un rêve, ma sœur était trop parfaite pour que cela soit réel, mais tout était réel. Elle a continué à bouger de haut en bas sur ma bite, elle a commencé à bouger ses hanches d'avant en arrière avec ma bite toujours profondément à l'intérieur de ses parois humides. C'était si bon, j'étais au paradis. Elle s'est ensuite assise en ne laissant qu'environ un pouce dedans, puis elle a claqué tout le long du reste de ma bite. C'était trop bon, je savais que j'étais sur le point de jouir, je l'ai tendue et je l'ai serrée dans mes bras en la tirant vers moi, ses seins étaient si bons sur ma poitrine. Juste avant de jouir, je lui ai chuchoté à l'oreille "Je t'aimerai pour toujours et à jamais." J'ai tiré charge après charge de sperme profondément dans la chatte serrée et chaude de ma sœur. Quand ma bite molle est tombée de sa chatte, ça a fait un bruit de pop. Nous étions tous les deux en train de respirer fort et de transpirer beaucoup. Elle est tombée de moi et elle a reposé sa tête sur ma poitrine.

Je me suis réveillé avec le soleil dans les yeux et ma sœur dormait toujours avec sa tête sur ma poitrine. Je l'ai roulée lentement sur moi puis je me suis levé et j'ai jeté une couverture sur elle. J'ai mis mon boxer et j'ai déverrouillé et ouvert la porte de ma sœur en espérant que ma mère ne me verrait pas. Je me dirigeai sur la pointe des pieds vers la salle de bain pour prendre une douche. Après ma douche, j'entrai dans la cuisine.

J'ai fait un petit déjeuner et je suis parti travailler. Une fois rentrée à la maison, j'étais impatiente de revoir ma sœur. Quand je suis entré dans la maison, j'ai vu ma sœur allongée sur le canapé en train de regarder la télévision. Je suis venu derrière elle et j'ai embrassé le haut de sa tête. Je pensais qu'elle allait dire quelque chose mais elle ne l'a pas fait. Je suis passé devant elle et j'ai vu qu'elle avait les yeux fermés. Elle a dû s'évanouir, elle portait une chemise vert vif avec une jupe noire. Je l'ai appelée plusieurs fois mais rien. J'ai supposé qu'elle avait pris des pilules, sa respiration était normale, alors je me suis penché et j'ai embrassé ses lèvres. Mais après le premier baiser, je me suis arrêté. Je ne voulais pas qu'elle se fâche contre moi pour l'avoir embrassée pendant qu'elle dormait. Je voulais faire l'amour avec elle, pas seulement la baiser et je ne pouvais pas lui faire l'amour doucement si elle dormait. Alors que je rentrais dans ma chambre, j'ai vu une note sur la table. Il disait "Si tu lis ceci, cela signifie que je dors et que je veux que tu me baises. Ne me fais pas l'amour, je veux être baisée pendant que je dors, fais de moi ta salope."

Quelques secondes après avoir lu cette note, j'avais tous mes vêtements enlevés. Elle était allongée sur le côté alors je l'ai poussée sur le ventre. Puis j'ai remonté sa jupe et passé son cul. Maintenant, j'avais une belle vue sur sa culotte rose. Son cul vêtu de culotte avait toujours l'air bien, peu importe ce qu'elle portait. J'ai baissé ses sous-vêtements et je n'ai pas perdu de temps, j'ai claqué tous les 6 pouces de profondeur dans son cul. C'était bon d'être à nouveau dans son cul, c'était si serré. J'ai continué à claquer dans et hors de son joli petit cul. C'était tellement bon. J'ai retiré tous les 6 pouces puis je les ai claqués à l'intérieur de son cul serré. Chaque fois que je claquais dans son cul, je grognais et je l'ai fait environ 5 fois. Je me suis retiré et j'ai joui sur tout son dos. Je transpirais et respirais comme si j'étais attaqué par un ours. J'ai attrapé ma chemise sur le sol et j'ai nettoyé mon sperme collant sur son dos. Ensuite, j'ai réparé ses vêtements, j'ai remis mes vêtements (pas ma chemise) et je suis parti jouer sur ma PS2.

Je jouais sur ma PS2 depuis à peine 10 minutes quand j'ai entendu la voiture de ma mère s'arrêter. Puis la peur a parcouru mon corps, et si c'était papa et qu'il revenait très tôt. J'ai couru hors de ma chambre et j'ai regardé par la fenêtre du salon et bien sûr, mon père était à la maison. Je devais agir vite parce que si mon père voyait ma sœur, il la baiserait sûrement éveillée ou endormie. J'ai fourré cette note que ma sœur m'avait laissée dans ma poche, puis je l'ai portée dans ma chambre et je l'ai mise dans mon placard avec un oreiller et une couverture. J'ai fermé la porte de ma chambre, puis juste au moment où j'ai fermé la porte de mon placard, j'ai entendu la porte d'entrée s'ouvrir et se refermer et les pas de mon père se rapprochaient de plus en plus. J'ai attrapé ma manette PS2 et j'ai sauté sur mon lit. J'ai agi comme si je jouais à mon jeu, juste au moment où j'ai commencé à jouer à mon jeu, mon père a ouvert la porte de ma chambre.

"Hé, où est ta sœur, je veux partir très vite, peut-être que nous pouvons nous relayer."

"Désolé papa, elle est sortie avec des amis et elle a dit qu'elle ne voulait plus être touchée." (J'ai menti)

"C'est dommage quand je la verrai, je vais la baiser comme s'il n'y avait pas de lendemain."

« Pourquoi papa ? Pourquoi as-tu commencé à faire ça à ma sœur, ta propre fille ? Quand tu as maman ?

"Ta mère est une fille géniale et belle mais elle n'est pas aussi serrée que ta sœur. De plus, maman ne se mouille pas aussi bien qu'April."

Juste au moment où il a dit que ma sœur avait dû déménager dans le placard parce qu'on a entendu un bruit sourd venant de là. Mon père m'a donné un look "elle est dedans". Dans les 3 secondes après avoir entendu ce bruit, ma sœur a ouvert et a trébuché hors du placard. Mon père avait un grand sourire sur son visage. Mon père a attrapé ma sœur par le bras et je l'ai perdu. J'ai bondi et j'ai écrasé la manette PS2 en travers de sa putain de tête, la brisant en morceaux.


"Personne ne touche ma copine et mon père si tu la touches encore je te tue !!"

Mon père saignait maintenant et il avait l'air énervé que ma sœur marche derrière moi pour se protéger. "Maintenant papa recule." Mon père était sur le point de me sucer mais nous avons tous entendu maman s'arrêter. Mon père a dit "Tu as de la chance qu'elle soit là." Il est parti, je me suis retourné et j'ai regardé dans les yeux de ma sœur et j'ai dit "Sortons d'ici, je t'aime!" Ma sœur et moi avons emballé des vêtements et nous nous sommes dirigés vers la voiture. J'ai dit à ma sœur que je dirais à maman ce qui se passe. Je suis entré dans le salon et j'ai vu mon père et ma mère regarder la télévision. Ma mère a dit "Hé, tu savais que papa s'était cogné la tête, il saignait et où vas-tu, toi et ta sœur ?" "Maman, ça va être difficile à comprendre, mais April et moi nous aimons plus que des frères et sœurs ne le devraient. Nous partons pour toujours." Mon père me lançait un regard indiscret et ma mère s'est mise à pleurer. (Je ne lui ai pas dit ce que mon père a fait parce qu'elle va déjà devoir s'occuper de son fils et de sa fille qui s'aiment) Je suis sorti par la porte d'entrée, ma sœur et moi sommes sur le point de commencer notre vie ensemble.


J'espère vraiment que vous avez aimé cette série en 3 parties, une demande ?

Articles similaires

Aimeriez-vous cet orgasme avec des frites ?

Bonjour! Ceci est ma soumission la plus récente et est destiné à être une histoire autonome. Merci à mes nombreux amis qui m'ont incité à écrire à nouveau. Je me précipite à l'idée que les gens s'amusent quand ils lisent les histoires que je soumets. L'anglais est ma deuxième langue, mais j'essaie de faire mieux en faisant relire les autres et en faisant plus attention moi-même. Profitez-en et dites-moi ce que vous en pensez ! Aimeriez-vous cet orgasme avec des frites ? Quand j'étais plus jeune, comme beaucoup de gens, j'avais un emploi dans un fast-food. Je ne vais même pas essayer...

1K Des vues

Likes 0

Un week-end amusant avec des adolescentes salopes, partie 2

Je me suis réveillé vers 10 heures du matin en me sentant assez reposé et très excité. J'attrape mon téléphone de chevet, J'ai appelé un de mes potes, Alan, qui, je le savais, pouvait se vanter d'une virilité respectable de 8,5. J'ai décidé de le laisser m'aider dans ma prochaine étape consistant à jouer avec les filles. En lui donnant rapidement tous les détails, je n'ai pas eu à le convaincre beaucoup. Il n'a pas tardé à accepter de m'aider et m'a dit qu'il serait là dans deux heures. J'ai trouvé le DVD que j'avais fait hier soir et je l'ai...

697 Des vues

Likes 0

Une histoire pour les femmes

Avant de commencer... Faisons un marché. Si vous aimez mon histoire, ajoutez SnapC. Désireux de rencontrer des gens ouverts d'esprit et j'aime partager et recevoir des « photos ». Accord? Utilisateur : Kazaragh Mes fantasmes et mes désirs sont infinis, nous avons tous des envies et des fétiches. Le plaisir est la chose la plus naturelle que nous, humains, puissions désirer, et le désir est humain. Laissez mon écriture s'implanter dans votre esprit, prenez votre temps pour l'imaginer et pour les années à venir, souvenez-vous-en. J'écris avec le désir de vous emmener dans un voyage de l'esprit en essayant de prendre la luxure en...

2.1K Des vues

Likes 0

Sarah rencontre un fou

Sarah rencontre un fou Quand ils m'ont laissé partir, ils ont dit que je n'étais plus un danger pour moi-même ou pour les autres. Cinq victimes dans cinq États différents plus tard peuvent les avoir convaincus de réviser leur opinion. Les photos de moi qu'ils montrent à la télévision ont été prises il y a des années quand ils m'ont pris pour la première fois. Ils montrent un dessin de ce à quoi un artiste pense que je pourrais ressembler si je me laissais pousser la barbe. C'est incroyable comme il me ressemble peu. J'aime plutôt ma barbe. Au moment où...

1.1K Des vues

Likes 0

Phénix Pt 3 Ch 05

La Déesse de la Terre se tenait devant son temple, les bras levés vers le ciel nocturne. Elle portait une robe de cérémonie blanche qu'elle et Elaine avaient conçue. Il était ouvert sur le devant, exposant son ventre sans cicatrices pour révéler que les dieux avaient guéri ses blessures. Divers passants, remarquant un rite manifestement religieux accompli par leur déesse, s'arrêtèrent pour voir ce qui se passait. La nouvelle s'est rapidement répandue et une grande foule s'est rassemblée autour d'elle en très peu de temps. La déesse chantait une simple prière en sumarien ancien, une langue morte que personne autour d'elle...

1K Des vues

Likes 0

C'est maintenant ta chance garçon

Fbailey histoire numéro 415 C'est maintenant ta chance garçon Notre famille est assez proche et nous avons toujours de la compagnie le week-end. Papa est vice-président dans une entreprise manufacturière ici en ville, maman est secrétaire de direction dans une autre entreprise manufacturière en ville, et j'ai quatorze ans et j'entrerai au lycée à l'automne. La neuvième année me fait un peu peur. Être un nerd en informatique, vierge et avoir une grande maison dans le meilleur quartier de la ville va certainement faire de moi une cible pour les sportifs. Je ne l'attends pas du tout. Notre chambre familiale était...

1K Des vues

Likes 0

Ma nuit au West Lake Inn, partie 4 et fin

Oui. Je m'attendais à ce que nous nous mettions dans une bonne putain de position. Mais Ken a plongé sa bite dans ma chatte tout de suite, tout de suite et là, avec moi à plat sur le ventre. Je n'étais pas prêt. Il posa son torse sur mon dos et s'enfonça en moi à un assez bon rythme. Ma chatte était prête pour la poussée vigoureuse parce que le jeu de Ken avec mon cul avait amorcé ma chatte, l'avait rendue très humide. Mais je n'étais pas prêt. Ce n'était pas une position dans laquelle j'avais eu des relations sexuelles...

1.1K Des vues

Likes 0

Lois de l'attraction : la Playgirl

REMARQUE FACEBOOK Lundi 7 septembre 2015 5h13, heure du Pacifique L’attraction a aussi des lois – comme si une chienne « salope » voulait que certains principes soient suivis avant de continuer à frapper et de commencer à avoir des relations sexuelles de toute façon. De mon point de vue, ce sont les principales lois de l’attraction que j’ai apprises en expérimentant à la fois l’amour et le sexe. 1. Ne demandez jamais de sexe à un homme. Oui, vous m'avez bien compris. Les hommes n'aiment pas que les femmes leur demandent du sexe. Ils feront comme s’ils n’avaient pas bien entendu ce...

681 Des vues

Likes 0

Suzanne 1

Je me suis enregistré à mon hôtel de Lygon Street, tard dimanche après-midi. J'ai marché les quelques pâtés de maisons jusqu'à Melbourne Uni, j'ai trouvé le bureau d'inscription pour la conférence à laquelle je devais assister pour le reste de la semaine, je me suis inscrit puis je me suis rendu à la réception « gratuite », payée avec mes frais d'inscription. Je discutais avec certains des autres participants que j'avais rencontrés lors d'autres conférences de ce type. Une jeune femme très jolie a rejoint notre groupe, j'ai deviné qu'elle était étudiante, et j'ai donc fait un effort pour l'inclure dans notre petit...

617 Des vues

Likes 0

Rentrer à la maison gay...

Rentrer à la maison gay… (Episode 2) Mon séjour chez l'oncle Donnie était enfin terminé. Nous avions eu des relations sexuelles sauvages exceptionnellement sensuelles presque tous les soirs. J'étais triste de devoir partir, mais j'étais également ravie d'explorer mes nouvelles connaissances sexuelles sur un garçon de mon âge. J'étais sûre de ma sexualité maintenant. Je suis gay! Il restait encore beaucoup d'été et ma troupe de scouts avait plusieurs voyages que j'attendais avec impatience. Il y avait un garçon de 2 ans plus jeune que moi avec qui j'aimais bien côtoyer lors des sorties. Son nom était Bobby, 15 ans, mince...

2.6K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.