Prendre soin d'un tel travail acharné_ (0)

719Report
Prendre soin d'un tel travail acharné_ (0)

Travailler pour un service de garde des autorités locales n'était pas votre moyen idéal pour entrer dans les soins infirmiers, mais après avoir essayé d'autres moyens, quelqu'un l'avait suggéré pendant que vous obteniez les qualifications dont vous avez besoin pour aller à l'école d'infirmières. Après quelques semaines, vous trouvez le travail facile et assez agréable, parler aux vieux et entendre leurs histoires quand ils étaient plus jeunes, quelques-uns des vieillards flirtent même avec vous.

À 22, 5 '5 pouces de hauteur avec de longs cheveux blonds et des seins 38DD et 18 pierres, vous n'avez pas eu beaucoup de petits amis, dans l'uniforme de l'entreprise à première vue, vous pourriez passer pour une infirmière bien que votre uniforme soit d'un bleu plus foncé que celui d'une infirmière uniforme. Quelques mois après le début du travail, on vous demande de changer d'itinéraire car l'une des filles est tombée malade. Le premier jour, votre partenaire pour la route vous dit qu'il y a quelques vieillards sur la route dont vous devez vous méfier, pensant qu'elle voulait dire qu'ils étaient très malades, vous êtes choqué quand elle vous dit qu'ils vont essayer de partir plus qu'un simple flirt, un vieil homme avait même essayé de la "sentir" quelques fois !

Alice, votre partenaire de travail, vous dit que le "pervers" sera le dernier appel de la journée car il est proche du bureau et c'est plus facile de finir là-bas. En arrivant à la maison, vous voyez un endroit bien entretenu, Alice vous dit que le fils du pervers fait tout le travail, et vous entrez avec elle en tête et appelez l'homme. ‘Richard, viens rencontrer Catherine, elle est nouvelle alors tu es sage’.

Richard arrive de ce que vous devinez être le salon, il mesurerait environ 6 pieds s'il n'était pas en fauteuil roulant, il avait l'air distingué avec des cheveux gris épais et une silhouette mince presque osseuse. Alice le pousse dans la cuisine tandis que vous le suivez. "Ok, on va te trier pendant que Cat commence ton repas, c'est dans le frigo" te dit-elle. Sur ce, Alice le pousse vers la salle d'eau / les toilettes. Vous restez debout une seconde, puis allez au réfrigérateur et sortez le repas pour commencer à cuisiner. 10 minutes plus tard, ils reviennent avec Richard souriant comme un chat et Alice au visage rouge. Tout se passe tranquillement pendant que vous aidez Richard dans la pièce et à l'étage inférieur.

"Ok, faisons la paperasse pendant qu'il mange", dit Alice en se retournant, elle jure soudainement, "Putain, laisse-le dans la voiture, ne t'inquiète pas, je vais courir le chercher" elle se dirige vers la porte. En vous retournant, vous lui demandez s'il va bien, Richard marmonne qu'il est mal à l'aise dans la chaise alors vous le sortez de sous la table, Richard vous sourit comme vous le faites et choqué vous voyez qu'il a sorti sa bite de son pantalon ! Ne sachant pas quoi faire, vous le regardez alors qu'il rit salement, vous réalisez qu'il est plus gros que les bites que vous avez vues auparavant et que ce n'est même pas difficile. Vous sentez la chaleur commencer dans votre culotte et rougissez furieusement, sursautant lorsque vous entendez la voix d'Alice « Richard ! Espèce de sale connard, elle vient et fourre sa bite. En te regardant, Alice pense que tu rougis parce que tu as vu sa bite. "Ne vous inquiétez pas, il est inoffensif", dit-elle.

De retour dans la voiture, Alice ramène au bureau en parlant tout le long, vous n'entendez pas la moitié de ce qui se dit car tout ce que vous pouvez imaginer dans votre esprit est la taille de la bite flasque de Richards. Au cours des deux prochaines semaines, vous vous déplacez de tour en tour pour rendre visite à Richard de temps en temps, chaque fois qu'il essaie de vous attraper ou de vous flasher, votre partenaire de travail vous arrête et à chaque fois vous ne pouvez pas arrêter de penser à sa taille et de vous sentir coupable lorsque vous commencez. devenir humide.

Puis ça arrive, tu travailles avec une nouvelle fille et tu fais le parcours en terminant avec Richard, allant de client en client la fille n'arrête pas de gémir d'avoir affaire à lui à la fin, elle gémit tellement que tu t'énerves et avant de pouvoir s'arrêter, on se dit " s'il te dérange autant, je le ferai moi-même ! " le silence soudain dans la voiture est assourdissant.

« Vraiment ? Vous restez là une minute sans savoir si vous devez entrer par vous-même ou appeler le bureau. En y pensant, vous réalisez que vous aurez tous les deux des ennuis si vous appelez, alors en prenant une profonde inspiration, vous ouvrez la porte d'entrée et entrez.
En appelant, vous devinez que Richard est dans la cuisine en train d'attendre son dîner, en train de poser les papiers sur la table, vous traversez et le voyez assis là en train d'attendre, "Je suis seul ce soir, donc pas de blague monsieur", vous lui dites, immédiatement vous se rend compte que ce n'était pas la bonne chose à dire alors que son visage s'illumine malicieusement. Suivant la routine habituelle, vous l'emmenez aux toilettes et le laissez pendant que vous triez son dîner. En revenant, vous frappez à la porte et lui demandez s'il est prêt à sortir, vous entendez un oui étouffé et ouvrez la porte pour voir Richard tout nu !

En vous déplaçant rapidement, vous essayez de l'habiller pendant qu'il vous combat, tout à coup, il attrape le devant de votre uniforme et tire, heureusement, les boutons-pression se détachent et votre uniforme s'ouvre complètement. Vous vous figez tous les deux pendant une seconde et Richard voit votre corps de pompe vêtu uniquement de vos sous-vêtements. Profitant de son immobilité, vous remettez sa chemise et en vous penchant, vous mettez son pantalon jusqu'aux genoux, alors que vous vous mettez debout, vous levez les yeux et voyez pour la première fois la bite de Richard debout à quelques centimètres de votre visage, vous savez en vous voyant de cette façon l'a causé et vous sentez une bouffée de chaleur vous parcourir et votre culotte s'amortir....

Vous finissez de l'habiller et le ramenez dans la cuisine en essayant de ne pas penser à sa bite en érection, en ramassant son dîner, vous vous retournez pour voir Richard vous regarder et se frotter à travers son pantalon, c'est alors que vous réalisez que vous n'avez toujours pas fait votre uniforme et il est tombé ouvert lui montrant tout à nouveau. En vous dirigeant vers la table, vous posez l'assiette et sentez soudainement sa main sur votre sein, serrant doucement, vous haletez et vous redressez, ce qui fait que ses doigts s'accrochent à la tasse et la tirent vers le bas, exposant le mamelon. Vous entendez Richard gémir et sentez votre mamelon durcir.

Debout là, vous ne pouvez pas bouger, presque comme si vous n'aviez plus le contrôle de votre corps, regardant Richard tendre la main et prendre votre sein en frottant le mamelon avec son pouce. Vous frémissez et haletez libéré de votre transe, vous vous éloignez et voyez Richard a sorti sa bite à nouveau, cette fois il est complètement dressé, vous rougissez à nouveau et sentez votre chatte se serrer lorsque vous réalisez qu'elle mesure près de 10 pouces de long et très épaisse. Essayant d'ignorer comment vous vous sentez vous bougez pour le couvrir lorsque vous le touchez, il se contracte et votre chatte se resserre à nouveau, Richard gémit à votre contact et déplace ses hanches vers l'avant.

Vous êtes là, penché sur lui avec votre uniforme ouvert et un sein exposé tenant sa bite maintenant palpitante, l'indécision vous traverse l'esprit... 'soyez professionnel' vous dites-vous mais votre corps envoie d'autres signaux, en regardant Richard vous passez votre main monter et descendre son arbre une fois, il gémit plus fort. En faisant un pas sur le côté, vous relâchez sa bite, en vous tenant droit, vous enlevez votre uniforme de vos épaules et le posez sur une autre chaise, maintenant vous vous tenez devant lui avec rien d'autre que votre soutien-gorge et votre culotte. En saisissant à nouveau sa bite, vous lui faites savoir qu'il peut toucher vos seins, il tend la main avidement en les prenant fermement et en les écrasant ensemble en passant son pouce sur le mamelon encore exposé alors que vous commencez à caresser lentement sa bite.

En relâchant sa bite pendant une seconde, vous enlevez votre soutien-gorge pour que votre poitrine se libère, un gémissement s'échappe de ses lèvres alors qu'il les regarde, encore une fois vous saisissez sa bite dans le seul but de le branler, en vous penchant en avant, Richard tire un sein vers son visage et vous vous penchez alors qu'il suce avidement le mamelon, haletant, vous sentez votre chatte inonder encore plus et en regardant vers le bas, vous voyez sa tête de bite couverte de liquide pré-éjaculatoire, incapable de vous arrêter, vous vous penchez et léchez le bout en le goûtant, Richard gémit à nouveau et cette fois vous prenez sa bite dans votre bouche et commencez à sucer... en vous déplaçant de haut en bas autant que vous le pouvez.

Vous sentez la main de Richard se déplacer vers votre cul et sur votre culotte maintenant trempée, il glisse sa main entre vos cuisses et commence à frotter votre chatte à travers le tissu trempé, vous entendez un gémissement et réalisez que cela vient de vous et vous le sucez pendant tout ce que vous valez alors qu'il travaille sur votre chatte. semble jouir pendant des lustres et vous devez continuer à avaler. Enfin, vous vous éloignez de sa bite debout devant lui, vous sentez sa main sur votre chatte trempée, sans penser que vous retirez votre culotte et que vous lui montrez votre chatte palpitante rasée. Immédiatement, il enfonce un doigt à l'intérieur de vous en vous faisant crier de plaisir, il commence à vous baiser avec pendant que vous regardez son autre main saisir sa bite et commencer à la branler jusqu'à ce qu'elle soit raide.

Il semble que des secondes ne se soient écoulées que lorsque votre premier orgasme vous frappe, criant que vous agrippez la poignée du fauteuil roulant et secouez continuellement alors que Richard n'arrête pas de vous baiser avec le doigt, gémissant encore et encore, vous secouez et haletez. En regardant vers le bas, vous voyez la bite de Richards debout alors que vous vous éloignez de lui. Le doigt de Richards sort de votre chatte convulsive brûlante, il gémit bruyamment en pensant que vous allez vous arrêter et encore une fois de surprise alors que vous le chevauchez en vous abaissant sur ses genoux en forçant son énorme bite dure dans votre chatte serrée et palpitante, encore plus profonde alors que vous vous forcez plus bas dessus, apportez des gémissements de plaisir et de douleur de vos lèvres, vous n'avez jamais été autant étiré.

Soudain, vous ne pouvez plus en avoir à l'intérieur de vous et vous commencez à bouger d'avant en arrière, de haut en bas en le chevauchant fort, vous tirez son visage vers vos seins, le faisant sucer et mordre vos mamelons maintenant durs, ce qui les rend douloureux lorsque vous tirez. loin pendant qu'il les mord, encore une fois vous avez l'impression que cela ne fait que quelques minutes quand sans vous avertir tous les deux de l'orgasme, vous le sentez décharger ses couilles au plus profond de vous en sentant son sperme remplir votre chatte de plus en plus, vous hurlez presque.

Enfin, vous vous êtes tous les deux arrêtés, presque drapés sur son corps maigre, vous pouvez à peine bouger, lentement debout, vous sentez sa bite maintenant douce sortir de votre chatte maltraitée et avec un dernier coup, il éjacule, sans vous soucier de sentir son sperme commencer à fuir le long de vos cuisses. Vous vous habillez petit à petit en laissant vos sous-vêtements vous enfilez votre uniforme puis mettez Richard au lit en lui offrant un dernier cadeau surprise... votre culotte imbibée de jus de chatte, il la renifle goulûment puis la cache sous son oreiller.

Vous vous penchez et chuchotez, 'la prochaine fois que vous devrez me goûter .....' en le regardant, vous voyez un sourire s'étaler sur son visage, vous laissant réaliser qu'il est presque 22 heures en rentrant lentement à la maison, vous pouvez toujours sentir le sperme de Richard fuir hors de toi...

Articles similaires

Fabrication d'un homme endommagé partie 1

La fabrication d'un homme endommagé • C'est ma premiere histoire. La première partie aura peu ou pas de sexe car je vais commencer par une histoire basée sur ma vie. Les événements sur lesquels je vais écrire me sont arrivés. Les noms seront changés pour protéger les moins innocents. Je passerai à la fiction lorsque la vengeance commencera, mais je ressens l'histoire ou l'histoire, peu importe ce que vous appelez, il est important de comprendre d'où vient le personnage principal. Maintenant, voici la question de savoir s'il sera bon ou mauvais alors qu'il se venge de ceux qui l'ont blessé. L'enfance...

2.4K Des vues

Likes 0

Ceinture biblique - Partie 3 (FINALE)

«Je vais dans un camp chrétien», a annoncé Anne au petit-déjeuner un jour, environ deux semaines plus tard. Nos visites nocturnes étaient toujours en cours, mais plus nous continuions, plus j'étais résolu à ce que cela s'arrête. J'ai répondu à ma sœur en m'étouffant presque avec mes Cheerios, mais j'ai réussi à le couvrir d'une toux. Si j'étais vraiment le bon gars que je voulais être, ma première pensée aurait été de m'inquiéter de la façon dont elle allait survivre sans accès à sa dépendance, mais honnêtement, ma première inquiétude était de savoir comment j'allais survivre sans sexe pendant une semaine...

2.2K Des vues

Likes 0

Ma cousine salope et son amie

Cela a commencé comme une journée pas comme les autres, me lever le matin et bien nettoyer et me nourrir régulièrement comme tout le monde. La seule chose que ce n'était pas tout à fait comme n'importe quel autre matin, j'ai eu deux belles filles ici avec ma mère, c'était comme la plupart des autres, elle me traite comme si j'avais trois ans alors que j'en ai vraiment 17, elle a insisté pour que ma cousine Sadia reste avec moi. Maintenant, ma cousine pesait 112 livres, des cheveux blonds, des yeux bleus, des seins 36C, un cul serré parfait et les...

2.1K Des vues

Likes 0

Décorateur d'intérieur

Maria a vingt-cinq ans, célibataire, jeune décoratrice d'intérieur et vendeuse dans le magasin de meubles de sa famille. Elle avait besoin de conclure un accord. La tâche, cependant, s'avérait plus difficile qu'elle ne l'avait espéré. Divers retards ont amené les acheteurs à avoir des doutes. Aujourd'hui, elle espérait qu'un acheteur viendrait conclure un marché. N'étant pas du genre à utiliser régulièrement sa beauté naturelle à son avantage lorsqu'elle traite avec des hommes, Maria a sorti à contrecœur un pull sans manches moulant de son placard et une jupe courte complémentaire. Avec seulement une petite culotte en dessous, elle se sentait mal...

2.5K Des vues

Likes 0

Pour le meilleur ou pour le pire : l'histoire de Robert

L'histoire de Robert Robert se réveilla ce matin-là par une sensation étonnante qu'il n'avait pas ressentie depuis longtemps. Il ouvrit les yeux et baissa les yeux pour voir sa femme, Janet, glisser lentement sa bouche de haut en bas sur sa queue. Elle leva les yeux quand il se réveilla et lui sourit. Elle arrêta ce qu'elle était en train de faire et remonta son corps. Elle a commencé à l'embrasser alors qu'elle le chevauchait, se penchant et guidant sa bite en elle. Une fois qu'il était à l'intérieur, elle s'assit et commença lentement à chevaucher la bite de Robert. Elle...

2K Des vues

Likes 0

Dortoir de GF 1

C'est l'histoire de Teagan, ma petite amie à l'époque où j'étais à l'université et de sa colocataire, Sarah. Teagan est d'origine asiatique, ce qui lui a valu une petite silhouette élancée, des yeux noisette, de longs cheveux noirs et une peau naturellement bronzée. Elle a la chance d'avoir des bonnets B fermes, un ventre plat et des fesses minces et galbées - elle va souvent à la salle de sport pour faire des squats. Et pour couronner le tout, elle est très jolie avec un doux sourire. Étant introvertie, elle est très douce et timide. Ce n'est qu'après un an de...

1.8K Des vues

Likes 0

Devenir Oméga, Partie 4

Devenir Oméga, Partie 4 Des hommes autour d'elle. Elle, nue et collée sur le sol, ses lèvres grondantes et ses yeux flottants. La drogue nage dans ses veines et sa chatte palpite. Des caméras autour d'elle, le monde qui regarde. Ils allaient la détruire. Omega sentit son cœur rater un battement et elle sut, si tout s'arrêtait maintenant, qu'elle était là où elle était censée être. ___ Elle a souri. Ses yeux papillonnèrent. « Battez-moi », murmura-t-elle. Ils s'avancèrent, silencieux. Putain de me battre, a-t-elle crié. Plus près maintenant. Pourtant, ils n'ont rien dit. Tue-moi si tu veux. Ils rigolent. Elle...

2K Des vues

Likes 0

Endoctrinement Chapitre 2_(1)

C'est la deuxième partie de l'endoctrinement. Les commentaires sont appréciés. Au moment où il retourna à son dortoir, l'estomac de Ryan était tellement noué qu'il se demanda s'il serait même capable de nager. L'escalade des échanges entre lui et Alex lui avait fait tourner la tête et ses pensées étaient incapables de suivre les manifestations physiques qui ne cessaient de le frapper après chaque interaction. En ce moment, par exemple, il était difficile de penser à ce qu'Alex aurait pu vouloir dire quand son corps ne pouvait pas décider s'il voulait vomir, baiser ou simplement s'effondrer. Il continua d'essayer de se...

3.2K Des vues

Likes 0

Le plus grand jour

Ce matin a commencé tout simplement génial. Mieux que je n'aurais jamais pu l'imaginer. J'avais passé un marché avec ma femme. Si elle voulait que j'utilise l'argent que j'avais gagné au poker de cette semaine pour aller à Columbus et voir le nouveau club de danse qu'ils avaient construit, elle devrait me donner une journée entière de plaisir sexuel chaque fois qu'elle en aurait l'occasion. Ce matin a commencé par se réveiller avec sa chatte scintillante planant à quelques centimètres de mon visage. Elle sait combien j'aime manger sa chatte. Elle a dû se réveiller beaucoup plus tôt car sa chatte...

1.7K Des vues

Likes 0

Acheter un en obtenir un gratuitement

Michael a décidé de prendre la nuit de son travail d'escorte, car une soirée en ville était exactement ce dont il avait besoin pour recharger ses batteries après une semaine très mouvementée. Pier 22, était un ancien entrepôt rénové en une discothèque récemment ouverte qui était située sur les rives du canal maritime de Manchester. Il était proche du centre-ville mais suffisamment éloigné pour ne pas perturber les quartiers voisins. Bénéficiant d'un restaurant sur le toit donnant sur les landes du Lancashire / Yorkshire, d'un casino avec un bar à cocktails et de l'une des plus grandes salles de danse du...

2.3K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.