Nuit de combat_(1)

826Report
Nuit de combat_(1)

J'étais énervé que mon combat ait été annulé. La chienne que je devais combattre a dépassé son poids et ils l'ont annulé. Je veux dire sérieusement, à quel point est-il difficile de ne pas manger un putain de cheeseburger quand on se prépare pour un combat. Je n'étais qu'à deux combats d'aller chercher la ceinture poids plume, et cette garce va me retarder d'au moins un mois.

Je suis resté pour regarder certains des autres combattants, mais pas tous avant mon départ. C'est bien de regarder la compétition autant que possible, mais j'étais trop énervé pour rester. J'étais frustrée à cause de mon annulation et mon copain a dû travailler tard, donc il n'a pas pu venir à mon combat. Alors maintenant, j'ai toute cette énergie et cette frustration et il ne sera même pas à la maison. J'aurais au moins aimé savoir qu'il y avait du sexe qui m'attendait.

Pendant tout le chemin du retour, j'ai continué à me passer des scénarios de combat dans la tête. Elle lance un crochet gauche, alors je me baisse vers ma droite et lance un crochet droit au corps suivi d'un coup au visage et croise au visage depuis la nouvelle position. Si elle lance une croix, je me pencherai légèrement vers ma droite, ce qui la fera manquer haut, puis je donnerai un coup à la mâchoire et je suivrai avec ma croix droite. Et ainsi de suite et ainsi de suite, j'ai passé en revue tous ses coups de poing préférés et toutes les façons dont j'allais contrer. Quand nous nous battrons ensuite, elle allait regretter de m'avoir donné plus de temps pour m'entraîner. J'allais la foutre en l'air.

Après une heure de route pour rentrer chez moi, j'étais prêt à boire un verre et, espérons-le, à aller dormir. Ma nuit semblait sur le point de prendre un tournant quand j'ai vu la voiture de mon petit ami dans l'allée. Je me souviens m'être dit : « Allons-y ! », en copiant le slogan de mon arbitre préféré. Ce sont des mots que j'espérais entendre ce soir avant mon combat, mais je suppose qu'ils devront travailler pour un jeu de mots sexuel idiot. La bonne nouvelle était qu'après avoir bu un verre et fait l'amour, j'allais pouvoir dormir à coup sûr, donc c'était un peu le bon côté de la soirée.

J'ai juste laissé mon sac de sport dans la voiture et je suis allé à la porte. J'ai été surpris de trouver la porte verrouillée. J'ai juste supposé qu'il avait eu une longue journée et qu'il est entré et est allé se coucher. Il n'était pas sur le canapé et la télévision était éteinte, ce qui signifiait à peu près qu'il dormait. J'ai pensé que j'allais juste aller de l'avant et me chercher un verre avant d'entrer là-dedans. Après le rapport sexuel, je voulais juste m'évanouir, ce qui me ferait gagner du temps.

Je me suis versé du Woodford Reserve et je me suis assis à mon bar dans ma cuisine. J'étais une personne en très bonne santé pendant 99 % de la journée, et mon seul étau était cette boisson nocturne. Certaines personnes disent que c'est sain et d'autres disent que c'est le signe d'un alcoolique. Je dis, prends un verre et détends-toi. Cela me détend et me fait un peu moins attention aux choses qui stressent les autres. Et cela m'aide à m'endormir, ce qui fonctionne bien pour des nuits comme celle-ci.

Je me suis laissé emporter en pensant au combat et j'ai fini mon premier verre trop vite. J'ai versé le deuxième comme le premier et je savais que ce serait mon dernier. J'ai résumé toutes mes réflexions sur les scénarios et les résultats et j'ai décidé qu'il était temps pour moi de commencer à travailler sur la fin de ma nuit.

J'avalai le reste de mon deuxième verre, commençant à ressentir les effets du premier. Je posai le verre dans l'évier et me dirigeai vers la chambre. J'ai enlevé ma chemise en marchant dans le couloir. J'avais un miroir au bout du couloir pour que je puisse m'en servir pour m'entraîner et faire de l'ombre dans la maison. Je me suis regardé marcher dans le couloir dans mon soutien-gorge de sport Venum et mon short de combat et j'étais satisfait de mon apparence. Je me suis imaginé marchant vers l'octogone comme je l'avais fait des dizaines de fois, alors je me suis redressé et j'ai lancé silencieusement un jab, jab, crochet droit et jab, combo uppercut sur moi-même, et j'ai souri.

J'avais atteint ce bel endroit que tous les buveurs connaissent, où je pouvais passer une nuit relaxante ou me battre contre quelqu'un, et les deux seraient également acceptables. J'ai roulé mon cou sur mes épaules avec mes yeux fermés et les ai ouverts pour rencontrer les miens dans le miroir. Je me suis fait un demi-sourire très séduisant et j'ai dit: "Allons-y." et fait un clin d'œil.

J'ai ouvert la porte pour trouver mon petit ami sur le dos regardant dans ma direction, avec sa bite debout et regardant une salope blonde sur ses mains et ses genoux sur mon lit. Ils ont dû m'entendre me parler dans le miroir car ils avaient tous les deux des regards horrifiés et surpris sur leurs visages. Sa bouche était juste ouverte et c'était comme s'il ne pouvait pas bouger, ce qui, je dirais, était un bon plan à ce moment-là.

La chienne, d'autre part, se précipitait hors du lit en attrapant des poignées de vêtements ressemblant à un animal effrayé et échaudé.

« Alors, vous avez dû travailler tard ? » lui ai-je dit d'une manière très manifestement rhétorique.

Il ne dit rien alors qu'il me regardait d'une manière que je ne l'avais jamais vraiment vu regarder. Je me sentais 10 pieds de haut debout dans l'embrasure de la porte alors que cette frêle petite chienne était courbée avec ses vêtements dans ses bras. Elle est restée là à me regarder comme si elle voulait demander la permission de partir, mais sachant très bien que si elle parlait, cela déclencherait quelque chose de mortel en moi.

Je ne sais pas combien de temps nous sommes tous restés figés là-bas alors que je supervisais le prochain mouvement du monde. « Putain, qui est-ce ? dis-je d'un ton sérieux très contrôlé.

"Bébé... ce n'est rien." Dit-il en fermant les yeux et en plaçant sa main sur son front, sachant déjà qu'il avait perdu le contrôle de cette situation.

J'ai tourné la tête vers elle et lui ai lancé un regard qui l'aurait peut-être transformée en pierre (si nous étions sur l'île de Sarpedon au 2ème siècle avant JC), mais cela l'a simplement fait détourner le regard. Elle était toujours accroupie, l'air plus faible que je n'avais jamais vu un regard humain.

"Pourquoi elle?" Je lui lançai un regard discuté en souhaitant qu'il ait choisi une personne plus respectueuse avec qui me tromper. Cela m'a fait douter de moi pendant une seconde. S'il allait baiser cette garce faible, cela signifie-t-il que c'est ainsi qu'il me voit ? Ne me respecte-t-il pas comme je veux être respecté ? Si j'allais être trompé, je voulais être trompé par quelqu'un de plus fort et de plus beau. Pas ce petit bout de merde.

Je fis un pas vers elle et plaçai ma main sous son menton et la fis se lever. Elle était au bord des larmes et aurait probablement dû deviner ce qui allait suivre. J'ai rebondi deux fois sur la plante des pieds et Jab sur ses dents, Jab sur son nez et Crochet droit sur le côté de son menton.

Sa tête a tourné violemment et elle s'est effondrée à cause du traumatisme cérébral. "Ouf!" J'ai crié en rebondissant deux ou trois fois de plus. (J'ai juste imaginé Big John McCarthy venir et saisir l'un de mes poignets et les tenir en l'air.)

« Qu'est-ce que c'est que ce bordel ? » dit-il alors qu'il commençait à se lever.

"Putain, ne bouge pas." dis-je en me dirigeant vers la salle de bain.

Quand je suis ressorti, il était toujours allongé sur le dos, mais son érection tombait. J'ai pris le masseur Body Wand que j'avais récupéré dans la salle de bain et je l'ai mis en marche. Je l'ai placé entre ses couilles et son trou du cul et j'ai sucé sa bite dans ma bouche. Il ne lui fallut pas longtemps pour revenir. Sans la baguette, il aurait peut-être été suffisamment excité pour ne pas redevenir dur, mais c'était son truc préféré au monde. Il l'avait demandé tant de fois, et je ne l'ai fait que pour des occasions spéciales.

Sa respiration était partout et je savais que je devais m'arrêter pour qu'il ne jouisse pas. J'ai retiré mon short Venum et je suis monté sur lui en cowgirl inversée. À ce jour, je ne peux pas vous dire exactement pourquoi j'ai choisi cette position, mais je peux vous garantir que c'était soit, je ne voulais pas le regarder non assommé, soit je voulais la regarder assommée.

Je l'ai glissé en moi et j'ai tourné autour de lui, faisant en sorte que sa bite touche toutes les surfaces disponibles. Je suis très stimulé par le clitoris, alors j'ai tourné la baguette contre moi-même. Je l'ai baissé à un réglage bas pour que je puisse construire. J'avançai et reculai lentement tout en appuyant fermement avec la baguette.

Je fixais la jolie petite chienne blonde qui ronflait par terre lorsque j'ai senti le premier petit frisson monter en moi. Je ralentis un peu mes girations et tournai la baguette plus haut. J'ai fait flotter la pression pour que je puisse tirer le meilleur parti de cet orgasme. Je me suis laissé monter et descendre quelques fois garantissant plus de plaisir quand je me suis permis de lâcher prise.

Ce n'était qu'une minute environ et j'étais prêt. Mon corps était si tendu en me retenant, mon esprit était parfaitement flou et j'étais chaud et prêt. J'ai poussé la baguette au maximum, j'ai utilisé mes deux mains pour la tenir sur mon clitoris et j'ai commencé à faire sauter mes hanches d'avant en arrière rapidement, alors que je commençais ma libération.

"OOOOOOOOOH FUUUUUUUUUUUUCK!!!" J'ai crié fort car il y avait des bruits humides venant de ma chatte. Mes mains étaient trempées dans mes fluides et mon corps tremblait car j'avais l'impression que de petites impulsions électriques se déplaçaient de ma chatte vers mon ventre et le long de mes cuisses. J'avais l'impression d'être au sommet du plus grand high que j'ai jamais eu dans ma vie. Je me sentais détendu à cause de l'orgasme et réchauffé à cause de l'alcool et j'adorais ça. Je me suis juste assis là à regarder le perdant de la nuit de ce soir, alors que ce sentiment s'estompait lentement, et j'ai tout absorbé.

Après peut-être une bonne minute, qui m'a semblé une éternité, je l'ai senti commencer à bouger ses hanches sous moi. J'étais presque surpris à cause de ce sentiment accru et le deuxième verre qui commençait maintenant me fit presque oublier qu'il était là. Mais il fallait aussi faire quelque chose pour lui.

J'ai placé la baguette, toujours en haut à droite, à son endroit préféré et j'ai commencé à rebondir sur sa queue. C'était son poste de rêve et je ne sais pas si je l'avais déjà fait pour lui jusqu'à ce moment-là. Il était dur comme de la pierre, et je sais que ses couilles devaient lui faire mal et qu'il avait désespérément besoin d'être libérés.

"Dis-moi avant de jouir." dis-je en sachant que cela ne prendrait pas longtemps.

"D'accord." dit-il avec son souffle déjà chancelant.

Quelques secondes seulement s'étaient écoulées et je l'ai entendu dire : « Ok. Ça vient." dit-il juste au moment où ses hanches commençaient à fléchir.

J'ai enlevé le vibromasseur de sa place et je suis descendu de lui aussi vite que possible. Je me tenais au pied du lit et je le regardais. Il avait un regard si confus et effrayé sur son visage. Alors que sa main se dirigeait vers sa queue, je l'arrêtai. J'ai tenu son poignet d'une main et j'ai giflé sa bite très fort avec l'autre.

"AAAAAHHHHH !!!" Il a pleuré de douleur.

J'ai ensuite sauté le dos de mes doigts fort sur ses couilles. Ils étaient tous serrés comme ils l'étaient toujours juste avant qu'il n'arrive, alors je les ai tous les deux solides.

"Oh mon Dieu!!!" cria-t-il en se retournant sur le lit en position fœtale.

J'ai ri d'un "HA" très satisfaisant alors que je me dirigeais vers le côté opposé du lit par rapport à la porte. "Maintenant, fous le camp de chez moi et emmène cette salope avec toi." dis-je sans aucune question dans ma voix.

« Tu es fou ! » dit-il en attrapant ses vêtements.

« Pas un autre putain de mot. Foutez le camp et ne revenez jamais. dis-je en levant les bras vers la position de boxe orthodoxe, pour qu'il sache qu'il ronflerait à côté de sa nouvelle petite amie s'il parlait à nouveau.

Il garda ses yeux sur moi alors qu'il enroulait ses bras autour d'elle et des vêtements. Elle reprenait conscience, donc ses jambes bougeaient mais ne supportaient pas son poids. Il l'a pratiquement traînée dans le couloir.

Une fois arrivés à la porte, il l'appuya contre le mur et commença à remuer son pantalon.

"Sortez la merde !!!" J'ai crié à tue-tête et j'ai commencé à marcher vers eux.

Il a grimacé quand je l'ai dit, et a failli tomber. Il m'a regardé rapidement et s'est rendu compte qu'il n'avait plus le temps. Il la jeta sur son épaule et ouvrit la porte. Ils étaient tous les deux encore nus alors qu'il la portait maladroitement à travers ma pelouse et jusqu'à sa voiture. Il l'a fait entrer et a ensuite dû revenir en courant pour récupérer son pantalon, qu'il avait laissé tomber en chemin.

J'ai agi comme si j'allais courir vers lui une fois qu'il est arrivé à son pantalon, alors il a couru vers la voiture dans un sprint complet et a sauté dedans. La voiture a démarré et est partie, quand j'ai réalisé que j'étais sur mon porche sans bas dessus. J'ai décidé de le posséder, alors je me suis étiré très fort avant de me retourner lentement et de retourner à l'intérieur. (C'est définitivement l'alcool qui a fait ça.)

Une fois de retour à l'intérieur et les portes verrouillées à nouveau, je retournai au bar et versai un autre verre. J'étais chaud et étourdi. Le whisky bourbon me picotait la gorge et réchauffait encore plus mon estomac.

Cette nuit-là ne s'était pas du tout déroulée comme je l'avais prévu, mais à ce moment-là, j'étais très satisfait de ma performance.

Articles similaires

Le Dragon (S)Couches V. 1 Ch. 02 (La Sorcière)

La sorcière * * * * Ma très chère Tessarie, Je sais que les temps sont durs en ce moment, mais sachez que j'ai fait de mon mieux pour que vous vous retrouviez dans un endroit sûr. Les terres humaines sont accueillantes pour notre espèce et même si elles ne sont pas dignes de confiance, je ne doute pas que vous serez bien traités et accueillis à bras ouverts. D'après ce que nous savons d'eux, ils évitent la magie, alors soyez prudent si vous choisissez d'exercer vos pouvoirs. . . L'accident aurait pu être pardonné s'il n'était pas si répandu, mais...

2.4K Des vues

Likes 0

De belles vacances

Que fait une femme dans la mi-trentaine récemment divorcée lorsque son lieu de travail a 2 semaines de vacances ? Et bien, partez en vacances bien sûr. Mon ex-mari était une personne autoritaire, il avait besoin que les choses se fassent selon son emploi du temps. Mais il m'avait mis à l'aise, je suppose qu'être avec quelqu'un de 20 à 30 ans fait ça. Mais je suis content que ce chapitre de ma vie soit terminé. Je pouvais voir les signes il y a quelques années et je pense que je voulais inconsciemment quitter le mariage de toute façon. Mais c'était...

2.1K Des vues

Likes 0

Ramassage Mystère Partie 2_(0)

Ramassage Mystère Partie 2 Cindy avait été un pick-up décontracté qui est devenu un coup d'un soir pour John, mais après son départ, il y avait un vrai vide dans sa vie. Puis il l'avait revu dans le défilé et avait découvert qu'elle était la fille de 17 ans du chef de la police et le sentiment de vide avait été remplacé par la peur. Puis à l'improviste, elle s'était présentée chez lui et lui avait dit qu'elle serait de retour dans quelques mois à ses 18 ans. John n'arrivait pas à la sortir de son esprit et il passa en...

2.4K Des vues

Likes 0

Maître veut, maître obtient

J'étais debout dans mon salon, portant les vêtements qu'il m'avait envoyés, des chaussettes hautes noires, un string noir, un soutien-gorge noir et une robe courte transparente jetée par-dessus, il adorait voir ce qui serait bientôt le sien. Mon maître serait de retour dans moins de dix minutes. Après la dernière heure de sms, il m'avait dit que ce soir je serais « partant » J'ai répondu à la porte et il est entré et s'est tourné vers moi alors que je fermais la porte, quand je me suis retourné, sa main est allée directement dans mes cheveux, en attrapant un gros...

1.4K Des vues

Likes 0

L'auto-stoppeur Chapitre 18 - Jessica et Char

Alors que nous rentrions chez nous, j'ai dit: Je ne peux pas croire que tu aies fait ça Mary Ann après tout ce dont nous avons parlé aujourd'hui. Moi non plus mais elle avait l'air si gentille et elle était si belle que j'ai eu pitié d'elle. D'abord être trompée puis passer six mois sans sexe m'a donné envie que tu l'aides. C'est bien, mais je veux que tu saches que passer du temps avec toi a été la meilleure partie de ma journée. Nous avons beaucoup ri, nous avons pu sortir ensemble et nous avons vécu toute une aventure. Accepteriez-vous?...

1.2K Des vues

Likes 0

Secondes bâclées_(10)

J'ai enfin mes secondes bâclées, alors je demande à Toni de s'asseoir sur mon visage pour lui dire de pousser ce qui vient pendant que je la mange. Elle remplit tellement mon visage que le cou et la poitrine sont couverts de toutes les gouttes, je ne pouvais pas croire tout le sperme qu'elle avait encore stocké dans cette chatte, mais encore une fois, elle a reçu au moins 4 charges là-dedans. Elle se tortille sur tout mon visage alors que je suce son clitoris et lui lèche la chatte jusqu'à ce qu'elle explose et me gicle, maintenant je suis totalement...

885 Des vues

Likes 0

Détention 15 Conclusion Partie 1

On a frappé à la porte... ma mère. Je ne savais pas qu'elle était rentrée à la maison. J'avais été tellement pris dans mes pensées de Chris et Luke, que tout autour de moi s'est estompé et a disparu. Mais le son de sa voix me ramena à la réalité. J'aurais aimé qu'elle me laisse tranquille, pour que je puisse être paisiblement misérable avec mes pensées. « Brandon, êtes-vous ici ? » J'ai pensé à me taire, espérant qu'elle penserait que j'étais parti et ne me dérangerait pas. Mais même quand même, elle aurait ouvert la porte et serait quand même entrée dans ma...

925 Des vues

Likes 0

Mon mari ne sait pas_(0)

Salut tout le monde, eh bien c'est ma première histoire que j'écris sur mes expériences sexuelles et j'espère que vous apprécierez. Je m'appelle Kristy, j'ai 29 ans, je vis sur la côte nord de la Nouvelle-Galles du Sud, très petite seulement environ 5 pieds 2, j'ai des seins extrêmement gros pour ma taille, une belle petite chatte et un cul assortis, cette histoire parle d'une rencontre sexuelle je eu avec un gars avec qui je suis devenu ami alors que je travaillais pour une grande entreprise de vente au détail. Il était notre chauffeur-livreur et beaucoup plus âgé, au début de...

835 Des vues

Likes 0

La compagnie de Trois, mais Quatre est une foule...

J'attendais cette nuit avec impatience depuis un moment. En tant qu'enfant de 16 ans, toute occasion de passer du temps avec la prunelle de vos yeux était toujours accueillie avec enthousiasme et émerveillement. Sera-ce la nuit où nous passerons au niveau supérieur ? Combien de temps vais-je tenir ? J'espère vraiment qu'elle n'a pas ses règles... toutes ces pensées et ces questions se bousculaient dans ma tête alors que j'attendais avec impatience un texto de Brittany. Puis mon téléphone a sonné... Hey... (C'était la Bretagne) Quoi de neuf? Je sais que j'ai dit qu'on sortirait ensemble ce soir, et j'espère que...

780 Des vues

Likes 0

Je veux juste regarder

Je veux juste regarder. ............................................. Je me suis assis à quelques centimètres du couple en train de baiser sur le lit. J'ai étudié son visage alors qu'elle se faisait baiser par derrière. Ses yeux mi-clos et parfois révulsés dans un plaisir total. De temps en temps nos regards se rencontraient et nous nous tenions regarder, jusqu'à ce qu'elle s'interrompe à la suite du martèlement de sa chatte. Elle se mordait la lèvre inférieure en extase. Même si ma bite palpitait, je ne voulais pas participer. Je voulais regarder, seulement pour regarder la merveilleuse baise. Je voulais que ça dure aussi longtemps...

759 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.